Le belvédère de la Belle Laura 790 m, par la Fontaine Vierge et le Pré Néron

Cette traversée plutôt courte n'est pas à prendre à la légère, comme pour toutes les explorations de cette étonnante montagne qu'est le Néron. Du quartier du Muret à Saint Egrève démarre le sentier de la Fontaine Vierge qui met tout de suite en condition sur la rudesse du terrain. Des barres rocheuses sont astucieusement franchies au-dessus de cette source avant d'attaquer la grimpée en aller-retour au belvédère de la Belle Laura, étroit espace de douceur au milieu de cet univers calcaire austère et abrupt. Le retour se fait par le Pré Néron qui mérite également une pause contemplative, suivie de la belle et vertigineuse corniche de l'Hermitage. Le final par Narbonne pour gagner le centre de Saint-Martin-le-Vinoux n'est plus qu'une formalité.

  • Documentation et topo | Données topographiques | Avertissement
  • [Franchissement 2/3 ; Exposition 3/3 ; Orientation 1/3 ; Pénibilité 2/3]
  • Attention : Suite aux incendies de 2003, un arrêté municipal de la commune de Saint-Egrève datant de 2013 interdit l'accès aux pentes et au Massif du Néron par son versant Ouest. La reprise de l'itinéraire décrit ici, se fera donc sous votre seule responsabilité.
Passage câblé

Les premiers escarpements rocheux au-dessus de la Fontaine Vierge (Chartreuse Sud, Saint-Egrève, Isère, 03/05/2019)

Rien de mieux que de profiter du tramway E pour débuter cette traversée. Ainsi, depuis l'arrêt « Prédieu », le beau parc de Fiancey ne demande qu'à être traversé, ainsi que son petit lac, pour rejoindre le quartier du Muret. En suivant la rue du Néron, on remarque sur la droite le départ du chemin goudronné du Fougirou. Il nous amène après 50 m au départ d'un sentier, indiquant le début des hostilités. 

Vire délicate

Cette traversée en vire au-dessus de la Fontaine Vierge demande souvent une vigilance certaine (Chartreuse Sud, Saint-Egrève, Isère, 03/05/2019)

Un balisage bleu, fil d'ariane de la majorité des sentiers du Néron, se découvre alors. Son omniprésence peut rebuter, mais sur une montagne aussi atypique que celle-ci il est franchement rassurant. Mais en arrivant à des filets paravalanches qui semblent tout neufs, ces points de repères disparaissent momentanément. Il ne faudra donc pas se fourvoyer en tirant sur la droite mais grimper en suivant une trace tout en franchissant sans problème ce barrage. Le sentier retrouvé, il amène à un pierrier plutôt pénible où se découvre une bifurcation. A droite, l'exploration est tentante mais c'est à gauche que sera rejointe assez rapidement l'atypique Fontaine Vierge. 

Au belvédère de la Belle Laura

Vue sur le Vercors depuis le belvédère de la Belle Laura (Chartreuse Sud, Saint-Egrève, Isère, 03/05/2019)

Au pied donc d'une barre rocheuse où se niche cette source, le balisage est encore une fois étonamment absent, pouvant nous faire hésiter sur la direction à prendre. C'est bien à gauche qu'il faut grimper pour trouver les premiers câbles aidant à franchir deux ressauts rocheux du secteur. Suit une vire souvent étroite également équipée, dont une portion demandant beaucoup de vigilance à cause d'une main courante montrant de sérieux signes de faiblesse. Enfin, le sentier des Charbonniers ceinturant toute la face Ouest du Néron sera rejoint après quelques gradins faciles.

La Bosse Lucky Luke

Le décor minéral de la Bosse Lucky Luke depuis le belvédère de la Belle Laura (Chartreuse Sud, Saint-Egrève, Isère, 03/05/2019)

Après l'avoir suivi 200 m sur la droite, se présente une bifurcation dans un petit pierrier. A gauche, l'aller-retour à une surprenante terrasse herbeuse est franchement conseillée au prix d'une montée souvent raide et terreuse, heureusement équipée de cordes fixes dans les endroits critiques. Un peu avant d'y arriver, il existe une intersection où à gauche part un itinéraire pour rejoindre l'arête du Néron au niveau de la bosse dite de « Lucky Luke ». Mais curieusement elle ne sera pas remarquée lors de cette randonnée. Bref, sur la fin, il faut rester le plus à droite possible pour atteindre la plateforme dégagée, en suivant une trace dans des pentes herbeuses dominant des dalles rocheuses.

Le Parc de Fiancey

Vue plongeante sur le Parc de Fiancey, point de départ de cette randonnée, depuis le belvédère de la Belle Laura (Chartreuse Sud, Saint-Egrève, Isère, 03/05/2019)

Ce belvédère, dit « de la Belle Laura » comme indiqué sur un beau panneau en bois, est à la fois reposant après cette bonne bambée... et étrange : quelle drôle d'idée de trouver dans un endroit à l'accès aussi escarpé deux chaises en plastique, attachées à une poutre en bois (pour éviter sûrement les assauts des sangliers), ainsi qu'un banc. Après quelques recherches, ce sont peut-être les restes d'un abri, en prenant pour référence la monographie sur le Néron de Claude Simon, publiée peu avant le tragique incendie de 2003. En voici un extrait : « Si l'on prend garde à bien suivre la rive gauche de cette deuxième draie, on devine à un moment un replat occupé par les vestiges d'une cabane récente. Des arbustes sciés et des bouteilles en plastique témoignent d'énigmatiques séjours... Peut-être le campement de Lucky Luke ? ». Cette montagne n'en est pas à un mystère près... 

Panneau indicateur

Le sentier des Sangliers n'est autre qu'une appellation alternative du sentier des Charbonniers. Merci au « Vieux Vincent » pour l'installation de ces beaux panneaux disséminés parcimonieusement au Néron, celui-ci présent au Pré Néron (Chartreuse Sud, Saint-Martin-le-Vinoux, Isère, 03/05/2019)

La descente pour retrouver le sentier des Charbonniers serait fastidieuse sans les cordes fixes où la position en rappel est des plus judicieuses. La suite de l'itinéraire se fait ensuite par la gauche où après la traversée de modestes clapiers, de belles clairières annoncent l'arrivée au Pré Néron. On remarquera au passage deux débuts de traces grimpant au Poste Romain.

Vue sur Grenoble

L'agglomération grenobloise depuis le Pré Néron (Chartreuse Sud, Saint-Martin-le-Vinoux, Isère, 03/05/2019)

Suit un bon sentier qui plonge en dominant le quartier de la Buisseratte. Après une courte remontée, un cairn indique une sente sur la droite dégringolant en direction de la balme de l'Hermitage. Sera privilégiée ici la trace principale qui finit par franchir la corniche du même nom, étroite mais bien équipée de câbles. Puis une dernière remontée permet de rejoindre le carrefour dit « des Quatre Chemins ».

Le chemin principal finit par nous amener assez rapidement à la route reliant Narbonne à Ripaillère. Le final est ensuite évident et bien jalonné par un balisage homologué pour gagner le centre de Saint-Martin-le-Vinoux où se trouve un arrêt de tram. 

Documentation et topos

Un topo, un livre dans le sac à dos
  • Le blog « Le Néron » très documenté de Claude Simon dédié à tous, randonneurs, habitants, etc. que le Néron Grenoblois interpelle.
Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Pour assurer les moins expérimentés, une corde d'une vingtaine de mètres peut être utile.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons