Le Bois de Glaize, ouvrages d'art d'un chemin du XIXe – Loisieux

Longtemps les ouvrages d'art du Bois de Glaize perdus au fil des chemins oubliés peuvent questionner sur leur origine. Que pouvaient justifier des travaux de terrassement et de maçonnerie d'une telle ampleur ? L'idée qu'ils appartenaient à un même itinéraire de communication n'a pu être vérifiée que partiellement en cherchant à les positionner sur un chemin de la carte de l'état-major (1820-1866) disponible sur le Géoportail IGN. Partiellement, car l'imagination devra quand même pallier à l'imprécision de la carte ancienne.

Point de vue du point 856

Au dessus de la Pierre Chapeautée du Mont Tournier, des bonnes traces conduisent au bord de l'à-pic des falaises du Recorba pour atteindre et traverser le point 856 (Avant-pays savoyard, Loisieux, Savoie – 27/04/18)

Sur la D40, le point 637 au lieu-dit le Chêne, permet de stationner une ou deux voitures [ 31T 712467 5059344 – N 45.65509° E 5.72703° ]. La reconnaissance prévoit de suivre sur le terrain l'hypothèse d'un vieux chemin de la carte d'état-major (1820-1866) en rejoignant Pambou, pour revenir par la Grange des Rochettes, la Grange de la Combe, le Nord du Pic de Glaize et le Balcon du Recorba pour atteindre la Pierre Chapeautée du Mont Tournier. Les ouvrages d'art découverts sont situés entre la Grange de la Combe et le Balcon du Recorba.

Un ouvrage d'art est une construction de grande importance permettant de franchir un obstacle sur une voie de communication, mais également un dispositif de protection contre l'action de la terre ou de l'eau… Selon la définition de Wikipédia.

Mur de pierres sèches

Au Sud de Pambou, une enclos ceint d'un imposant mur de pierres sèches questionne. Noter le déblai du chemin caché par la végétation [ 31T 712279 5059736 ] (Avant-pays savoyard, Traize, Savoie – 27/04/18)

Le relevé du chemin fait sur carte d'état-major (1820-1866) du Géoportail exporté au format GPX a pu être comparé avec la trace du GPS utilisé pendant la randonnée de reconnaissance. La copie d'écran de la superposition des tracés, présentée ci-dessous, ne montre que très peu de coïncidences. Le dessin très imprécis du chemin du XIXe siècle présente beaucoup d'incohérences, comme notamment une traversée fantaisiste du Molard Grandjean qui franchit les escarpements Ouest.

De Pambou au Recorba (Pierre Chapeautée du Mont Tournier)

Copie d'écran du Géoportail IGN, Carte de l'état-major (1820-1866) surchargé du relevé GPS de Pambou à la Pierre Chapeautée du Mont Tournier, passant par la Grange des Rochettes et la Grange de la Combe, localisées sur la carte

Mais il est particulièrement intéressant de noter que la carte ancienne montre un chemin qui de la Grange de la Combe, descend au bord des falaises du Recorba pour s'orientant au Sud, s'interrompre rapidement sans atteindre l'actuel Belvédère du Recorba – ni ses vastes ruines curieusement ignorées. L'autre chemin part vers l'Ouest contourner le Pic de Glaize pour en s'orientant vers le Sud prendre la direction du Mont Tournier.

Grange de la Combe

Le chemin du XIXe siècle passait par la Grange de la Combe [ 31T 711689 5058650 ] (Avant-pays savoyard, Loisieux, Savoie – 27/04/18)

Ce constat qui permet d'affirmer que le vieux chemin de communication, qui reliait Yenne à Saint-Genix-sur-Guiers, en passant pas Saint-Maurice-de-Rotherens, emprunte le Balcon du Recorba justifie les murs de soutènement observés sur le chemin en remblai qui s'élève au-dessus de la Grange de la Combe, plus haut avant de traverser le beau canyon, plus haut encore dans le versant Ouest du Pic de Glaize, quand il monte prendre le Balcon du Recorba superbement taillé dans la pente.

Les ouvrages d'art

Mur de soutènement

Solide mur de soutènement du chemin en quittant la Grange de la Combe [ 31T 711617 5058656 ] (Avant-pays savoyard, Loisieux, Savoie – 27/04/18)

Rampe en remblai du "Balcon du Recorba

Solide mur de soutènement de la rampe du chemin du "Balcon du Recorba" [ 31T 711022 5058533 ] (Avant-pays savoyard, Loisieux, Savoie – 27/04/18)

Mur de soutènement

Perdue en pleine forêt la rampe de l'ancien chemin soutenu par un solide mur de pierre. Elle précède le chemin du "Balcon du Recorba" [ 31T 711022 5058533 ] (Avant-pays savoyard, Loisieux, Savoie – 27/04/18)

Le "Balcon du Recorba"

Le chemin du "balcon du Recorba" taillé en déblai dans la pente, raide sous le Pic de Glaize (Avant-pays savoyard, Loisieux, Savoie – 27/04/18)

Pour tenter de conclure : les élucubrations pour tenter de justifier les observations faites sur le terrain et la curiosité de l'environnement traversé, si elles ne sont pas satisfaisantes auront permis une demi journée de marche au grand air…

Documentation et topos

Sur le Géoportail IGN, la carte de l'état-major (1820-1866) surchargé du relevé de l'ancien chemin

Sur le Géoportail IGN, la carte topographique actuelle surchargée du relevé de l'ancien chemin relevé sur la carte de l'état-major (1820-1866). Noter l'imprécision du tracé qui traverse notamment les escarpements du Molard Grandjean et du Nord de la Grange de la Combe. Cependant, il est certain que l'ancien tracé, n'est pas emprunté par le GR9 actuel qui passe au bord des falaises du Recorba

Sur le Géoportail IGN, la carte topographique actuelle surchargée du relevé de l'itinéraire suivi le 27/04/18

Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2018 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons