La Grande Montagne d'Arvillard 2041 m, par les Sources du Gargoton depuis la Doua - Presle

La traversée des crêtes de la Grande Montagne d'Arvillard peut être qualifiée de classique, empruntant des sentiers balisés inscrits au PDIPR. Du parking de la Doua au bout de la route forestière de la Doua, l'itinéraire passe par les ruines des Chalets du Gargoton, puis les Sources du Gargoton, pour remonter en direction du Col de la Perrière. Le sentier suit la crête d'une vieille moraine en rive gauche de la Combe de l'Arbet Neuf. Du col, la crête de la Grande Montagne d'Arvillard est atteinte au point 2041, d'où est issue la Crête du Gargoton. Le sentier fidèle à la crête atteint son extrémité Nord au point 1879 qui domine Val Pelouse. Le retour descend l'alpage de Jasseplagne puis le ravin éponyme pour retrouver les Chalets du Gargoton, et par là, le point de départ.

Les Grands Moulins

À peine au-dessus des Sources du Gargoton, s'ouvre un beau point de vue sur les Grands Moulins à droite, les Trois Dames et le Fort à gauche (Belledonne Nord, Arvillard, Savoie – 05/07/19)

De la Rochette, par la D207 jusqu'au village de Presle, on poursuivra en direction de Verneil jusqu'au croisement indiquant à droite les hameaux de ce versant de la montagne, dont Preslette et Prodin. Après 5,7 kilomètres de la route cahoteuse sur la fin, laisser à gauche la direction de la Chapelle de Prodin pour continuer sur 1,3 kilomètres et stationner au niveau d'un ruisseau sur l'espace dégagé [ 32T 279802 5034550 - N 45.42975° E 6.18506° ].

Au Col de la Perrière

Le Pic du Frêne, le Clocher du Frêne et le Petit Crozet s'imposent au centre du paysage, le Grand Charnier et le Petit à droite, la Grosse Tête, le Grand Miceau et le Petit Miceau à gauche (Belledonne Nord, Arvillard, Savoie – 05/07/19)

Au départ, le projet de randonnée était différent, il devait monter suivre la Crête du Gargoton jusqu'au point 2041 de la Grande Montagne d'Arvillard. Sur certaines éditions IGN, plutôt anciennes, dépassant les Chalets du Gargoton pour atteindre 1760 mètres d'altitude environ, un sentier monte au point 1746 en lacets à travers le versant. Sur le terrain au départ supposé, son relief est marqué dans la végétation sans trace apparente de passage, des arbustes en travers gênent la progression, il disparaît après quelques mètres dans la végétation. Alors j'abandonne l'idée pour monter par la Combe de l'Arbet Neuf jusqu'au Col de la Perrière. Ce qui étonne, c'est que vu des crêtes il existe, descendant bien marqué jusqu'à la lisière du bois… Il faudra monter pour tenter la descente. La section visible est dessinée sur OpenTopoMap - rien dans la forêt.

Le Mont Blanc derrière le Col de la Perche

Le Col de la Perche entre Chapotet et la Pointe de Rognier. La Crête du Gargoton, au premier plan sur le gauche. Remarquer le Refuge de la Grande Montagne sous Chapotet (Belledonne Nord, Arvillard, Savoie – 05/07/19)

Le fil de la vieille moraine en rive gauche de la Combe de l'Arbet Neuf, offre un parcours intéressant dans le paysage des contreforts des Grands Moulins. Au Col de la Perrière, traverser sur quelques mètres la large dépression permettra de profiter du vaste paysage du haut de la vallée du Bens fermée par le groupe du Pic du Frêne. Ce n'est pas prévu, mais le souvenir de l'ascension des Grands Moulins en 2008, avec Philippe Mahieu revient en mémoire – 11 ans déjà…

Les Grands Moulins

Sur la crête de la Grande Montagne d'Arvillard, les Grands Moulins. L'itinéraire d'ascension emprunte l'arête Ouest. La Grosse Tête, le Grand et le Petit Miceau, le Pic du Frêne, le Clocher du Frêne et le Petit Crozet sur la droite (Belledonne Nord, Arvillard, Savoie – 05/07/19)

Traverser la Grande Montagne d'Arvillard devait être un plaisir, mais il fait chaud et le moindre souffle d'air est brûlant – sans parler du harcèlement des grosses mouches et des fourmis ailées. Le bien être en montagne sera pour un autre jour et la pause au point 1879 est écourtée.

Crête de la Grande Montagne d'Arvillard

Descendant la crête de la Grande Montagne d'Arvillard devant le Massif des Bauges et la Combe de Savoie dans le voile d'été (Belledonne Nord, Arvillard, Savoie – 05/07/19)

Par une ancienne piste de ski, le chemin qui tourne autour du point 1879 depuis Val Pelouse est rejoint pour descendre l'alpage de Jasseplagne. Des vaches sont en estive, seules et tranquilles, elles s'applique à tondre la montagne. Le point 1750 est marqué par la ruine d'un ancien chalet – les murs finissent de s'ébouler. La descente par le Ravin de Jasseplagne est rude, mais rapide et bien tracée. L'itinéraire du matin est retrouvé près des Chalets du Gargoton. Dans une atmosphère lourde sans le moindre souffle, je suis au point de départ.

Documentation et topos

Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons