Le Sommet du Broc 895 m, depuis Gattières

Entre Perséguier et le Sommet du Broc, l'itinéraire domine la vallée du Var et les villages perchés : Gattières et Carros. En partant de Gattières, une montée soutenue quitte le village et par de nombreux lacets, atteint le collet, dépression entre la Colle et Perséguier. La suite emprunte un chemin pastoral pour suivre la crête par Monséguise – le point culminant du parcours – le Plan, la Péloua et enfin, le Sommet du Broc. Le cairn géant dressé au bout de la crête offre un beau point de vue sur le confluent du Var et de l'Esteron. Par le Plan, le retour rejoint le Jas Jausserand, le Clos de l'Évêque pour retrouver le collet du départ, et dévaler le sentier pierreux vers le point de départ.

Flore observée | Documentation et topo | Données topographiques | Avertissement

[Franchissement 1/3 ; Orientation 1/3]

Le Var

Le Var se jette dans la Méditerranée, Saint-Laurent-du-Var et Cagnes-sur-mer en rive droite (Cheiron, Gattières, Alpes Maritimes – 10/05/16)

En haut de Gattières, un vaste parking permet de stationner vers 260 mètres d'altitude [ 32T 0353169 4846838 – N 43.76003° E 7.17595°]. Le retour de la randonnée emprunte le même chemin. Le parcours à pied, a permis de trouver deux possibilités de stationnement, qui permettraient d'économiser un peu de D+. Le premier situé vers 350 mètres, Chemin des Ferraillons [ 32T 0352732 4846839 ] ; le second vers 400 mètres, Vieille Route de Carros [ 32T 0352472 4846838 ].

Le Baou de Saint-Jeannet

Aux alentours du point 819, collet entre la Colle et Perséguier, le Vallon Parriau et le Baou de Saint-Jeannet (Cheiron, Gattières, Alpes Maritimes – 10/05/16)

L'itinéraire emprunte d'abord le GR51, coupe le Canal de la Gravière pour atteindre après une montée soutenue le point 819, où le sentier du Gros Chênes est rejoint. Plein Nord, une bonne sente non balisée monte en direction de Perséguier retrouver vers 880 mètres, le chemin rural qu'emprunte la randonnée. Souvent herbeux agréable à suivre, il contraste avec le caractère pierreux de l'ascension.

Le Mont Vial, au loin

Paysage typique du plateau du Monséguise, le Mont Vial à l'horizon (Cheiron, Carros, Alpes Maritimes – 10/05/16)

Tout au long, les très nombreux murgers de pierres, entassées pour faire gagner le pâturage sur le pierraille, évoquent les siècles passés par les anciens, à les ramasser. Les murets et les restanques, quelques jas ruinés témoignent aussi de l'activité agricole et de l'élevage, aujourd'hui presque disparus.

Gilette et le Mont Vial

La piste pastorale descend vers le Plan. Gilette se devine dans les montagnes (Cheiron, Carros, Alpes Maritimes – 10/05/16)

Une cabane du type baraque de chantier, bien aménagée par les chasseurs, est ouverte à tous [ 32T 0351375 4848678 ]. "Vous êtes les bienvenus. Veuillez respecter les lieux. Merci", précise une plaque gravée posée sur la porte. Un superbe poêle à bois, une table, des chaises et une armoire avec les ustensiles pour la cuisine, constituent le mobilier complété par les balais et autres balayettes pour le ménage.

Enclos du Plan

Ancien enclos du Plan. L'engrais animal naturel a permis à la végétation de se développer (Cheiron, Carros, Alpes Maritimes – 10/05/16)

Le chemin garde à main droite une zone de rocheuse lapiazée avant de traverser le pipeline de gaz haute pression enterré, qui coupe en deux la carte de la région. Le sommet de Monséguise n'apporte pas grand chose à la vue – de plus ce matin, le brouillard balaie les crêtes. En descendant traverser le Plan, le paysage s'ouvre sur les sommets pris dans les nuages.

Cairn du Sommet du Broc

Drapeau de la Savoie en lambeaux hissé en haut du cairn dressé au Nord du Sommet du Broc (Cheiron, Carros, Alpes Maritimes – 10/05/16)

Au carrefour, laissant descendre à droite le chemin de Carros, une vague sente quitte la piste pour aller traverser la Péloua, marquée d'un haut cairn. La sente se poursuit, traverse la piste et se poursuit par le Sommet du Broc pour atteindre un cairn géant. L’édifice marque l'extrémité de la crête au bord de la rupture de pente qui domine le confluent du Var et de l'Esteron.

Remarque : La piste empruntée dessert les pylônes de la ligne haute tension. Elle a dû être taillée à l'occasion de leur construction.

Confluent du Var et de l'Esteron

Paysage du confluent du Var et de l'Esteron (Cheiron, Carros, Alpes Maritimes – 10/05/16)

Un drapeau déchiré par le vent est hissé sur un bâton planté en haut du cairn géant. Ce qui reste, est suffisant pour reconnaître la croix de Savoie… Les lambeaux rassemblés sous une pierre confirment l'observation… Les savoisiens nostalgiques sont toujours actifs. Un rayon de soleil conforte l'envie d'une pause – le pique-nique est installé sur quelques pierres confortables.

Le Jas Jausserand

Les restanques entretenues du Jas Jausserand (Cheiron, Gattières, Alpes Maritimes – 10/05/16)

Le retour est long, je ne m'attarde pas. Marchant dans mes pas ou presque jusqu'au Plan, le chemin descend maintenant au fond du Vallon de la Sine. Le fond de la combe pratiquement plat, garni de murets et de restanques, est un ensemble bucolique fait de clairières et de prairies particulièrement romantiques. Sous le charme de ce coin de montagne, le sentier descend vers le Jas Jausserand. Les restanques de la combe orientée vers le Sud-Est sont entretenues. Le pastoralisme semble toujours d'actualité, les sonnailles d'un troupeau invisible et l'aboiement d'un chien ont accompagné un moment, la descente depuis le Plan.

Gattières, village perché

Gattières, village perché vu depuis les environs de Canal de la Gravière (Cheiron, Gattières, Alpes Maritimes – 10/05/16)

La traversée du Clos de l'Évêque, ses restanques, son âne plutôt amorphe, précède 80 mètres de dénivelé pour retrouver le collet du point 819. L'itinéraire d'ascension est retrouvé. Il reste à dévaler le sentier pierreux de Gattières sous l'éclaircie bienvenue.

Flore observée

Orchis à trois dents

Au printemps l'Orchis à trois dents vers 800 mètres sur les plateaux de l'arrière pays niçois (Cheiron, Gattières, Alpes Maritimes – 10/05/16)

Orchis à trois dents

Détail d'une fleur d'Orchis à trois dents (Cheiron, Gattières, Alpes Maritimes – 10/05/16)

Ciste cotonneux

Le Ciste cotonneux fleurit en abondance dans les paysages de type méditerranéens (Cheiron, Gattières, Alpes Maritimes – 10/05/16)

Globulaire commune

Normalement abondante, la Globulaire commune (Cheiron, Carros, Alpes Maritimes – 10/05/16)

Euphorbe de Nice

Assez résistante, l'Euphorbe de Nice apprécie les zones sèches et rocailleuses (Cheiron, Carros, Alpes Maritimes – 10/05/16)

Documentation et topos

44 balades dans les Alpes Maritimes par Michel Bricola. Le P'tit Crapahut propose une sélection de balades dans les Alpes-Maritimes, une invitation à la découverte de la Côte d'azur, mais aussi de ce qu'il est convenu d'appeler l'arrière-pays.

Sur Internet, RandOxygène, le site officiel du Conseil général des Alpes Maritimes, facilite la découverte d'un territoire fascinant entre mer et montagne, par la mise en place et l'entretien de circuits de randonnées sous les formes les plus variées.

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3642 ET & 3643 ET

Trace du Sommet du Broc 895 m, depuis Gattières (format GPX)

Données pour le massif

Waypoints et points caractéristiques du Cheiron (format GPX)

Trace du Cheiron (format Google Earth – KMZ)

Trace du Cheiron (format Google Earth et Google Map – KML)

Avertissement !

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons