La Montagne de Parves 630 m, traversée depuis Virignin

La traversée de la Montagne de Parves est une randonnée intéressante qui présente de nombreux points de vue sur la dépression de Belley traversée par le canal de dérivation du Rhône au cœur des montagnes du Sud Bugey. L'intérêt de l'excursion est aussi la proximité des remparts de Fort les Bancs. Au départ de Virignin, l'itinéraire emprunte la rude montée du Bois de Jean Rolland pour passer au pied du Mont Chevreaux et poursuivre la traversée vers le Nord par l'ancien champ de tir du fort, la Croix Sainte Anne et les crêtes de Montpellaz. Le Chênay, lieu-dit de Parves, marque l'extrémité septentrionale de la Montagne de Parves et le retour par un sentier qui dévale sur la D107 qui relie Belley à Parves. Le point de départ est rejoint par les pistes qui courent au pied de la montagne.

Fort les Bancs, mar. 2021

Discrète entrée Nord-Ouest de l'enceinte extérieure percée à travers le rempart d'un profond fossé encombré de végétation (Bugey, Virignin, Ain – 31/03/21)

Délaissée depuis les premières visites du secteur en 2008 Pierre-Chatel, Fort-les-Bancs et la Montagne de Parves, au moins deux prétextes motivaient la sortie. D'abord l'envie de Noël P. pour découvrir ce bout de montagne et ensuite la pyramide mentionnée sur la 1/50000e des années 1950 du Géoportail IGN.

Belley devant le Molard de Don, mar. 2021

Point de vue dégagé au pied du Mont Chevreaux sur le canal de dérivation du Rhône, Belley devant le Mont Pela et le Molard de Don (Bugey, Parves, Ain – 31/03/21)

La voiture est laissée à la Tune, au départ du sentier du Bois de Jean Rolland [ 31T 711402 5066896 – N 45.72331° E 5.71667° ]. De suite en forêt, le sentier s'élève rapidement et devient très raide pour atteindre le pied de la barre rocheuse. Remontant par un lacet, une combe, un vieux captage attire l'attention – la source captée était encore mentionnée sur les éditions IGN de 1998.

Pierre gravée "RIBOUX", mar. 2021

Sur le chemin, une soixantaine de mètres avant la cabane du champ de tir, une pierre plate gravée "RIBOUX" [ 31T 712231 5067402 ]. Un pioupiou du XIXe siècle trompait son ennui ? (Bugey, Parves, Ain – 31/03/21)

L'envie d'aller voir l'entrée principale du Fort les Bancs, celle aussi de constater d'éventuels modifications dans les interdictions sont restées vaines. Le glacis traversé, le tunnel du rempart du fossé Nord-Ouest est fermé. La porte de fer est solidement cadenassé… Et pas de disqueuse dans le sac à dos ! Alors demi-tour pour suivre le sentier de l'ancien champ de tir.

Cabane de l'ancien champ de tir de la Montagne de Parves, mar. 2021

Déjà restaurée en 2008 et toujours propre, la cabane de l'ancien champ de tir et son agréable table de pique-nique ombragée (Bugey, Parves, Ain – 31/03/21)

Sous le Mont Chevreaux, après le premier belvédère dégagé sur la dépression de Belley, et Virignin, la progression agréable se poursuit vers le Nord. Le récit de la parenthèse exploratrice à la recherche de la pyramide est en fin de billet. La forêt est encore fraiche pour cette journée printanière prévue avec une forte chaleur. Et nous profitons de la table de pique-nique ombragée de la cabane.

Virignin et le Grand Thur, mar. 2021

Le Sud de la Montagne de Parves, point de vue de l'ancienne aire de décollage des parapentes. La nouvelle se situe à moins de 200 mètres plus au Nord (Bugey, Parves, Ain – 31/03/21)

La suite de l'itinéraire est parcourue par une piste un rien fastidieuse sur un bon kilomètre, la suite sera plus aventureuse par de beaux sentiers agréables. L'ancienne aire de décollage des parapentes est aujourd'hui abandonnée, elle se trouve aménagée 170 mètres plus loin sur une pelouse au bord de l'à-pic des falaises.

La Croix Sainte-Anne (1853), mar. 2021

La date 1853 est gravée sur le socle de pierre de la croix. Le texte "Sainte-Anne priez pour nous" est gravé autour du sommet de la niche avec la statuette de la sainte (Bugey, Parves, Ain – 31/03/21)

Une centaine de mètres encore pour laisser descendre le sentier balisé du PDIPR vers Montpellaz et suivre la crête jusqu'à la croix Sainte Anne [ 31 T 712232 5069172 ]. Laissant descendre un chemin encore, le sentier de crête se poursuit agréable et tranquille. Par endroit, les ouvrages et panneaux d'un parcours sportif ou de santé à l'abandon, étonnent un peu.

Plantation de merisiers ou cerisier des oiseaux, mar. 2021

Plantation de merisier en fleurs ou de cerisier des oiseaux. C'est un arbre appartenant au genre Prunus de la famille des Rosaceae. Il est aussi parfois appelé cerisier sauvage ou cerisier des bois. Son bois est de grande valeur, très recherché en ébénisterie pour sa texture compacte et sa couleur rose (Bugey, Parves, Ain – 31/03/21)

Parcourant le Chênay, le sentier, la sente plutôt, suit la lisière d'une superbe plantation de merisiers en fleurs qui occupe la combe du lieu-dit. Le sentier balisé est retrouvé et lâché de suite pour descendre le ''pointillé'' qui conduit sur la D107, dans son lacet au point 385. Un raide raccourci balisé en coupe un autre, et amène sur la longue piste du retour – 3 kilomètres seulement distraits aujourd'hui, par deux blocs erratiques dits Pierres Sises ou Bises dans la région de Belley. Le billet de août 2008 évoquait d'autres lieux du patrimoine indiqués par des panneaux aujourd'hui disparus : Aigues Mortes, le Raffour, Pierres Bises, Fontaine de Saint-Sorlin.

La Pyramide du Mont Chevreaux

Mont Chevreaux sur la IGN 1950 1/50000e, avr. 2021

Sur le Géoportail, la carte 1/50000e des années 1950 montre le point 630 symbolisé comme repère géodésique marqué du nom Pyramide.

Sur la 1/50000e, le nom Pyramide donné au symbole d'un repère géodésique m'intriguait depuis longtemps et sa situation au Sud de l'ancien champ de tir, attisait ma curiosité.

Repère géodésique, la pyramide helvétique, avr. 2021

En Suisse, les pyramides appartiennent au réseau national de triangulation pour calculer les coordonnées de nouveaux points – image empruntée à l'Office fédéral de topographie Swisstopo

Vers 590 m d'altitude, quittant le sentier avant de pénétrer dans l'ancien champ de tir, nous progressons péniblement au Sud-Est, à travers une plantation d'épicéas, sécateur dans une main, GPS en mode compas dans l'autre. Cette section très "sanglier" laisse entrevoir un espace plus clair. Bientôt, des marques de peinture orange fluo attirent notre attention : une sente de chasseurs monte en direction du Mont Chevreaux. Tant bien que mal, le banc rocheux visé est atteint. Nous visitons soigneusement le bord du ressaut autour des coordonnées du point Pyramide. Mais aucune trace, aucun vestige de quoi que ce soit, ne se remarque. Pour l'immédiat le mystère est entier.

Signal pyramide du Grand Colombier, juin 2009

Exemple du signal pyramide, repère géodésique et borne au sommet du Grand Colombier – photographie Antoine Salvi (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 03/06/09)

Le point Pyramide est mesuré à 610 mètres d'altitude environ, mais il est coté 630 sur la carte. C'est celle de la cime du Mont Chevreaux situé 400 mètres au Sud. Ce détail réfléchi au retour de la randonnée, fait penser à une erreur de positionnement du symbole lors du dessin de la carte de 1950… Délaissée pour visiter le ressaut rocheux de la supposée pyramide, la sente se poursuivait en direction du Mont Chevreaux. Le sommet aurait peut-être révélé quelques vestiges satisfaisants, pour résoudre l'énigme de la pyramide. Ce sera pour la prochaine fois.

Emplacement de la Pyramide, mar. 2021

Autour du point marqué "Pyramide" au Nord du Mont Chevreaux. Coordonnées relevées sur la carte 1/50000e IGN qui date des années 1950 (Bugey, Parves, Ain – 31/03/21)

Descendant dans nos pas par la sente des chasseurs, nous débouchons sur le sentier 3 à 4 mètres d'où nous l'avons quitté [ 31T 712204 5067280 ]. Cela aurait été plus facile.

Carte, documentation et topos

Données topographiques et relevés GPS
Données relevées pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Annexes

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2021 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons