La Tête du Grand Puech 778 m, par les crêtes depuis les Marres, Simiane-Collongue

Poursuivre la visite des crêtes de la Chaîne de l'Étoile jusqu'à la Tête du Grand Puech conduit à choisir les Marres comme point de départ de la randonnée. La traversée du point 695 abandonnée au-dessus de l'à-pic la dernière fois, méritait une visite par le ressaut du versant Est, avant d'aller visiter la chapelle ruinée Notre-Dame de Rot sur sa crête rocheuse. L'itinéraire se poursuit par le Col Saint-Anne, la Montagne de Bau Trauqua jusqu'à la Tête du Grand Puech avant un retour rapide et agréable par les pistes et chemins du versant Nord de la chaîne.

Antenne 695, ancienne vigie

Le versant Est du point 695, objet de la reconnaissance du vieux sentier dessiné sur la carte (Chaîne de l'Étoile, Simiane-Collongue, Bouches-du-Rhône – 22/10/18)

Quittant Simiane-Collongue vers l'Est par la Route de Saint-Germain, on prendra à gauche la Route des Putis, pour trouver encore à gauche le Domaine des Marres et ses vastes parkings – le plus éloigné est bien ombragé [ 31T 700191 4809646 – N 43.41298° E 5.47266° ].

Sentier de l'ancienne vigie

Escalade facile mais exposée sur le sentier de l'ancienne vigie. Des marches ont été taillées dans le ressaut le plus raide de la traversée. Le passage est à recommander dans le sens de la montée (Chaîne de l'Étoile, Simiane-Collongue, Bouches-du-Rhône – 22/10/18)

La direction du Pilon du Roi est indiquée par un panneau du PDIPR. Le chemin s'oriente rapidement vers le Sud pour commencer l'ascension par une combe agréable. Vers 550 mètres, il la quitte pour atteindre la piste dans son virage qui contourne le point 695 à quelques dizaines de mètres d'où elle a été lâchée l'autre jour, voir : le Pilon du Roi.

Sur le sentier de l'ancienne vigie

Passage du sentier, descente de l'ancienne vigie (Chaîne de l'Étoile, Simiane-Collongue, Bouches-du-Rhône – 22/10/18)

Quittant la piste, un large chemin à droite dépose sur un replat visiblement nivelé, peut-être pour les travaux de construction de l'antenne du point 695. Le sentier qui monte vers le ressaut rocheux de l'ancienne vigie est bien visible dans la végétation – des chênes kermès essentiellement. Peu d'hésitation pour aller voir le passage de plus près. Au pied du rocher, le sentier part à droite trouver la faiblesse d'une vague vire ascendante.

Chapelle ruinée ND du Rot

Ruines de la chapelle Notre-Dame du Rot (Chaîne de l'Étoile, Simiane-Collongue, Bouches-du-Rhône – 22/10/18)

Les prises sont nombreuses, le rocher est sain. Je m'engage dans la traversée ascendante. Le passage qui se redresse domine des dalles très raides. Des marches – autant de bonnes prises – ont été taillées pour faciliter l'escalade. Et le raide ressaut franchi, le terrain rocailleux devient facile. Plusieurs point d'ancrage scellés dans le rocher témoignent de l'installation ancienne d'une main courante, une corde ou un câble plus probablement. L'endroit de mon abandon est atteint. Descendant vers le Nord, je quitte le sentier suivi l'autre fois pour un autre qui part au pied des rochers prendre la pente du versant pour retrouver la piste sans autres difficultés.

Ruines de ND du Rot

Mur ruiné de la chapelle Notre-Dame du Rot (Chaîne de l'Étoile, Simiane-Collongue, Bouches-du-Rhône – 22/10/18)

De retour sur le replat, le chemin se poursuit vers une large brèche rocheuse de la crête avant de dessiner son lacet dans la pente. Un cairn marque le début du sentier peu visible. Des marques de peinture rouge, quelques cairns guident à travers un dédale au travers des rochers et la végétation vers le versant Sud où il suivra plus ou moins le pied des rochers.

Antenne 695, ancienne vigie

L'ancienne vigie vue depuis les rochers de la chapelle ruinée (Chaîne de l'Étoile, Simiane-Collongue, Bouches-du-Rhône – 22/10/18)

Les marques bleue et rouge peintes sur un arbre précisent une biffurcation [ 31T 700260 4808659 ]. Bleu part à droite dans le versant ; Rouge part à gauche vers le rocher – il m'apparaît plus logique pour atteindre la chapelle ruinée sous le point 679. À en croire la végétation envahissante, le chemin de crête n'est pas très fréquenté. Quelques pas sur des rochers conduisent au-dessus d'une profonde brèche, où passe le chemin classique d'accès à Notre-Dame du Rot – la ruine est bien visible.

Oratoire du Col Sainte-Anne

L'ancien oratoire du Col Saint-Anne domine le passage ancestral, taillé dans le rocher (Chaîne de l'Étoile, Mimet, Bouches-du-Rhône – 22/10/18)

Une désescalade de quelques mètres, une courte montée, conduisent aux vestiges. Peu parlants, il est difficile d'y reconnaître une chapelle. Plus loin sur la Montagne de Bau Trauqua, les tables d'orientation de Mimet parlent d'un temple chamanique du néolithique. « Notre-Dame du Rot, du Rouet, Roure, Rovert, soit : le chêne en provençal ». Retrouvez plus d'histoires et anecdotes historiques sur le site Internet de l'Office de tourisme Mimet. Monter sur l'éminence 679 permet outre l'environnement de découvrir l'ancienne citerne du site. Le retour vers la piste passe un long défilé rocheux – couloir encaissé et pittoresque.

Point 718 de la Montagne du BauTrauqua

Point 718 de la Montagne du Bau Trauqua devant les rochers de Notre-Dame du Rot, l'ancienne vigie et le Pilon du Roi (Chaîne de l'Étoile, Mimet, Bouches-du-Rhône – 22/10/18)

Pour atteindre le Col Saint-Anne, la crête est plus agréable que la piste. Au-dessus de l'oratoire du col, une sente qui court dans la végétation évite le chemin caillouteux, moins plaisant jusqu'au pylône. La suite de l'ascension plus nature retrouve un caractère sauvage pour suivre la crête jusqu'au sommet du Bau Trauqua.

L'Aire de la Moure

L'aire de la Moure, plateau rocheux cible des Canadairs à l'entrainement, coloré en rouge par le retardant ajouté à l'eau. La couleur rouge vient de l'oxyde de fer, très présent dans les sols du Sud-Est, que l'on mélange à l'additif (retardant :polyphosphate d'aluminium) pour permettre aux pilotes de quadriller la zone de largage des tonnes d'eau (Chaîne de l'Étoile, Mimet, Bouches-du-Rhône – 22/10/18)

Outre les tables d'orientations de Mimet, riches d'informations intéressantes, les points 732 puis 714 sont chacun, occupés par un muret de pierre érigé en cercle d'un peu moins d'un mètre de haut. Le premier est bouché de planches et de branches. Sur une crête ce ne sont pas d'anciens puits, des affûts de chasseurs ? les vestiges d'anciennes vigies ? La suite du parcours est agréable, les nuages se sont déchirés pour laisser passer le soleil et le redevenir bleu, comme il se doit en Provence.

L'Aire de la Moure et le Vallon de l'Aigle

Le Vallon du Bau de l'Aigle, le Massif du Garlaban ferme l'horizon (Chaîne de l'Étoile, Mimet, Bouches-du-Rhône – 22/10/18)

Enfin, le paysage qui s'éclaire s'ouvre au Sud sur les vallons de la Chaîne de l'Étoile et plus loin au Sud, sur le Massif du Garlaban. Marseille et la mer sont encore noyées dans les brumes. Le parcours est toujours intéressant et pittoresque pour atteindre la Tête du Grand Puech, sommet de la Chaîne de l'Étoile. Coiffé d'antennes et d'une tour de surveillance, il ne présente guère plus d'intérêt.

Tête du Grand Puech

Antennes et tour de surveillance de la Tête du Grand Puech (Chaîne de l'Étoile, Mimet, Bouches-du-Rhône – 22/10/18)

Le retour vers le point de départ commence par un raide sentier qui coupe les lacets de la piste d'accès. Retrouvée vers 650 mètres, elle est suivie pour traverser le versant en courbe de niveau jusqu'à croiser la route du Col Saint-Anne au niveau du parking aménagé avant la barrière qui l'interdit. Un agréable chemin et des sentiers discrets permettent de dessiner un parcours tranquille pour retrouver le point de départ.

Documentation et topos

Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Pour assurer les moins expérimentés, une corde d'une vingtaine de mètres peut être utile (Passage d'escalade de l'ancienne vigie).

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2018 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons