La Crête des Gittes, 2538m

Beaufortain. Fidèle au fil aérien de sa crête, la Crête des Gittes garantit un point de vue exceptionnel tout au long de sa traversée. Au départ du Plan de Gittaz, le pittoresque Chemin du Curé donne accès au chalets de la Sausse, au pied du Col du Bonhomme que l'on atteint en montant par les Cavets. Le sentier du sentier du Tour du Mont Blanc permet d'atteindre le large Col de la Croix du Bonhomme, le pied de la Crête des Gittes que l'on suit jusqu'à descendre dans la dépression du Col de la Sauce. De là, un sentier bien tracé, dévale vers les chalets de la Sausse où l'on retrouve l'itinéraire d'ascension.

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

[Exposition 1/3 ; Pénibilité 1/3]

Depuis Beaufort, prenant la D925 en direction de Roselend, on la quittera après les lacets en aval du Col du Méraillet pour suivre à gauche, la petite route du barrage de la Gittaz. Non revêtue pour contourner le lac artificiel, un petit parking herbeux est aménagé 1300 mètres après le pont sur le Torrent de la Gittaz [ 32T 0318798 5065736 – N 45.72145° E 6.67150° ].

Chalets des Cavets

Face aux Roches des Merles, antécime Nord Est du Rocher du Vent, le chalet des Cavets (Beaufortain, Les Contamines-Montjoie, Savoie – 07/09/12)

Un petit sentier conduit sous les chalets de la Gittaz à la passerelle qui permet de franchir le torrent [ 32T 0319064 5065725 ]. Bientôt, le bruit des cascades du Torrent de la Gittaz couvre celui des sonnailles des vaches tarines ponctuelles au rendez-vous de la traite. Dans l'ombre du versant Ouest, la fraîcheur permet de monter d'un bon pas par les ruines de la Planta. Le sentier s'oriente à l'Ouest pour trouver le Chemin du Curé taillé dans la falaise en rive gauche de la rivière.

L'alpage de la Sausse appartenait à la famille Frison dont l'un des fils, prêtre, hérita. Irrité par les difficultés d'accès, l’ecclésiastique fit tailler un chemin en encorbellement dans la paroi des gorges, aussitôt baptisé Chemin du Curé. Sur place, une plaque commémorative rappelle, la mort accidentelle par un coup de mine, d'un ouvrier italien le 30/09/1892. D'après Randonnées en Beaufortain, Val d'Arly, Val Montjoie par Pierre Millon.

Borne du Col du Bonhomme

Au Col du Bonhomme, une borne marque l'endroit (Beaufortain, Les Contamines-Montjoie, Savoie – 07/09/12)

Après le pittoresque passage, le chemin terreux est boueux, conséquence des fortes pluies récentes. Des névés occupent toujours le lit du Torrent de la Gittaz. Pour éviter le pont de neige effondré, traverser à gué permet de gagner la rive droite pour retrouver le sentier un peu plus loin. Peu avant le chalet et la ruine de la Sausse, commence en rive gauche du ruisseau des Cavets, le sentier du Col. Tracé raide en lacets, la montée est rapide et passée le chalet de berger des Cavets, une marche facile débouche au Col du Bonhomme. Derrière les arêtes du Mont Tondu, le Mont Blanc se dessine en pleine lumière. Jusqu'au Col de la Croix du Bonhomme, le sentier suit le tracé du projet de route qui devait traverser les Alpes de Thonon à Nice – c'était dans les années 1930.

Refuge du Col de la Croix du Bonhomme

Face au Mont Pourri, le refuge du Col de la Croix du Bonhomme (Beaufortain, Bourg-Saint-Maurice, Savoie – 07/09/12)

Trois itinéraires de randonnée : le Tour du Mont-Blanc, le GR5 le Tour du Beaufortain convergent à la Croix du Bonhomme. Cela explique certainement la fréquentation du lieu, mais ce matin le coin est tranquille. Une vague sente part suivre la crête pour descendre vers le point 2408 au pied de la Crête des Gittes. Plus sauvage, le parcours plus aventureux que le sentier, est agréable.

Chemin de la Crête des Gittes

Le chemin audacieux taillé dans le faîte de la Crête des Gittes (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 07/09/12)

Une borne gravée rappelle que le chemin audacieux de la crête des Gittes fut taillé dans le faîte même de la montagne à de seules fins militaires par le 22e Bataillon de Chasseurs Alpins autour des années 1910 et 1912. Pour protéger la frontière Des batteries d'artillerie devaient y être installées.

Le Mont Blanc

Sous le point 2538 sur le fil de la Crête des Gittes (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 07/09/12)

Le chemin muletier s'élève dans les premières pentes de la montagne et après un lacet part dans une traversée saisissante vers 2450m. Imaginons les coups de pioches pour creuser dans les pentes le large passage. Un peu plus loin, il traverse une brèche pour passer dans le versant Est.

Crête des Gittes, le Lac de Roselend en contrebas

Toujours sur le fil de la crête, le lac et le barrage de Roselend en contrebas (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 07/09/12)

Un siècle d'érosion n'a érodé qu'à peine le travail de forçats… Une sente part suivre le fil de la crête à l'approche du point culminant de la crête. Quitter le chemin confortable est trop tentant. Le passage très vite aérien, très étroit par endroit, demande de l'attention, mais n'est jamais difficile.

La crête des Gittes

Passages du chemin de la Crête des Gittes, le Col de la Croix du Bonhomme et le Mont Blanc en toile de fond (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 07/09/12)

Après avoir retrouvé le large chemin, un nouveau parcours par le fil de la crête évite la descente à flanc de montagne du sentier pour retrouver le Col de la Sauce.

Au Col de la Sauce

Borne du Col de la Sauce face à l'Aiguille du Grand Fond (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 07/09/12)

L'heure a bien tourné. Phases de contemplation et photographies, pour profiter de la randonnée et s'en souvenir, prennent du temps. L'endroit est confortable pour poser le sac à dos et installer le pique nique, frugal mais essentiel après un lever bien matinal pour venir jusqu'ici.

Névé sur le Torrent de la Gittaz

Sur le Torrent de la Gittaz, le pont de neige effondré oblige à une traversée à guet (Beaufortin, Beaufort, Savoie – 07/09/12)

L'itinéraire de descente est évident. Seulement rendu désagréable par la boue du piétinement des vaches qui prennent le sentier pour gagner les hauteurs de l'alpage. La traversée du torrent de la combe de la Sausse permet un nettoyage soigné des chaussures. Après le chalet de la Sausse, l'itinéraire du matin permettra de retrouver le point de départ en parcourant cette fois dans la lumière le Chemin du Curé.

Chemin du Curé, la Gittaz

Une voûte en pierres sèches soutient le Chemin du Curé (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 07/09/12)

Quelques photos peuvent être prises pour témoigner de l'importance du travail de taille du chemin. En témoignage, le rocher porte aussi les stigmates des nombreux trous de barres à mine qui ont permis de dégager le passage.

Chemin du Curé, la Gittaz

Le long passage taillé dans le rocher de la falaise du Chemin du Curé (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 07/09/12)

Par endroit, un muret de pierres sèches protégeait les passages les plus à pic. À un autres, c'est une solide voûte de pierre sèche qui soutient le chemin. Tous ces observations démontrent le soin mis à la construction et à la pérennité du passage.

Le Plan de Gittaz

Les chalets et le Plan de Gittaz (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 07/09/12)

La descente se poursuit tranquille, sans surprise pour retrouver le Plan de Gittaz et le parking. Le beau temps semble s'installer pour quelques jours, d'autres balades déjà en tête devraient permettre d'en profiter.

Beaufortin ou beaufortain ?
Les deux orthographes semblent admises.

Documentation et topos

Randonnées en Beaufortain - Val d'Arly - Val Montjoie par Pierre Millon.

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons