La Montagne du Cheiron 1778m, traversée depuis les Hautes Gréolières

La Montagne du Cheiron présente une longue crête orientée d'Ouest en Est. En partant des Hautes Gréolières, l'ascension par un chemin magnifiquement tracé dans l'environnement des Barres du Cheiron, est agréable. Le versant Ouest de la montagne sera gravi à travers un vaste lapiaz, avant de retrouver la crête principale de la montagne sous la Cime du Cheiron. Du sommet, plus de 5 kilomètres de crête passent par Jérusalem et la Croix de Verse pour trouver la descente du Col de Coursegoules. Presque en courbe de niveau, le retour passe par le Collet de Gilibert, la source de Font Roubaud, le Clos d'Antony pour descendre sur Gréolières et trouver une courte montée qui ramène au point de départ.

Flore observée | Documentation et topo | Données topographiques | Avertissement

[Orientation 1/3 ; Pénibilité 1/3]

La randonnée devait commencer à Saint-Pons, point de départ le plus logique. Mais la place du petit village n'offre qu'un parking exigu – toutes les places étaient prises par les habitants du hameaux [ 32 T 337575 4851134 – N 43.79544° E 6.98104°].

Ruines des Hautes Gréolières

Au-dessus des ruines des Hautes Gréolières qui dominent le village de Gréolières (Cheiron, Gréolières, Alpes maritimes – 18/04/13)

Sans possibilité non plus sur la route étroite sous les maisons, la solution du GR4 qui grimpe par les Barres du Cheiron au-dessus de Gréolières, me revient à l'esprit. Accessibles par un chemin de terre, les ruines des Hautes Gréolières sont effectivement un bon point de départ – cependant, le retour depuis Coursegoules sera plus long, sans rallonger l'itinéraire, évidement [ 32T 0334492 4851566 – N 43.79864° E 6.94261° ].

Chemin des Barres du Cheiron

Soutenu en remblai, par un muret de pierres sèches, le sentier franchit les Barres du Cheiron (Cheiron, Gréolières, Alpes maritimes – 18/04/13)

Les ruines traversées, le chemin devient sentier après le réservoir d'eau. Mais quel sentier ! Un chemin ancestral magnifiquement tracé par de nombreux lacets qui garantissent une pente régulière. Soutenu par des murets de pierres sèches, le passage est superbe au dessus des Hautes Gréolières, et le village en contrebas. Plus haut, au dessus de la Croix des Barres du Cheiron, un enclos important aux murs encore hauts retient l'attention. Mes pensées s'évadent vers les ruines des jasses du Vercors… L'ascension se poursuit ainsi, jusqu'au collet situé au pied de l'arête Ouest de la Montagne du Cheiron.

Lapiaz du versant Ouest de la Montagne du Cheiron

À travers le lapiaz vertacomicorien du versant Ouest de la Montagne du Cheiron (Cheiron, Gréolières, Alpes maritimes – 18/04/13)

Après une courte pause, l'ascension commence à travers la forêt claire. Les névés apparaissent au dessus du point 1491. Le sentier sous la neige est moins évident à suivre, pour trouver un talweg digne du Purgatoire ou des Erges. Sur la carte, le sentier partirait à gauche vers 1520 m, direction confirmée par quelques petits tas de pierres et bientôt un vrai haut cairn visible de loin, de toutes les directions [ 32 T 335315 4852993 ].

Cairn du versant Ouest de la Montagne du Cheiron

Un cairn visible de toutes les directions, érigé il y a longtemps, indique le bon passage dans le versant Ouest de la Cime du Cheiron (Cheiron, Gréolières, Alpes maritimes – 18/04/13)

Le rocher affleure, dalles et fissures, un vrai lapiaz familier qui rappelle… En montant, la neige couvre bientôt, presque uniformément le terrain. Très pierreux quand il est sec, fatigant sur les névés qui enfoncent, le choix du bon cheminement n'est pas évident. Poursuivant vers le Nord pour trouver un chemin peut-être plus facile mentionné sur IGN, je me retrouve sur une piste de ski fraîchement damée. La progression est plus rapide, quelques skieurs me croisent…

Le Haut Cheiron

Au delà du Haut Cheiron encore bien enneigé, le Mercantour dessine ses crêtes à l'horizon (Cheiron, Gréolières, Alpes maritimes – 18/04/13)

Atteindre une crête issue du sommet, devrait garantir un cheminement à pieds secs. Est-elle franchissable jusqu'à la Cime du Cheiron ? La carte semble répondre oui. Le paysage dégagé laisse apercevoir le Mercantour, les sommets sont chargés de cumulus mais, le temps brumeux n'est guère menaçant.

Cime du Cheiron, Gréolières les neiges

Gréolières-les-Neiges, à seulement 25 kilomètres du littoral, en est la plus proche. La station de ski et ses pistes sont dominées par la Cime du Cheiron (Cheiron, Gréolières, Alpes maritimes – 18/04/13)

Et enfin, sortant au point le plus élevé occupé par quatre tables d'orientation, une dans chaque direction, la suite de la randonnée par les crêtes se dessine – longue, très longue, en montagnes russes pierreuses parsemées de névés. Pylônes d'antennes diverses, stations d'arrivée des téléskis, transformateurs… gâchent un peu le paysage. Des skieurs de piste piquent niquent. Il est encore tôt, mais la pause déjeuner est la bienvenue avant de m'engager sur le long parcours des crêtes.

Jérusalem depuis la Cime du Cheiron

Vers l'Est, l'enfilade des crêtes en montagnes russes, passant par : Jérusalem, la Croix de Verse… (Cheiron, Gréolières, Alpes maritimes – 18/04/13)

C'est parti ! Plus de cinq kilomètres, sans vraies difficultés, qui nécessitent parfois le choix du meilleure passage, sur la crête, par le versant Nord, par le versant Sud… rien de bien méchant par Jérusalem, puis la Croix de Verse.

Le brouillard d'advection, est dû à une masse d'air chaud et humide venu de la mer et qui arrive sur l'eau de la baie des Anges, refroidie sur le littoral par les eaux de la fonte des neiges venues du fleuve Var. Source Nice Matin.

Cime du Cheiron, versant Est

La Cime du Cheiron, versant Est (Cheiron, Gréolières, Alpes maritimes – 18/04/13)

L'ambiance devient sauvage en s'éloignant des remontés mécaniques. Mais le brouillard voile toujours le littoral et les lointains. Le silence n'est troublé que par le chant de rares oiseaux. L'attention se concentre sur le proche environnement, seulement. Les lointains sont invisibles. Alors, sans beaucoup de distraction, c'est la hâte de retrouver la descente du Col de Coursegoules, qui gagne.

Arête du Cheiron depuis la Croix de Verse

Pause à la Croix de Verse, la crête de la Montagne du Cheiron vers l'Est (Cheiron, Gréolières, Alpes maritimes – 18/04/13)

Un vautour passe en contrebas de la crête, très près, son œil brille dans la lumière. D'autres suivent, plus bas, plus haut, sept en tout. Un vol magnifique ! L'émerveillement remplace l'impatience, la curiosité aiguise le regard pour guetter, la tête en l'air.

Chemin du Col de Coursegoules

Descente du beau chemin du Col de Coursegoules (Cheiron, Coursegoules, Alpes maritimes – 18/04/13)

Enfin, le village de Coursegoules est en vue, le sentier dessine ses lacets dans la pente. Une pause, plus longue cette fois, laisse le temps à deux randonneuses d'arriver. Quelques bavardages échangés trompent la solitude. À vol d'oiseau, la voiture est à 7,2 kilomètres… La descente par le chemin qui a dû être une communication importante est agréable. Les lacets dominent un escalier de restanques imposantes. Les ouvrages soutenus par des murs de pierres sèches, rayent partout les versants quand ils sont bien exposés.

Font Roubaud, la source

La source aménagée de Font Rambaud coule goutte à goutte (Cheiron, Gréolières, Alpes maritimes – 18/04/13)

La marche sur les pistes d'exploitation devient réflexe. Il faut penser à autre chose. Dans les chaussures, les pieds chauffent et la réserve d'eau est épuisée. Les lieux-dits finissent par passer, Saint-Bernard, la bergerie. Au Collet de Gilibert, je surprend deux biches magnifiques qui disparaissent en un clin d’œil. La source aménagée de Font Roubaud coule, goutte par goutte, peu encourageantes pour faire le plein. Traversant les Miroirs, trois jeunes biches déguerpissent à mon approche. Longtemps, j'entends le bruit de leurs bonds dans les pierriers voisins.

Un panneau indique le sentier de Gréolières. Il ne tarde pas à dévaler le versant par le Clos d'Antony après une courte remontée. En traversant le ruisseau de Font Rougière, je quitte le chemin de Gréolières pour prendre le sentier qui monte aux ruines des Hautes Gréolières [ 32 T 335136 4851491 ]. La voiture est là. On ne dira jamais assez le plaisir d'enlever les chaussures de marche, les chaussettes, pour enfiler pieds nus des sandalettes… Le projet de randonnée du lendemain est remis à une prochaine fois.

Flore observée

Hépatique noble de la famille des Ranunculaceae

Très courante ici aussi, sur les crêtes, l'Hépatique noble présente ses fleurs bleue, à l'abri d'une fissure des rochers (Cheiron, Gréolières, Alpes maritimes – 18/04/13)

Muscari négligé de la familles des Asparagaceae

Le Muscari négligé se rencontre souvent tôt en saison, il est parfois appelé Muscari en grappe. Ses fleurs sont disposées en grappe terminale, stériles pour leur majorité (Cheiron, Courmes, Alpes maritimes – 19/04/13)

Documentation et topos

44 balades dans les Alpes Maritimes par Michel Bricola. Le P'tit Crapahut propose une sélection de balades dans les Alpes-Maritimes, une invitation à la découverte de la Côte d'azur, mais aussi de ce qu'il est convenu d'appeler l'arrière-pays.

Sur Internet, RandOxygène, le site officiel du Conseil général des Alpes Maritimes, facilite la découverte d'un territoire fascinant entre mer et montagne, par la mise en place et l'entretien de circuits de randonnées sous les formes les plus variées.

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3643 ET

Trace de la traversée du Cheiron, depuis les Hautes Gréolières (format GPX)

Données pour le massif

Waypoints et points caractéristiques du Cheiron (format GPX)

Trace du Cheiron (format Google Earth – KMZ)

Trace du Cheiron (format Google Earth et Google Map – KML)

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons