L'Estellier 1278 m, depuis Bézaudun-les-Alpes

À l'Ouest de la Montagne du Cheiron, l'Estellier offre un parcours intéressant, en partant de Bézaudun-les-Alpes pour rejoindre les Quatre Chemins et suivre la crête orientée plutôt Ouest. La descente pittoresque par la combe de la Colle dépose au Seuillet pour dévaler le chemin de Bouyon. Le retour par le Canal du Végay débouche dans une zone d'ouvrages paravalanches. Sans trouver le sentier à travers le bois de l'Adrech, une descente aventureuse mène jusqu'à la route. Forcer le passage du portail de l'usine des eaux, permettra de la suivre jusqu'au pont sur le Bouyon pour trouver le sentier qui monte à Bézaudun-les-Alpes, le point de départ.

Documentation et topo | Données topographiques | Avertissement

[Pénibilité 3/3]

Crête de l'Estellier

Sur la crête de l'Estellier, la vue s'étend jusqu'au Mercantour, le Mont Saint-Michel au premier plan (Cheiron, Bézaudun-les-Alpes, Alpes Maritimes – 16/05/15)

La traversée habituelle de l'Estellier se fait depuis Bouyon par le versant Nord. Cette fois, c'est le versant Sud qui est retenu. Le départ était prévu du pont sur le Bouyon. Une aire repérée sur les photos aériennes avec l'aide des images Street View devait permettre le stationnement. Arrivé serein sur place, un panneau interdit le stationnement sur l'aire de retournement des cars scolaires… De l'autre côté du pont, la place est limitée et un panneau d'interdiction du chemin, me décourage. Un aller et retour à Bouyon, confirme l'impossibilité de stationner dans le quartier de Clauvans, sur l'itinéraire. Alors, retour à Bézaudun-les-Alpes… La voiture sera garée en haut du village perché, sur le Chemin des Bergeries. Cela n'ajoute que 150 mètres de D+ et 0,7 kilomètres… Tout cela pour s'apercevoir qu'un parking discret Plaça Dou Barri est situé sous le château du village, au départ du sentier… [ 32T 0346900 4852404 – N 43.80886° E 7.09652° ]

Crête de l'Estellier

Vers l'Ouest, la Montagne du Cheiron (Cheiron, Bézaudun-les-Alpes, Alpes Maritimes – 16/05/15)

Le beau chemin muletier descend traverser le Bouyon au niveau du barrage de la Gravière pour monter rejoindre la piste des Quatre Chemins qui m’apparaît longue. Cinq 4x4 me doublent sur la piste caillouteuse, trois conduisent des chasseurs, deux conduisent des bûcherons qui travailleront au Clot du Suy – les tronçonneuses troubleront le silence de la montagne, mais l'objet de leur travail restera caché dans la forêt.

La croix de l'Estellier

La croix de bois au sommet de l'Estellier (Cheiron, Bézaudun-les-Alpes, Alpes Maritimes – 16/05/15)

Ici, dans les Alpes Maritimes, les toponymes évocateurs de nombreux lieu-dits témoignent de l'activité importante, pastorale d'abord, dans ces montagnes rendues aujourd'hui à une nature sauvage : la Puade, Chaumette, le Clot du Suy, le Cabanon du Roy, etc. Traduire et comprendre tous ces noms soulage l'aspect fastidieux du cheminement jusqu'aux Quatre Chemins.

La Colle face au Mont Vial

La sente du vallon du Moul, en amont de la Colle, face au Mont Vial en rive droite du Var (Cheiron, Bézaudun-les-Alpes, Alpes Maritimes – 16/05/15)

Inutile d'aller jusqu'à la borne 114 du PDIPR, un cairn marque la biffurcation pour trouver le chemin de crête [ 32T 0344322 4854240 ]. Pour commencer, il ne la suit pas… et s'en écartera souvent pour éviter la végétation envahissante. Mais, une fois sur la crête, la vue s'élargit pour s'étendre loin, jusqu'au sommets du Mercantour. Les contreforts du massif sont blanchis des récentes chutes de neige…

Restanques et murger

Restanques et murger du vallon du Moul, en amont de la Colle (Cheiron, Bouyon, Alpes Maritimes – 16/05/15)

Le sommet traversé, la sente va chercher le fond du vallon du Moul et la Colle. Vers 1030 mètres, la bergerie semble toujours en activité. Au fil du ruisseau, des restanques en étages semblent n'être là que pour casser le débit des eaux lors par de violentes averses orageuses. La combe est parsemée de murgers qui témoignent du nettoyage de l'alpage au fil des siècles. Que de pierres déplacées, accumulées en tas, arrangées en murs de remblais, ou encore dressées savamment pour construire une borie ! L'herbe abondante, verte couleur de printemps, contraste avec le blanc minéral du calcaire – elle jaunira, l'autre restera éclatant dans le soleil.

Sur le chemin de Bouyon

Descente du chemin de Bouyon (Cheiron, Bouyon, Alpes Maritimes – 16/05/15)

Passé le Seuillet, le chemin de Bouyon est magnifique. Ses marches espacées de quelques mètres, là aussi lors des fortes pluies, freinent l'eau autrement destructrice. J'aurais pu descendre jusqu'à Bouyon pour prendre le sentier qui traversait le versant de la Croix de Richaou jusqu'au pont sur le ruisseau éponyme. Mais la curiosité guide mes pas par le Canal du Végay. Déçu de ne découvrir qu'une conduite forcée enterrée sous le chemin empierré qui la suit jusqu'au-dessus de l'usine des eaux du Fonduas, une zone de solides remblais paravalanches, coupe le chemin. L'aménagement récent, est absent d'IGN, et après quelques errements, j'abandonne la recherche du chemin de l'Adrech dans le paysage tourmenté. Une descente raide retrouve le chemin herbeux du chantier, bientôt cimenté. Arrivé au pied d'une solide grille métallique fermée à clé, la route en contrebas n'est qu'à quelques mètres sous un raide talus herbeux – heureusement le passage n'est pas grillagé comme pour ménager une issue aux audacieux… Un kilomètre de goudron plus loin, le pont sur le Bouyon et le sentier de Bézaudun-les-Alpes, il reste à le gravir pour retrouver le point de départ.

Au retour, après analyse des cartes, des photos aériennes et des observations faites depuis le versant opposé sur le chemin de Bézaudun-les-Alpes, monter sur le premier remblai paravalanche par une petite sente, pour le suivre, devrait amener sur le sentier de l'Adrech après les éboulements – reste l'interdiction pour cause de propriété privée prise par un arrêté municipal de 1987…

Documentation et topos

44 balades dans les Alpes Maritimes par Michel Bricola. Le P'tit Crapahut propose une sélection de balades dans les Alpes-Maritimes, une invitation à la découverte de la Côte d'azur, mais aussi de ce qu'il est convenu d'appeler l'arrière-pays.

Sur Internet, RandOxygène, le site officiel du Conseil général des Alpes Maritimes, facilite la découverte d'un territoire fascinant entre mer et montagne, par la mise en place et l'entretien de circuits de randonnées sous les formes les plus variées.

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3642 ET

Trace de l'Estellier 1278 m, depuis Bézaudun-les-Alpes (format GPX)

Données pour le massif

Waypoints et points caractéristiques du Cheiron (format GPX)

Trace du Cheiron (format Google Earth – KMZ)

Trace du Cheiron (format Google Earth et Google Map – KML)

Avertissement !

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons