Le Molard Grandjean 767 m, depuis Botozel – Traize

Encore une randonnée à travers la Montagne du Tournier, le Bois de Glaize plus précisément – on ne s'en lasse pas ! Au départ de Botozel à proximité du chalet des chasseurs, la randonnée prend la direction de Saint-Maurice-de-Rotherens par le chemin balisé. Il est rapidement lâché pour rejoindre le pied des falaises du Chenais, et le suivre. Une rampe franchit la barre rocheuse pour atteindre le lapiaz en terrasse de Saint-Martin. Le bord des falaises parcouru par de vieux sentiers tranquilles est maintenant la ligne directrice de l'itinéraire qui traverse le chemin de la Chapelle Saint-Martin pour traverser : le Chenais puis le Molard Grandjean. Le retour qui évite en grande partie les sentiers balisés offre un parcours aventureux particulièrement sauvage pour retrouver le point de départ (Randonnée parcourue le 02 novembre 2018).

Point de vue de la Terrasse de Saint-Martin

La route du Col de Botozel se dessine dans les clairières devant le Mont Chevru et le Grand Colombier à l'horizon (Avant-pays savoyard, Traize, Savoie – 02/11/18)

Le départ choisi est situé à proximité du chalet des chasseurs sur la piste du Col de Botozel [ 31T 711742 5060616 – N 45.66674° E 5.71830° ]. La direction de Saint-Maurice-de-Rotherens suivie par le GR9 est vite abandonnée pour prendre celle de la Meu.

Point de vue voisin du point 691

Au bord des falaises qui dominent la Basse. La "terrasse" du belvédère du Chenais se devine dans l'axe des rochers (Avant-pays savoyard, Traize, Savoie – 02/11/18)

Le chemin est rapidement lâché lui aussi, pour gagner par de vagues traces le pied du ranc rocheux de Saint-Martin. Une vague sente conduit au pied de la rampe, découverte et nettoyée de la végétation qui l'encombrait fin avril 2017 [ 31T 711777 5059995 ]. Fréquentée par les chasseurs, la trace dans les feuilles mortes tassée par le passage est facile à suivre. Le petit dénivelé du passage vite gravi, le bord des falaises conduit sur le lapiaz de la belle terrasse qui offre 180° de panorama sur le Bugey, le Mont de la Charvaz et la Dent du Chat – quand le paysage n'est pas pris par les nuages.

Belvédère du Chenais

De l'autre côté de la combe : les escarpements du point 691, le belvédère précédent. Au loin, on reconnaîtra le Mont Chevru et le Grand Colombier (Avant-pays savoyard, Traize, Savoie – 02/11/18)

Sorti du lapiaz vers l'Est, la sente qui monte vers le chemin de la Chapelle Saint-Martin, semble plus empruntée qu'il y a quelques années. Elle passe par une ancienne plateforme charbonnière [ 31T 711797 5059964 ], franchit le ranc rocheux supérieur [ 31T 711785 5059941 ], et poursuit tranquillement l'ascension. Quelques traces conduisent à un belvédère intéressant au bord des falaises, quelques dizaines de mètres au Sud du point 691 [ 31T 711712 5059852 ].

Point de vue du Molard Grandjean

Une mer de nuage couvre la vaste doline du Lac d'Aiguebelette. Le Mont Granier derrière les cols du Crucifix et Saint-Michel (Avant-pays savoyard, Loisieux, Savoie – 02/11/18)

Une petite cinquantaine de mètres sur le chemin de la Chapelle Saint-Martin, un sentier se présente. Il monte vers le bord de la falaise pour le suivre en direction du Sud-Ouest. On ne manquera par le lapiaz d'un nouveau belvédère, terrasse au bord de l'à-pic [ 31T 711681 5059783 ]. Le sentier – une bonne sente bien marquée – peu fréquenté est très agréable. En laissant un autre monter à gauche, il se rapproche du bord des falaises. Marquée par le cône terreux de l'éboulis d'une dépression dans le ranc rocheux supérieur du Chenais, le relief d'un lacet se dessine dans la pente [ 31T 711384 5059348 ]. Si plus faut, sortir droit dans la pente est possible, le passage pittoresque qui se dessine à gauche est plus intéressant. Une petite escalade sans difficultés franchit deux rancs rocheux. Peu hauts, la faille d'un lapiaz permet de sortir sur les rochers du point 756. Le point de vue est malheureusement occulté par les arbres, en partie.

Scialet en formation

À l'écart du sentier qui descend du Col de la Combe, un effondrement semble récent, comme en témoignent les racines au bord d'un scialet en formation [ 31T 711228 5059056 ] (Avant-pays savoyard, Loisieux, Savoie – 02/11/18)

Sans trop s'éloigner du bord des falaises, la randonnée se poursuit en direction du Molard Grandjean. La combe du passage éponyme traversée, un bon flair pour suivre de bonnes traces, permet d'atteindre le sommet et son belvédère au bord de la la falaise – Passage du Molard Grandjean trouvé en décembre 2012 : [ 31T 711528 5058973 ]. La descente retrouve le chemin qui monte de Labully pour le suivre Nord-Est jusqu'au Col de la Combe. Prenant alors, le chemin balisé qui rejoint celui du Recorba, après une courte reconnaissance sur de vielles traces d'exploitation, plus bas l'entrée d'un large talweg est bien attirante – le petit vallon devrait permettre une liaison avec les vieux chemins qui courent à l'amont de la Basse vers le Nord. Et oui ! Même une sente se dessine. Plus bas, elle retrouve ces vieux passages que j'emprunte depuis longtemps. La progression facile nécessite cependant un bon flair pour ne pas perdre le bon cheminement. Carte et boussole ou un GPS cartographique pourraient être utiles pour retrouver le chemin suivi au départ de la balade.

Documentation et topos

Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. À retenir : le mardi et le vendredi – quand ils ne sont pas fériés – sont des journées sans chasse.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2018 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons