Les Fenêtres de la Burbanche 750 m, Plateau Roux 837 m, circuit depuis Rossillon

Le point de vue sur la Cluse des Hôpitaux au bord des falaises abruptes du Plateau Roux, les spectaculaires Fenêtres de la Burbanche, motivent une randonnée bucolique à travers les paysages verdoyants au-dessus de Rossillon et de la Burbanche. Le plus souvent par de bons chemins et sentiers, l'itinéraire monte jusqu'à Armix, village pittoresque qui se reflète dans son étang tranquille. La suite par Corne Plate est plus aventureuse pour aller descendre la crête du Plateau Roux et le Druau, lieu-dit des Fenêtres de la Burbanche. La descente emprunte de bons chemins en passant encore par de beaux belvédères pour retrouver Rossillon en traversant d'anciennes vignes maintenant abandonnées.

La vallée du Furans

Sur les "terrasses" vestiges du château fort, au pied de la Madone de Rossillon, la vallée du Furans en direction de Cheignieu-la-Balme (Bas Bugey, Rossillon, Ain – 12/04/19)

Rossillon, à l'entrée de la Cluse des Hôpitaux, est accessible depuis la D1504 entre Belley et Ambérieu-en-Bugey. La place de l'église est aménagée en un grand parking accessible depuis la D103 [ 31T 701304 5078839 – N 45°50'01.4" E 5°35'31.2" ]. La randonnée commence par la visite du site des ruines du château fort, emplacement de la Madonne de Rossillon, statue sur un imposant piédestal. L'ancien accès à la place forte est à moins de cinq cent mètres du point de départ. La vue offerte est partout intéressante sur le chemin escarpé. La descente se fera par une sente à peine encombrée de végétation pour retrouver le pied du promontoire.

L'Étang d'Armix

L'étang et l'église colossale du village d'Armix offrent un paysage de carte postale (Bas Bugey, Armix, Ain – 12/04/19)

La randonnée commence par suivre les lacets de la D103 pour prendre un chemin qui, par la Gochette, monte à Nivollet. Avant de prendre pied sur la départementale, on ne manquera pas de remarquer un vieux chemin encombré de végétation et de rejets de toutes sortes qui grimpe, coupant les lacets pour sortir du remblai de la route à l'embranchement du chemin de la Gochette. Quelques coups de sécateurs, de coupe-branches, aussi quelques coups de pioche dans les remblais, permettraient d'éviter les lacets de la route, la coupant seulement deux fois par le goudron.

La Burbanche, Cluse des Hôpitaux

Au bord des falaises du Plateau Roux dans le Bois de la Route au Sud du point 838 (Bas Bugey, La Burbanche, Ain – 12/04/19)

Sous Nivollet, un sentier très agréable évite la piste balisée pour atteindre la route à l'entrée du hameau. La suivant à gauche pour prendre la direction d'Egieu, on ne manquera par le petit chemin discret qui monte en écharpe retrouver la piste par les Perdrix et la Romouise avant de traverser le gué du Ruisseau de la Chana, au point 694. Arrivant pas très loin du ruisseau, c'est le chemin de gauche, moins évident que l'on suivra. Celui de droite conduit à un captage.

Falaise des Fenêtres de la Buranche

Point de vue du point 793, aperçu de la falaise du Druau, celle des Fenêtres de la Burbanche. Remarquer en bas les carrières de matériaux de travaux publics au lieu-dit : le Genand (Bas Bugey, La Burbanche, Ain – 12/04/19)

Quittant la combe, c'est par de belles prairies que l'on atteint Armix en passant par son étang, point d'eau étonnant dans le massif calcaire. C'est l'imposante église que l'on remarque, encore loin du village. Les jardins fleuris du printemps, l'étang, la fontaine et les maisons typiques font le charme du village typiquement bugiste. Un travail est toujours là, mais les bœufs ou les vaches à ferrer doivent être rares aujourd'hui.

Les Fenêtres de la Burbanche

Dans le rocher des falaises abruptes du Druau, s'ouvrent deux des Fenêtres de la Burbanche. Le site est impressionnant (Bas Bugey, La Burbanche, Ain – 12/04/19)

Quittant le village par la G103 en direction de Prémilieu, on ne manquera pas de prendre à gauche la première piste. Au Nord de la Léchère se présente une biffurcation. Prenant à gauche, le chemin finit par descendre dans un pré, on suivra alors son ancienne trace moins évidente à travers le bois clair vers le Sud-Ouest. Il s'oriente bientôt vers l'Ouest pour traverser une ancienne coupe forestière et trouver le chemin qui monte de la combe du Druau.

Les Fenêtres de la Burbanche

Prise avec un objectif grand angulaire, l'architecture remarquable du site des Fenêtres de la Burbanche est plus "lisible" (Bas Bugey, La Burbanche, Ain – 12/04/19)

Le suivant au Nord-Ouest, il traverse une petite clairière [ 31T 699435 5080676 ]. Le sentier d'un spot d'escalade est indiqué à gauche. Sans en tenir compte, les bonnes traces d'une piste remonte une combe. Je cite le topo d'Yves Ray : « … lorsque le sentier se perd dans une combe, virez à angle droit à gauche pour trouver assez rapidement une sente qui passe à côté d'un petit bloc isolé avant de monter dans le coteau. » Mais sur le terrain aujourd'hui, le sentier ne se perd pas et le bloc isolé est invisible à travers la forêt… Suivie à la descente, la sente en direction du bloc isolé commence à environ 100 mètres de la clairière.

Les Fenêtres de la Burbanche

En montant quelques mètres vers la droite, une 3ème fenêtre s'ouvre dans la falaise en contrebas, enfermée entre les rochers (Bas Bugey, La Burbanche, Ain – 12/04/19)

Alors, c'est l'intuition et le terrain qui me guide. La piste est facile à suivre et parcourt une combe riche en vestiges de la vie des prairies que la forêt à repris : murets de pierres, murgers moussus. Des marques rouges peintes probablement par les chasseurs indiquent les carrefours. Plutôt facile à suivre, elle finit par disparaître de l'autre côté d'une clôture qui la coupe [ 31T 699108 5081013 ]. La forêt claire est très praticable. le barbelé, fil rouge en direction du bord de la falaise, conduit en haut d'un raide couloir terreux [ 31T 699033 5080962 ]. Ce point pourrait-être considéré comme le plus au Nord de l'itinéraire.

La curiosité m’entraîne au delà du couloir, où une piste conduit à un pré occupé par quelques vaches, avant de se perdre dans le bois. Très encombré cette fois, le sécateur sorte de la poche pour retrouver le bord de la falaise. Une sente – passage de chamois – descend suivre le pied des rochers, facile jusque sous un bel encorbellement. Ce n'est pas le but de la journée, demi-tour pour suivre plus ou moins le bord de la falaise par de vagues traces. Mais c'est au Sud du couloir qu'un bonne sente indique l'itinéraire à suivre.

Le Druau, point de vue Sud du pont 683

Situé au resserrement de la Cluse des Hôpitaux, le bourg de Rossillon a ainsi joué un rôle stratégique majeur dans l’histoire des États de Savoie jusqu'en 1326 (Bas Bugey, Armix, Ain – 12/04/19)

La sente est plutôt fidèle au bord de l'abrupte falaise. Facile à suivre, elle est quand même encombré par endroit et heureusement le sécateur aide à faire propre. De belles pelouses marquent les points de vue vertigineux sur la Burbanche et la Cluse des Hôpitaux. Ainsi la crête vaut la peine de la traversée jusqu'au point de vue, point 793 de Corne Plate [ 31T 699298 5080706 ]. Reprenant la direction de la petite clairière à travers le versant de la dépression de la faiblesse des falaises, je comprends que c'est par la sente de la description d'Yves Ray que je descends. En effet, le petit bloc isolé coiffé d'un cairn est bien là [ 31T 699354 5080762 ]. Et c'est vers 775 mètres que la piste de la combe est retrouvée [ 31T 699375 5080752 ], la petite clairière est à une centaine de mètres.

Csacde sur le ruisseau de la Chana

En descendant "Sous la Cra", traversée du ruisseau de la Chana au pied d'une cascade. Son écoulement a permis la formation d'un cône de tuf calcaire (Bas Bugey, Armix, Ain – 12/04/19)

La suite se devine plus facile, et au carrefour de chemin traversé en montant, c'est pas celui en face qu'il faut descendre pour rester près du bord des falaises. Descendant dans un creux, découvrant ce qui pourrait d'en haut ressembler à un gouffre, ce n'est que plus près que je réalise, arrivé aux Fenêtres de la Burbanche. Avec prudence, sur la gauche, et sur la droite des passages conduisent à des vues surprenantes. Montant sur la droite, on ne manquera pas d'observer le tunnel toboggan qui s'ouvre lui aussi dans le vide de la falaise.

Le "Bec" de Rossillon

En descendant la Rue du Château vue sur l'éperon rocheux : le "Bec" de Rossillon, si particulier au relief des alentours de Rossillon – point 683 du Druau (Bas Bugey, Rossillon, Ain – 12/04/19)

La descente peut reprendre très agréable à travers le Druau, sans manquer le belvédère du point 683, avant de retrouver le lacet de la route d'Armix au Nord-Est. Prenant le premier chemin à droite qui descend par la Vorgette, traverser le Ruisseau de la Chana par le pied d'une petite cascade. On débouche cette fois encore dans un lacet de la D103 qu'il faut suivre sur deux cent mètres environ pour trouver un chemin qui descend à droite au Nord-Ouest. Il passe par trois grangeons ruinés, passe par le bachat d'une belle source d'eau claire et là, par un lacet à gauche prend la direction de Rossillon. Beau chemin de vignes d'abord, bientôt raviné, il dévale la pente, redevient bon pour traverser la D103 et prendre un chemin qui coupe vers la route du départ.

Documentation et topos

Un topo, un livre dans le sac à dos
Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons