La Montagne d'Argentine 2311 m, et autres reconnaissances depuis le Logis des Fées

La traversée des crêtes de la Grande Muraille motivait la randonnée. Devant la difficulté, le parcours prévu s'est limité à rejoindre le sommet de la Montagne d'Argentine en montant depuis le Logis des Fées, par l'Arpettaz et le Grand Parc. Au-dessus du Colomban, l'itinéraire quitte le GR de Pays pour atteindre hors sentier la dépression qui sépare le sommet de la Grande Muraille de la Pointe de Colomban. Redescendu, le sommet de la Montagne d'Argentine qui domine la profonde combe issue du Col des Frettes sera atteint en suivant le pied des arêtes jusque sous la Pointe de Freydon. La crête herbeuse de la Montagne d'Argentine permet de retrouver l'itinéraire d'ascension et par là, le point de départ.

Documentation et topo | Données topographiques | Avertissement

[Franchissement 1/3 ; Exposition 1/3 ; Orientation 1/3]

Le Cheval Noir

Lumière matinale à travers les Fouillères, face au Cheval Noir et aux Pointe du Niélard (Lauzière, La Léchère, Savoie – 26/08/15)

Depuis la vallée de la Tarentaise, par la route du Col de la Madeleine, deux lacets au-dessus de Celliers-Dessus, commence la petite route étroite du Refuge du Logis des Fées. Après le refuge, avant son interdiction, il sera possible de stationner au départ du sentier [ 32T 0297773 5040229 – N 45.48627° E 6.41217° ].

La Pointe de Colomban

La dépression atteinte lors de la reconnaissance, à gauche de la Pointe de Colomban (Lauzière, La Léchère, Savoie – 26/08/15)

Un sentier caché dans la végétation permet de couper le premier long lacet de la piste de l'Arpettaz que l'on retrouve plus haut pour la suivre jusque dans son 3ème lacet, et prendre le sentier des Fouillères. Peu avant l'Arpettaz et son petit lac, on retrouve la piste.

La Grande Muraille

Aucun passage praticable ne se dessine sur la crête Nord-Est de la Grande Muraille (Lauzière, La Léchère, Savoie – 26/08/15)

Encore confiant sur l'itinéraire dessiné après une lecture soigneuse de la 1/25000e IGN et l'analyse des photos aériennes, je ne tarde pas à déchanter en apercevant la ligne de crête déchiquetée encore lointaine qui se dessine sur le ciel. Le projet prévoyait d'atteindre le sommet de la Grande Muraille pour suivre la crête vers le Sud, traverser la Pointe de Freydon et toujours par les crêtes franchir le Col des Frettes et atteindre les Portes de Montmélian…

Le Pic du Rognolet

La traversée en direction du sommet de la Montagne d'Argentine parcourt le plat sous les crêtes face au Pic du Rognolet entre : le Pic de Lachat à gauche et la Pointe de Freydon à droite (Lauzière, La Léchère, Savoie – 26/08/15)

Ce parcours s'avère impossible en mode randonnée et certainement long et difficile pour des grimpeurs équipés. La lecture attentive de la carte ne laisse pas imaginer la réalité du terrain rocheux, très accidenté. Mais après le raidillon du Grand Parc et le changement de versant, rien ne permet encore de le confirmer. La marche est distraite par la fuite de nombreux chamois qui dévalent les pentes pour retrouver le couvert de la forêt.

Il est à noter que pour traverser le Colomban, le GR de Pays emprunte un vieux sentier absent de la 1/25000e mais bien visible sur les photos aériennes. En courbe de niveau vers 2160 mètres, il suit la rupture de pente pour trouver le réseau des sentiers du Col du Loup depuis le parking de Lachat.

Paysage du Colomban

Le paysage du Mont Blanc derrière le Beaufortain, vu depuis les environs de la Montagne d'Argentine (Lauzière, La Léchère, Savoie – 26/08/15)

Dans le creux sous le petit lac du point 2228, le sentier est quitté pour suivre les lignes de moindre pente et atteindre les pierriers de grosses pierres sous la dépression de la crête entre la Grande Muraille et la Pointe de Colomban. Un petit cairn marque l'attaque de la raide pente herbeuse [ 32T 0295848 5043054 ]. La crête est atteinte assez facilement et curieusement, d'autres cairns marquent l'endroit. L'observation de la crête vers le Sud le confirme : ça ne passe pas ! De l'autre côté, la crête herbeuse de la Pointe de Colomban semble praticable, mais aune trace ne l'affirme. C'est l'occasion d'avoir une bonne vision du terrain à traverser pour atteindre la Montagne d'Argentine.

La Grande Muraille

La Grande Muraille et son sommet, le point 2462 (Lauzière, La Léchère, Savoie – 26/08/15)

Le cairn du pied de la pente est rejoint sans difficulté, la traversée peut commencer. L'ambiance sauvage est renforcée par la progression hors sentier. Le parcours au pied de la Grande Muraille permet d'en découvrir les détails. Au Nord du sommet marqué d'un cairn érigé en colonne de pierres sèches et d'un signal géodésique, un couloir herbeux devrait passer. Sa raideur m'enlève ce qu'il reste de motivation…

Col des Frettes

La dépression du Col des Frettes, entre les Portes de Montmélian et la Pointe de Freydon (Lauzière, La Léchère, Savoie – 26/08/15)

Les rochers rabotés par un glacier, il y a longtemps, les blocs qu'il a déposé, des zones herbeuses et les traces de petits lacs de fonte donnent au paysage un caractère particulier sous les crêtes, face aux sommets de Vanoise. L'hiver, en raquettes ou à ski, la randonnée doit être agréable.

La Grande Muraille

Au sommet de la Montagne d'Argentine, la Grande Muraille et la Pointe de Colomban (Lauzière, La Léchère, Savoie – 26/08/15)

Perdu dans mes pensées, j'arrive au-dessus de la combe issue du Col des Frettes. Le col rocheux domine de raides falaises coupées d'une faille étroite. Aucune sente ne part dans la direction du col ? Est-il franchissable ? La combe est profonde et pour rejoindre le haut du Creux de Lachat, sa traversée imposerait une perte significative de dénivelé pour remonter une zone de blocs chaotique… L'heure de casser la croûte se manifeste par un coup de fatigue que j'espère passager. Alors, je me dirige vers le point 2311, sommet de la Montagne d'Argentine.

Mur de pierres sèches

Un abri de berger protégé par un mur remarquable de pierres sèches sur la crête de la Montagne d'Argentine vers 2240 mètres (Lauzière, La Léchère, Savoie – 26/08/15)

Descendre la crête pour retrouver le sentier face au paysage de la Vanoise est le choix qui s'impose. La carte ne montre pas de zone délicate, barres rocheuses ou pierriers – c'est parti ! La descente agréable précède un retour qui va sembler bien long sans la distraction des chamois observés le matin.

Documentation et topos

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3433 ET

Trace de la Montagne d'Argentine 2311 m, et autres reconnaissances depuis le Logis des Fées (format GPX)

Données pour le massif

Traces du Grand-Arc - Lauzière (format Google Earth – KMZ)

Traces du Grand-Arc - Lauzière (format Google Earth et Google Map – KML)

Waypoints et points caractéristiques du Grand-Arc - Lauzière (format GPX)

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons