Par les Cols de Pré Rémy et du Fort, depuis Beaufay – Saint-Rémy-de-Maurienne

Sauvage et tranquille à travers de superbes paysages, la randonnée parcourt le versant de Belledonne qui domine Saint-Rémy-de-Maurienne. En partant de la route forestière de Beaufay-Bellecombe, l'itinéraire qui franchit le Col de Pré Rémy, puis le Col du Fort, se déroule dans les ambiances de la Pointe de Rognier, de la Grande Roche Blanche, du Fort et des Grands Moulins. La montée passe par Pré Rémy, pour descendre par la Frèche et boucler le circuit par le Sentier de Chatermes.

Le Col de Pré Rémy 1955 m

Vus depuis le Plan du Lai : le Col de Pré Rémy et les crêtes de la Grande Roche Blanche (point 2128) (Belledonne Nord, Saint-Rémy-de-Maurienne, Savoie – 23/08/18)

Deux routes forestières donnent accès au point de départ situé vers 1280 mètres d'altitude à l'embranchement de la piste qui monte aux ruines de Pré Rémy. Plus près de la sortie Épierre, la première monte depuis le Grivolley – hameau de Saint-Rémy-de-Maurienne –, c'est la route forestière de Beaufay-Bellecombe. Plutôt bonne mais très caillouteuse, parcourue à la descente, elle est à déconseiller. En suivant la D74 jusqu'au rond-point de la chapelle, on prend à droite la Route de la Fresche qui est goudronnée jusque vers 1170 mètres d'altitude. Très roulante, parcourue à la montée, elle est à conseiller. Le revêtement s'arrête à la bifurcation de la Place de Varrat à gauche et de Noire Combe à droite. La suivant à droite sur 3,3 kilomètres, une petite plateforme dans un virage permet de stationner. Un panneau informe des circuits de randonnée de Saint-Rémy-de-Maurienne, la piste de Pré Rémy est à moins d'une cinquantaine de mètres [ 32T 284536 5032118 – N 45.40939° E 6.24652° ].

La Grande Roche Blanche

La Grande Roche Blanche, le Pas du Gargoton et le point 2325 sur la crête de la Pointe de Rognier – pivot de l'orientation de la crête Ouest puis Sud (Belledonne Nord, Saint-Rémy-de-Maurienne, Savoie – 23/08/18)

L'idée du parcours est née en regardant la carte des alentours de la Pointe de Rognier après la randonnée de la semaine dernière. Le versant qui domine Saint-Rémy-de-Maurienne m'était resté méconnu. Son parcours ouvre comme d'habitude à d'autres idées de randonnée : le Pas du Gargoton, le Passage du Fort qui donnent accès aux crêtes de la Grande Roche Blanche, de la Pointe de Rognier et du Fort ; le Col de la Frèche sur l'itinéraire normal des Grands Moulins… Sans oublier la Tête de la Perrière déjà visitée il y a quelques années.

Le Col du Fort

Le Col du Fort, dépression de la crête entre le Fort et le Pic des Chatermes (Belledonne Nord, Saint-Rémy-de-Maurienne, Savoie – 23/08/18)

La piste de Pré Rémy est raide, difficile d'imaginer que le chemin d'antan ait été taillé ainsi dans les pentes de la Lanche Carrée. Le Pré Rémy est depuis longtemps planté d'épicéas et les travaux forestiers ont nivelés les ruines qui sont à jamais invisibles depuis le chemin. Perdu dans les pensées d'une montagne du passé, je manque le sentier du Plan du Lai. L’inattention occasionne quelques dizaines de mètres de D+ supplémentaires sur la piste qui monte du point 1418. Un cairn marque pourtant le sentier qui part à droite dans la pente [ 32T 284355 5032554 ].

Plateforme charbonnière de la Combe de Lachat

Plateforme charbonnière construite sur des murs de pierres en remblai (information ONF), la question est de savoir d'où venait le bois ? Ne pourraient-on pas y trouver aussi l'origine du nom des Rochers de la Fornaise… ? (Belledonne Nord, Saint-Rémy-de-Maurienne, Savoie – 23/08/18)

En forêt, la montée soutenue passe par le vestige d'une plateforme charbonnière retenue en remblai par une mur de grosses pierres [ 32T 283885 5033067 ]. Les restes du soubassement de la cabane des charbonniers sont un peu en amont, ainsi qu'un solide vestige parallélépipédique dont il est difficile de comprendre ce à quoi il pouvait bien servir. Le sentier bien entretenu poursuit son ascension pour déboucher à proximité d'un chalet de bois récent, baptisé Plan du Lai vers 1725 mètres. Les clés sont sur la porte, il est habité. Le chemin herbeux très agréable se poursuit dans un environnement verdoyant. L'herbe a été visiblement passée récemment à la débroussailleuse. Bientôt, je surprend une personne occupée à la cueillette des myrtilles. Il a passé la nuit dans son chalet, et la conversation cordiale avec quelqu'un du pays est enrichissante. Adjoint au maire de la commune, il a la charge de l'entretien des sentiers sous-traité à l'ONF qui emploie les saisonniers de la région. Nous parlons aussi de cette plateforme charbonnière observée à la montée. Elles sont nombreuses dans le versant, et il me parle de la découverte de restes de charbonnage dans la Combe de Lachat, dans les éboulis en contrebas du Col de Pré Rémy. Il y a là, une importante plateforme charbonnière par sa dimension, construite en remblai au milieu de la pierraille. Sa situation loin de la forêt actuelle interroge ? Salutations partagées avant de reprendre la cueillette pour lui, l'ascension du Col de Pré Rémy pour moi.

Les Rochers de la Fornaise

Le Col de Pré Rémy domine la Combe de Lachat - les Rochers de la Fornaise (Belledonne Nord, Saint-Rémy-de-Maurienne, Savoie – 23/08/18)

Plus haut la bifurcation Col de Pré Rémy à gauche, Pointe de Rognier à droite est à noter [ 32T 283247 5033063 ]. En effet, le sentier pourtant ancien n'est aujourd'hui dessiné que sur les cartes IGN du Géoportail. L'itinéraire passe à proximité de vieilles moraines caractéristiques du passé glaciaire de l'endroit. Toujours parfaitement tracée, la montée se poursuit pour déboucher dans la dépression du Col de Pré Rémy.

Névé sur le sentier du Col du Fort

Le Col du Fort est tout proche, traversée d'un névé de neige durcie… (Belledonne Nord, Saint-Rémy-de-Maurienne, Savoie – 23/08/18)

D'abord, un peu de contemplation pour s'imprégner du paysage de la Combe de Lachat dominé par la Grande Roche Blanche et le Fort. La dépression évidente du Col du Fort se dessine sur la crête entre le Fort et le Pic des Chatermes. La Maurienne en contrebas dominé par la Pointe du Mont du Fût et le Grand Coin entre autres sommets devenus familiers. L'itinéraire se dessine, descendant pour suivre le fil de la moraine jusqu'au pied du Col du Fort. Le parcours accidenté fait de bosses et de creux est varié et plutôt agréable. C'est en se retournant que l'ancienne place de charbonnage se remarque au cœur d'un chaos rocheux. Le relief de l'ancien chemin d'accès se dessine dans la pente depuis le sentier en contrebas du Col de Pré Rémy.

La Pointe de Rognier

Depuis la sortie du Col du Fort : la Pointe de Rognier et sa croix monumentale (Belledonne Nord, Saint-Rémy-de-Maurienne, Savoie – 23/08/18)

Le parcours se poursuit sous un ciel menaçant qui heureusement ne tardera pas à s'éclaircir, limitant le risque orageux de la prévision météo. Vers 2000 mètres, la ruine d'un abri de berger attire l'attention, en même temps que se dessine sur une croupe un sentier. Au retour, l'analyse des images aériennes montre sa trace qui monte depuis le sentier du Col de Pré Rémy par Combe de Lachat. Les envies de sentiers inédits ne s'épuiseront donc jamais… Pour l'instant, la suite est juste devant, à portée de pieds. La pente est moins raide que je ne l'appréhendais sur le passage bien taillé dans la pente. La traversée d'un névé de neige durcie ne présente pas de difficulté supplémentaire. De la même façon, je m'apercevrai aux retour que les deux névés observés sont aussi sur les photos aériennes. Leur présence n'est donc pas liée à l'enneigement important de la dernière saison. Content de terminer la montée, la contemplation précède la pause pique-nique dans le courant d'air rafraîchissant du faîte du Col du Fort. Une petite sente bien marquée monte vers les rochers de l'arête Sud-Ouest du Fort – ça pourrait passer par là ? Cependant cela ne semble pas être une affaire simple…

La Tête de la Perrière

Depuis le Col du Fort : la Tête de la Perrière à gauche du Col de la Frèche (Belledonne Nord, Saint-Rémy-de-Maurienne, Savoie – 23/08/18)

Après une courte descente du large couloir issu du col, le sentier s'engage dans une traversée en courbe de niveau ou presque sous les Trois Dames et les Grands Moulins pour rejoindre le chemin qui descend du Col de la Frèche. Le Lac de la Frèche n'est qu'une petite mare perdue dans la pierraille. Là aussi, la ruine d'une cabane de berger témoigne du passé pastoral du massif. La descente est très plaisante pour quitter la minéralité et retrouver l'étage de l'alpage et bientôt celui de la forêt sous les chalets de la Frèche. La bifurcation à ne pas manquer, se laissant entraîner dans la pente de la descente, est située vers 1750 m. Le panneau d'un poteau indicateur cassé, tombé à terre, indique Sentier de Chatermes et Combe de Lachat.

En descendant la Frèche

La Vallée de la Maurienne, et les sommets : le Cheval Noir, la Pointe du Mont du Fût, le Grand Coin, etc. (Belledonne Nord, Saint-Rémy-de-Maurienne, Savoie – 23/08/18)

D'abord rocailleux pour une courte remontée qui paraît bien longue, le cheminement devient tranquille, coupé de passages rendus plus difficiles par des éboulements ou des glissements de terrains. La descente d'un raide ressaut terreux pourrait être délicate par temps humide. Ainsi se passe le long retour vers le point de départ qui croise les sentiers du Col de Pré par la Combe de Lachat, peut-être aussi celui du Col du Fort – mais la mémoire dans l'incertitude, je ne l'affirmerais pas. Bon dans l'ensemble, il n'est pas inutile de rappeler que le sentier parfois étroit et terreux, traverse des pentes raides qui pourraient paraître vertigineuses si le passage n'était pas aussi débonnaire – prudence ! Ainsi, le point de départ est retrouvé, des souvenirs de paysages variés et intéressants plein la tête – d'autres projets de randonnée aussi.

Documentation et topos

Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons