La Montagne de Geine 1268 m par le Rocher du Charles, depuis Brantes

Depuis Brantes, l'itinéraire monte par l'Hôpital traverser le Rocher du Charles. Ensuite, pistes, chemins et vieux sentiers grimpent par la Font de Guibert jusqu'à la crête de la Montagne de Geine. La traversée dans le versant Sud trouve une faiblesse dans les rochers pour grimper au point 1267. Une traversée malcommode de la crête rocheuse se poursuit par une vague sente à travers les buis envahissants jusqu'au point 1268, point culminant de la Montagne de Geine. La descente visitera les replats de la Font de Guibert pour trouver un chemin ancestral qui rattrape l'itinéraire d'ascension. Le retour par Sénary ramène vers le point de départ.

Documentation et topo | Données topographiques | Avertissement

[Franchissement 1/3 ; Orientation 2/3 ; Pénibilité 2/3]

Rocher du Charles

Premiers rayons du soleil sur le Rocher du Charles (Baronnies, Brantes, Vaucluse – 16/01/16)

Brantes dans la vallée du Toulourenc, sa vue sur le Ventoux et son labyrinthe de calades, mérite le détour et qu'on s'y arrête un moment. C'est aussi le point de départ de randonnées à travers les Baronnies et le Ventoux. En morte saison, le parking de la mairie permet le stationnement sans difficulté [ 31T 0686529 4896030 – N 44.19365° E 5.33413° ].

La Montagne de Geine

Le Versant Sud de la Montagne de Geine, depuis la crête du Rocher du Charles (Baronnies, Brantes, Vaucluse – 16/01/16)

Un article du livre Vallée du Toulourenc excite suffisamment ma curiosité pour motiver une sortie à travers la Montagne de Geine. "L’œil fertile lira dans les alignements de pierres qui affleurent, les vestiges de murets et de fortifications ; dans cette butte, la trace d'un oppidum ligure" citation extraite de L'énigmatique Geine signé Jean-Louis Marçot, page 87. La carte de Cassini de 1776 indique nettement un village baptisé Gênes. Sur le Geoportail, la superposition de la carte de Cassini et de la 1/25000e permet une localisation précise du lieu – d'après l'information extraite de L'énigmatique Geine, page 88. Restait à aller voir !

Le Mont Ventoux

La crête boisée du Rocher du Charles devant le Mont Ventoux enneigé (Baronnies, Brantes, Vaucluse – 16/01/16)

Depuis Brantes, le GR91C monte traverser le Rocher du Charles en passant par l'oratoire de Saint-Gens. Le sentier de grande randonnée file vers l'Est sur la crête, un cairn discret montre la bifurcation où, il faut le quitter pour trouver une piste d'exploitation qui descend l'autre versant [ 31 T 688190 4896319 ]. Des travaux importants semblent entrepris pour agrandir ce qui ne devait être qu'une bergerie. Les aboiements d'un chien en liberté, m'accueillent quand je passe à proximité pour atteindre le lacet du point 831.

Montagne de Bluye et Pic du Comte

Le Pic du Comte sur la gauche de l'image et à droite, la Montagne de Bluye (Baronnies, Brantes, Vaucluse – 16/01/16)

Le chemin d'exploitation traverse le paysage caractéristique de la Provence et passe le point 877. Une vaste ruine envahie par les buis et les ronces attire l'attention. Les Mirettes ? La ferme la plus importante, fortifiée et probablement dotée d'une chapelle – citation de la page 88. Le lieu-dit n'est pas mentionné sur IGN et même après une lecture attentive de ces quelques pages, difficile de situer tout cela correctement, sauf l'ancien Gênes sur son promontoire.

Il est à noter que l’entonnoir des Combes, à l'Est du promontoire est nommé Genest sur IGN.

Au sommet de la Montagne de Geine

La terrasse mystérieuse à l'antécime 1267 de la Montagne de Geine marquée d'un bâton (Baronnies, Plaisians, Vaucluse – 16/01/16)

La montée se poursuit jusqu'au point 984 qui marque la fin du chemin, et le début de la visite du relief caractéristique, en forme de promontoire. Une pelouse dénudée est cernée de bois et son cœur semble parcouru d'alignements de tas de pierres et d'arbres. Pas d'autres découvertes pour cette première visite. Un village du XVIIIe siècle n'aurait-il pas laissé plus de vestiges ? L'itinéraire d'ascension emprunte d'abord un sentier mentionné sur la 1/25000e. Il dessine deux lacets dans le versant pour s'interrompre vers 1085 mètres au fond d'un talweg. Le sentier a laissé son empreinte facile à suivre ou presque – le récepteur GPS confirme. Quelques murgers peuvent se remarquer pour témoigner de culture ou de pâturage.

Le sommet de la Montagne de Geine

L'antécime rocheuse de la Montagne de Geine depuis le sommet, la Montagne de Bluye au loin (Baronnies, Plaisians, Vaucluse – 16/01/16)

Le talweg traversé, la sente se poursuit et se divise bientôt en une multitude de traces, animales probablement. Les buis colonisent la pente, mais il y a toujours une trouée par laquelle grimper. Au pied des rochers de la crête, un sentier se dessine, filant vers l'Est. Arrivé à l'aplomb du sommet, une faiblesse permet une courte escalade facile pour déboucher sur la crête. Une belle terrasse qui ne semble pas naturelle abritée du vent – qui souffle fort encore aujourd'hui – m'accueille. Le sommet est marqué d'un bâton agité dans les rafales du mistral.

Plus à l'Est, un passage plus facile donne accès à la crête rocheuse [ 31 T 688800 4897979 ].

Le Mont Ventoux

Un pin mort, parasité par les chenilles processionnaires du pin face au Mont Ventoux – pas grand chose ne semble être fait contre l'Insecte pour protéger les forêts de pins, ici et ailleurs dans le Sud… (Baronnies, Brantes, Vaucluse – 16/01/16)

Le vrai sommet, marqué 1268 est à 300 mètres environ. D'abord par des rochers malcommodes couverts d'un peu de neige sur lesquels, il faut jouer d'équilibre dans le vent… Au delà, une sente se faufile entre les buis. Une petite éclaircie dans la végétation précède un parcours sanglier pour atteindre le sommet. Et pourtant le livre précise : En arpentant sans difficulté la crête vers le Malançon ou le Col de Geine. Et bien , une dizaine d'années ont réussi à rendre la crête presque impraticable… Dans ces conditions, il est difficile d'observer les alentours avec l'espoir de découvrir les restes de l'oppidum.

Descente de la Font de Guibert

Le remblai du vieux chemin de la Font de Guibert témoigne de son importance passée (Baronnies, Brantes, Vaucluse – 16/01/16)

Un peu déçu, revenant dans mes pas au pied de la crête dans le versant Sud, j'ai encore l'espoir de pouvoir prendre son fil pour descendre par le Favet sur le Col de Geine – en vain. Alors, la descente se déroule dans mes traces ou presque, pour retrouver le point 984 – celui de l'ancien Gênes. Vers 960 mètres, une piste vers l'Ouest [ 31 T 688795 4897024 ] part traverser les replats en direction de ruines que je visiterai avant de rattraper le vieux chemin de la Font de Guibert. Construit en remblai au dessus du talweg puis, encore bien tracé, il retrouve l'itinéraire d'ascension dans le lacet du point 838. Pour varier un peu et visiter un peu plus les lieux, en passant par Sénary, c'est le GR91 qui me ramènera à Brantes en passant par l'oratoire de Saint-Gens.

Documentation et topos

Un topo, un livre dans le sac à dos

Le livre : Vallée du Toulourenc - Ventoux par Collectif, communauté de communes du Toulourenc - Éditions du Toulourenc à Brantes mars 2005.

Bonnes adresses à recommander

La Bergerie des Salamandres est située au Collet de Terre Rouge – 84390 Saint-Léger-du-Ventoux – au bord du Toulourenc. Avec ses gîtes au pied du Mont Ventoux, la Bergerie vous accueille entre lavandes et moutons, vignes et vergers. Dans une nature sauvage vous pourrez pratiquer le VTT, l'escalade ou la randonnée.

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3140 ET

Trace de la Montagne de Geine 1268 m par le Rocher du Charles, depuis Brantes (format GPX)

Données pour le massif

Waypoints et points caractéristiques des Baronnies (format GPX)

Traces des Baronnies (format Google Earth – KMZ)

Traces des Baronnies (format Google Earth et Google Map – KML)

Avertissement !

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons