Roche Corbeau 690 m, descente du Recorba – Champagneux

La randonnée est motivée par la rude descente sauvage du Recorba qui de Roche Corbeau rejoint la route D1516 au Nord-Est de Champagneux, à proximité de la Fontaine de Lion. Jusqu'à Roche Corbeau, 250 mètres au Sud-Ouest du bien connu belvédère du Recorba, l'itinéraire est classique au départ du Col du Mont Tournier par la Pierre Chapeauté. En partie, il emprunte le GR9. Telle que la reconnaissance est décrite, deux véhicules seront à prévoir.

Roche Corbeau

Point de vue de la crête au-dessus de la Pierre Chapeauté – point 856 – Roche Corbeau marque la rupture de pente (Avant-pays savoyard, Loisieux, Savoie – 26/02/18)

L'année dernière, je partais de Botozel pour une randonnée à travers le Bois de Glaize. Les chasseurs élaguaient des arbres et nettoyaient les abords de leur chalet. L'opportunité de discuter avec le président de l'ACCA de Traize permettait un échange intéressant à propos des sentiers oubliés du secteur et l'écoute de précieuses informations. Notamment, l'existence d'un vieux chemin qui descendait de Roche Corbeau en direction de Champagneux, éveillait un peu plus la curiosité de ces pentes très raides.

Sur le Géoportail, Roche Corbeau n'est plus, ni nommé, ni coté. C'est l'avancée rocheuse qui domine les pentes du Recorba, cotée 690 m sur les éditions plus anciennes [ 31T 710608 5058364 ]. Depuis le Belvédère du Recorba, une reconnaissance avait permis de trouver le départ du sentier sous une ancienne plateforme charbonnière [ 31T 710643 5058354 ]. La petite terrasse sommitale est sur la crête, en contrebas. Sans jamais nous être retrouvés sur place, l'accès au sommet et la vire terreuse préalable à la descente, ont aussi été nettoyés de la végétation envahissante par Patrick B. – la terrasse de Roche Corbeau mériterait encore quelques coups de scie pour la débarrasser de quelques rejets cachant la vue intéressante, sur l'amont en particulier.

Sentier du Recorba

La sente s'engage sur la vire du Recorba, traversée exposée préalable à la rude descente (Avant-pays savoyard, Champagneux, Savoie – 26/02/18)

Excepté le froid mordant dans le vent de Nord-Est, rien à signaler jusqu'au belvédère du Recorba. Dommage, le point de vue se fond dans le beau temps, caché par un voile plutôt épais. Jusqu'à la plateforme charbonnière, le cheminement est évident par les traces d'un vieux chemin. Une courte visite à la terrasse de Roche Corbeau, précède l'engagement sur la vire terreuse. Le cœur bat fort… Il faut dire que c'est une aventure, ne sachant rien de la descente, ni du point d'arrivée sur la route D1516.

Roche Corbeau et le Recorba

L'environnement de la descente de Roche Corbeau et du Recorba depuis la D1516 à proximité de la Fontaine de Lion (Avant-pays savoyard, Champagneux, Savoie – 26/02/18)

Retrouvant la vire, une courte mais raide descente protégée par une corde fixe, conduit à un rocher peint de plusieurs marques. L'endroit questionne : le vieux sentier dessine un lacet à gauche, un passage sécurisé par une autre corde fixe posée en main courante le coupe et enfin, un autre sentier part dans la pente vers le Nord. Quelques branches devront être coupées, mais l'option du sentier est choisie pour retrouver plus bas la main courante. Presque en courbe de niveau, en légère descente, le sentier passe sous un rocher marqué de plusieurs traits de peinture [ 31T 710691 5058062 ]. Le passage précède un raide couloir raviné dans lequel, la lecture des traces n'est guère évidente. De façon intuitive, je descends 10 à 20 mètres. Une trace semble vouloir franchir la rive gauche. Une sente fait suite, et la marque verte peinte sur un arbre rassure [ 31T 710663 5058032 ].

La mauvaise descente se poursuit hors sentier. La pente, un pierrier instable, est pénible. Les traces sont nombreuses et ce n'est que vers 390 mètres que le relief d'un lacet est retrouvé. Mais à nouveau, le sentier pierreux disparaît, et la descente se poursuit au jugé, sans deviner la sortie sur la route… Un signe de vie vers 300 mètres d'altitude interroge : un vieux seau de plastique orange… La pente de plus en plus raisonnable donne confiance, La sortie s'annonce dans une petite combe moussue et chaotique pour déboucher sur une piste d'exploitation parallèle à quelques mètres de la route. C'est l'occasion de relever les coordonnées du départ du sentier manqué de quelques mètres [ 31T 710018 5057931 ].

Un peu de route pour retrouver le chemin à proximité de la Fontaine de Lion où, j'attends la voiture qui me remontera au Col du Mont Tournier. Prévenue par téléphone, mon épouse arrive bientôt.

La descente était plutôt pénible, plus par le terrain raide que par la végétation que l'on pouvait imaginer envahissante. Le vieux chemin existe toujours, seulement dans le haut. Pour le reste, l'érosion à fait son travail aidée par la faible fréquentation. De plus, après avoir quitté le couloir, ça passe presque partout. L'ancien chemin du passage du Recorba trouve très probablement sa justification dans la plateforme charbonnière de Roche Corbeau.

Documentation et topos

Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Il apparaît souhaitable de réaliser cette course par temps sec.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2018 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons