Les Hauts-Forts, Col de l'Encarnette, 2359m

Chablais. Le paysage de la randonnée soutenue et plutôt sauvage, dans l'environnement des stations de Morzine et d'Avoriaz, ne souffre pas de la proximité des remontées mécanique. Le départ est fixé au Crêt, petit hameau de Morzine. Dans la forêt, la montée est rude par Bramaturtaz pour déboucher dans l'alpage du Plan de Zore. L'ascension plus raisonnable du Col de Pic à Talon débouche sur l'arête des Hauts-Forts qui par le Col des Chalettes et la traversée exposée du Col de l'Encarnette va conduire jusqu'au sommet. Le retour se fait par le même itinéraire.

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

[Franchissement 1/3 ; Exposition 2/3 ; Pénibilité 2/3]

Un parking est aménagé au Crêt, un petit hameau dans la Vallée de la Dranse de la Manche, au Sud-Ouest de Morzine [ 32T 0324635 5114304 – N 46.15975° E 6.72868° ]. Mais tôt ce matin, il est plein. Alors stationner plus bas, à la bifurcation avant l'arrêt de bus, n'oblige à parcourir qu'un peu moins de 150 mètres de goudron.

Un petit chalet domine Bramaturtaz

Vers 1585m, un petit chalet tout neuf accueille le randonneur au débouché de la forêt, un filet de source coule dans un bachat récemment taillé. Un verre permet d'étancher sa soif… Geste cordial qui mérite d'être signalé (Chablais, Morzine, Haute-Savoie – 21/08/12)

Non mentionnée sur IGN, une sente monte à travers pré en rive gauche du ruisseau trouver le sentier en lisière de la forêt [ 32 T 324778 5114396 ]. De suite, la montée est rude dans la pente raide de la forêt. Et il en sera ainsi jusqu'aux Chalets du Plan de Zore. Quelques remarques permettent d'apporter une tentative d'explication à cette rudesse inhabituelle.

Croix et chalets du Plan de Zore

Récente croix de fer ouvragée devant le chalet du Plan de Zore. Par quel versant montent les vaches (Chablais, Morzine, Haute-Savoie – 21/08/12)

En un point seulement, le relief en remblai de pierres d'un vieux chemin, peut s'observer. La trace relevée au GPS ne se superpose pas ou peu avec le tracé de la 1/25000e. Si l'on ajoute, les nombreuse ruines qui occupent la pente sous la grange de Bramaturtaz [ 32T 0325109 5114574 ] et la jeunesse apparente de la forêt d'épicéas, il est possible d'imaginer qu'un alpage occupait la pente. Et à ces points, le panneau d'information de l'Oratoire du Crêt, rappelle l'avalanche au début du XIXe siècle qui écrasa plusieurs chalets et ravagea certainement la pente, emportant le sentier qui ne fût jamais retaillé – c'est une hypothèse personnelle imaginée au retour.

Col du Pic à Talon

Sortie sur la crête au Col du Pic à Talon face aux piles d'assiettes des Tranchants, crête de la Pointe de Ressachaux, une vague sente en parcourt la crête escarpée (Chablais, Morzine, Haute-Savoie – 21/08/12)

Les habitants du hameau du Crêt ont toujours vécu dans la hantise des avalanches qui descendent du Plan de Zore. Dans les toutes premières années du XIXe siècle, un 24 décembre, une jeune mère de famille est prise d'un pressentiment : l'avalanche va descendre. Malgré on incrédulité, son mari rassemble le bétail et la suit quand elle prend ses jumelles au berceau pour partir se réfugier au Pied de la Plagne. Il prévient aussi les voisins… le village se vide. Tout le monde est en lieu sûr quand, vers minuit le tocsin sonne : l'avalanche vient de se produire écrasant plusieurs maisons. En souvenir et en remerciement, les habitants construisent le Pardon du Crêt en 1811. Texte du Sentiers des Chapelles et des Oratoires.

Avoriaz

La station d'Avoriaz depuis la crête des Hauts-Forts, sous le Col des Chalettes. Au loin, le Mont de Grange domine le paysage (Chablais, Morzine, Haute-Savoie – 21/08/12)

Au Col du Pic à Talon, et sur la crête des Hauts-Fort, Avoriaz occupera le paysage du côté Chablais. La station labelisée en partie Patrimoine du XXe siècle se distinguerait par son intégration au site, l'utilisation bien pensée des matériaux,… À ce qu'ils disent. Jusqu'au Col des Chalettes, le trajet est reposant à travers un relief doux et tranquille. Sans le moindre souffle, l'air était étouffant dans la forêt. Ici, un léger courant d'air rafraîchissant, est le bienvenu par le temps plutôt lourd.

Col de l'Encarnette, les Hauts-Forts

Une terrasse herbeuse domine les escarpement du Col de l'Encarnette, suit le sentier de crête qui donne accès au sommet des Hauts-Forts (Chablais, Morzine, Haute-Savoie – 21/08/12)

La montée reprend par des pentes raisonnables sur la crête, pour atteindre une sorte d'antécime séparée du sommet des Hauts-Forts par le Col de l'Encarnette. Une vague sente érodée dans le versant Sud permet de prendre pied sur la crête effilée au-dessus de pentes raides qui semblent sans fond.

Col de l'Encarnette

Dépression escarpée du Col de l'Encarnette. Un câble facilite l'escalade du ressaut rocheux pour prendre pied sur l'arête sous le sommet des Hauts-Forts (Chablais, Morzine, Haute-Savoie – 21/08/12)

Peut-être la fatigue, la chaleur, le petit déjeuner pris depuis trop longtemps, les jambes semblent fléchir. Arrivé au-dessus de la profonde dépression escarpée du Col de l'Encarnette, sur une petite terrasse herbeuse, les forces semblent m'abandonner. Crispé sur les bâtons, la tête tourne… . Drôle d'ivresse qui dure un long moment. Après un repos de quelques minutes, engagé dans la descente, j'atteins le début du câble qui sécurise la sente étroite qui descend l'épaule vers le col par son raide versant Nord vertigineux. Les symptômes du malaise reviennent. Cette fois, demi tour, je renonce.

Crête des Hauts-Forts

Descente des pentes de l'antécime Ouest des Haut-Forts, face à la Pointe de Ressachaux (Chablais, Morzine, Haute-Savoie – 21/08/12)

Les questions reviennent sans cesse, sans réponse. Qu'est ce qui se passe ? De retour au Col des Chalettes, une longue pause, la prise d'un encas et beaucoup d'eau bue à la pipette, regonflent un peu le mental, alors que le voile épais sur le Mont Blanc et les Dents Blanches, s'épaissit et finit par gonfler en cumulus menaçants.

Au Col des Chalettes, vers l'Est

Des plats du Col des Chalettes, l'antécime et le sommet des Hauts-Forts (Chablais, Morzine, Haute-Savoie – 21/08/12)

La descente parait bien longue. Retrouver le Col du Pic à Talon, traverser le Plan de Zore, et descendre la forêt – que c'est raide ! La chaleur se fait étouffante quand je retrouve la voiture. Après quelques kilomètres, le temps de refroidir la carrosserie stationnée au soleil, le thermomètre marque encore 32°C en traversant Morzine – 100 mètres environ.

Documentation et topos

Chablais : Les plus belles randonnées par Pierre Millon.

Un circuit est possible en partant du parking de la station d'Avoriaz qu'il faudra traverser à pieds, lire le topo sur bivouak.net.

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons