La Lentille 1412 m, le Montfred 1439 m, traversée depuis le Grand Carroz – Entremont-le-Vieux

La traversée du Montfred dans le cadre d'une randonnée plus longue par les crêtes de la Lentille est intéressante depuis le Col de la Drière. Complétée particulièrement par les points de vue sur la Vallée des Entremonts et la Cluse de Chambéry. Le départ du Grand Carroz – hameau d'Entremont-le-Vieux – est bien situé pour réaliser un circuit pittoresque et varié. Le retour se déroule au pied du versant Est du Montfred pour rejoindre le chemin du Col des Fontanettes qui ramène au point de départ.

Le Grand Carroz, hameau d'Entremont-le-Vieux

Depuis les prés de Loutraz, le Grand Carroz au pied des pentes de la Lance et du Rosat (Chartreuse Nord, Entremont-le-Vieux, Savoie – 10/05/19)

La traversée du Montfred d'il y a quelques jours, motivait le parcours d'une randonnée plus longue pour compléter le parcours de crête. Par ailleurs, l'absence de la neige, fondue depuis, permettrait une meilleure lecture des sentiers et sentes suivies au fil de la crête. Enfin, il était apparu utile de débarrasser de quelques branches gênantes le parcours au bord de l'à-pic du versant Ouest du Montfred. D'autres randonnées décrites ici, sont passées par les crêtes de La Lentille.

Remarque : Encore récemment, les cartes mentionnaient pour le point 1412 de la crête : le Mont Pellat ou la Lentille ». L'habitude était prise ici de parler du Mont Pellat, mais il faut constater que les cartes récentes du Géoportail n'ont retenu que La Lentille. Le toponyme est-il devenu l'usage ? Je l'ignore mais utiliserai cette appellation.

La Drière

Dans la traversée du Col de la Drière, face aux escarpements sauvages de la Drière. Le Mont Outheran, en haut à gauche (Chartreuse Nord, Entremont-le-Vieux, Savoie – 10/05/19)

Le covoiturage avec Jean-Claude P. et Noël P. qui sont près pour l'aventure, nous dépose aux trois places de stationnement ménagées près du lavoir du Grand Carroz [ 31T 725379 5040387 – N 45.48060° E 5.88381° ]. Les pluies des jours précédents, la fonte de la neige dans ce coin humide de Chartreuse, auraient dû décourager l'entreprise qui pouvait être reportée – rien ne pressait. La pente terreuse presque toujours bien grassouillette à l'Ouest du Col de la Drière est pourtant dans toute les mémoires, descendue le plus souvent. Mais chacun a prévu une paire de crampons forestiers dans le sac à dos.

Chambéry à travers les nuages

Le Col de la Drière est aussi un point de vue sur la Cluse de Chambéry. À travers les nuages, Chambéry et le Lac du Bourget (Chartreuse Nord, Entremont-le-Vieux, Savoie – 10/05/19)

Le chemin qui descend d'une cinquantaine de mètres traverser le Cozon depuis le village, est un ruisseau. Quand il n'est pas caillouteux, la terre détrempée sous le tapis de feuilles mortes transforme le chemin en toboggan. Jeu d'enfant dont je profite pleinement pour me rafraîchir et crotter le postérieur… sans mal toutefois. La voûte du pont est toujours là, et le chemin des Granges de Joigny est maintenant agréable à la marche. Après avoir laissé les ruines d'une grange sur la droite, vers 1190 mètres dans son lacet, il est lâché pour prendre la direction du Col de la Drière.

La Vallée des Entremonts

Sous la Lentille, la vue ouverte sur la vallée des Entremonts dominée par le Mont Granier et le Sommet du Pinet pour ne citer que les mieux dégagés des nuages (Chartreuse Nord, Entremont-le-Vieux, Savoie – 10/05/19)

Le bon chemin commence par descendre pour remonter après le franchissement d'un premier affluent du Cozon. Chaque ravin justifie le parcours en montagnes russes, cinq ravins peuvent être décomptés et un torrent présente de beaux ressauts à cascades. Le chemin s'orientant vers l'Ouest devient plus étroit après avoir laissé sur sa droite le relief nivelé de deux anciennes plateformes charbonnières creusées dans la pente. Plus petite, une surface rectangulaire laisse imaginer l'emplacement de la cabane des charbonniers. Maintenant, le sentier très étroit, coupe des pentes plutôt vertigineuses et chaque pas demande d'être vigilant. Ainsi, il débouche sur la crête étroite du Col de la Drière.

Remarque : Un topo du CAF datant des années 1970, décrit un itinéraire qui remonte le versant Nord du Col de la Drière.

Sur la crête du Mont Pellat (ou la Lentille)

Le sentier de crête du Mont Pellat ouvert sur le paysage du Mont Outheran domine des à-pics parfois impressionnants (Chartreuse Nord, Entremont-le-Vieux, Savoie – 10/05/19)

Sur le fil de la crête du col, le sentier est presque sec et c'est rassurant quand il domine les pentes raides d'un côté et de l'autre. Aussi, cela ne dure pas. La montée de la pente terreuse sous la crête de la Lentille justifie sa réputation… Chaque pas doit être bien posé pour ne pas déraper et les mottes d'herbes ou les pierres rassurantes sont bien rares. Il ne faut pas compter sur les traîtres racines… Cette fois encore, les crampons forestiers restés dans le sac à dos auront faits une jolie promenade…

Promontoire sur la crête du Montfred

Le paysage des Plaines du désert d'Entremont depuis un promontoire du Montfred. Au loin le Grand Som et le Petit Som, sont encore bien enneigés (Chartreuse Nord, Entremont-le-Vieux, Savoie – 10/05/19)

Sur la crête, la sécurité de la marche est retrouvée et c'est un soulagement pour se laisser aller à la contemplation. Les fois précédentes, c'est dans le sens inverse que le parcours était effectué, mais le paysage ouvert devant soi est bien plus agréable au contemplatif. La descente après les quelques passages rocheux sans vraies difficultés, rejoint le Col des Fontanettes par la forêt, belle et agréable. Au col, c'est par la crête que le pied du Montfred est atteint. Sans neige, le cheminement est encore plus agréable et la fidélité au bord de l'à-pic des falaises est un point de vue permanent après le sommet. Le point culminant est atteint comme l'autre fois, depuis le collet d'une arête secondaire [ 31T 724326 5040624 ]. En contrebas, deux chamois offrent leur course légère et audacieuse, dans le versant Ouest. Le rebord herbeux qui offre un siège confortable voit s'installer le pique-nique face aux falaises du Mont Outheran.

Le Mont Granier

Le Grand Carroz, premier plan du Mont Granier. Les traces de l'éboulement du 09 janvier 2016 demeurent bien visibles à l'angle des faces Nord et Ouest (Chartreuse Nord, Entremont-le-Vieux, Savoie – 10/05/19)

Le bord des falaises est quitté sous le point 1401 pour aller chercher la croupe à la descente tranquille. À plusieurs reprises, le relief d'un chemin oublié retient l'attention. La piste est retrouvée vers 1320 mètres. Cette fois, elle nous conduit vers le Nord. Herbeuse elle offre une marche tranquille jusque dans un petit collet entre la Lance et le versant de la montagne. La suite de l'itinéraire se devine à gauche pour aller dévaler une combe qui débouche dans un vaste pré clôt. Le chemin entre dans le bois pour bientôt trouver le chemin du Col des Fontanettes qui ramène au point de départ. Les prés de la colline qui domine le village offre une vue particulièrement intéressante sur le Mont Granier et le Sommet du Pinet.

Documentation et topos

Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Parcourir cet itinéraire par temps sec est fortement conseillé.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons