La Montagne de Parves 631 m, traversée sauvage depuis Nant – Nattages

En dehors des sentiers balisés, la Montagne de Parves offre au randonneur – un peu aventurier – des chemins magnifiques et des sentes improbables. En montant de Nant par les Côtes, la randonnée emprunte un agréable sentier pittoresque. Défilé rocheux, traversée au pied du Mont Chevreaux, retrouvent l'itinéraire du Bois de Jean Rolland sous le belvédère, suivi jusqu'à la cabane de l'Ancien champ de tir. La piste qui s'engage entre le Mont Chevreaux et le Bois Doncieu, trouve à gauche un bon sentier qui traverse le Bois Doncieu et le Rocheret vers le Nord. Il retrouve la piste des Carrières du Rocheret qui retrouve la route qui ramène tranquillement au point de départ.

  • Carte, documentation et topos | Données topographiques et relevés GPS | Avertissement
  • [Franchissement 1/3 ; Exposition 1/3 ; Orientation 2/3 ; Pénibilité 3/3]
  • [Distance 6,6 km ; Dénivelé 260 m ; Temps 2:15 h:mn]
  • Les reconnaissances très aventureuses des passages à travers le Rocheret sont décrites sous la forme de notes de bas de page. Elles sont déconseillées pour les jeunes enfants. Emporter un sécateur et des gants de protection est vivement recommandé. Porter un short ou un pantacourt est déconseillé.

Au Bouchet, le chemin, mai 2021

Après le défilé rocheux, le chemin qui monte des Côtes, laisse à droite le chemin de traverse du Bouchet, dans son lacet (Bugey, Parves, Ain – 08/05/21)

Cette fois, la voiture est stationnée près de la fontaine du lavoir, au carrefour du centre de Nant [ 31T 713104 5066590 – N 45.72004° E 5.73838° ]. La sortie est motivée par le parcours des chemins des Côtes repérés lors des visites précédentes de ce secteur de la Montagne de Parves et par le sentier du Bois Doncieu remarqué au retour de la reconnaissance du Mont Chevreaux. Comme d'habitude, la randonnée commence par le Chemin de la Montagne, lâché au point 464 pour suivre les lacets de la piste qui date très certainement de la construction des pylônes de la ligne haute tension. Dans son virage, vers 530 mètres, un bon chemin monte vers le Nord pour suivre bientôt le fond d'un étroit défilé pittoresque, encaissé entre les falaises. Dans son lacet, il laisse le chemin du Bouchet se poursuivre dans la même direction. Maintenant orientée à l'Ouest, la progression suit le pied du Mont Chevreaux[1] et retrouve le sentier de l'itinéraire du Bois de Jean Rolland sous le belvédère.

Les escarpements Sud du Mont Chevreaux, mai 2021

Du point de vue qui domine Virignin, les escarpements du Mont Chevreaux : comme une envie de découverte (Bugey, Virignin, Ain – 08/05/21)

La suite plus classique, monte traverser l'Ancien champ de tir. Au niveau de la cabane, c'est par la piste d'exploitation qui part au Sud-Est contourner le Bois Doncieu, que le départ du sentier repéré l'autre fois est atteint [ 31T 712378 5067285 ]. Très agréable, il file jusqu'à contourner par la droite un banc rocheux[2] et en profite pour se transformer en une sente entretenue, apparemment fréquentée. Deux zones de lapiaz moussus sont traversées sans trop de difficultés, avant de croiser un chemin improbable très praticable[3], de ce qu'il est possible d'en voir [ 31T 712453 5067663 ].

Sente sauvage à travers le Bois Doncieu, mai 2021

Au loin, le Grand Colombier depuis la bonne sente qui traverse plusieurs lapiaz à travers le Bois Doncieu et le Rocheret, à moins de 100 mètres (Bugey, Parves, Ain – 08/05/21)

Au croisement, une trace de passage se devine vers le Nord, coupée par un ressaut rocheux, à moins d'une vingtaine de mètres [ 31T 712462 5067681 ]. L'escalade facile dépose sur un lapiaz qui exerce la proprioception. Le cheminement est évident pour retrouver la sente qui trouve le layon forestier après 300 mètres, puis la piste de l'itinéraire classique. Après une centaine de mètres, commence à droite la piste qui descend traverser les Carrières du Rocheret en passant par la Molarde [ 31T 712405 5068270 ].

La Charvaz depuis les prés de la Molarde, mai 2021

Devant la Charvaz, la prairie verdoyante sous le soleil laisse oublier la nature désolante du paysage des buis morts (Bugey, Parves, Ain – 08/05/21)

Suite à une erreur de lecture de la carte, un peu d'aventure pimentera la descente par la Molarde. La descente est bientôt très agréable dans les prairies verdoyantes. Pris sous le charme du paysage de la Charvaz, le bon chemin me conduit au pied de la haute porte de barreaux métallique qui défend la maison isolée et restaurée. Suivant l'idée première, je contourne le portail par la droite et dois bientôt franchir deux clôtures de barbelés pour tomber sur l'ancien chemin… Vers 530 mètres d'altitude, avant de poursuivre vers la maison, une trouée de la haie à main droite, permettait de descendre une bonne trace au bord du front de taille de la carrière. La suite est sans problèmes à travers la vaste zone d'extraction de granulats et de roches marbrières. Et le retour par le goudron de la D107b est reposant – si j'ose l'écrire.

Quelques chemins restent encore à visiter dans le versant Sud du Mont Chevreaux, à travers les Côtes… Bientôt.

Carte, documentation et topos

Données topographiques et relevés GPS
Données relevées pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Notes

[1] À noter, deux départs de bons chemins très attirants en direction du Mont Chevreaux. Le premier butte sur un hallier infranchissable après 85 mètres [ 31T 712521 5066469 ], le second après 65 mètres [ 31T 712155 5066613 ].

[2] Là sur un replat couvert de feuilles mortes, les traces semblaient dessiner une fourche. La probable sente de gauche a été délaissée cette fois.

[3] À gauche vers l'Ouest, les anciennes éditions de la 1/25000e IGN montrent les tirets d'un sentier au pied du banc rocheux du Rocheret qui retrouve vers le Nord la piste de l'ancien champ de tir. Agréable à suivre sur moins de 300 mètres, les buis morts, ronces et autres rejets l'encombrent sur les 250 mètres très pénibles qui suivent avant de retrouver la piste. Après une centaine de mètres, une piste forestière part vers le Sud [ 31T 712385 5068156 ]. Elle se poursuit par une sente presque agréable pour retrouver le croisement de la description. L'exploration se poursuit par le chemin qui pourrait descendre du Rocheret jusqu'aux Léchères. Tout se passe bien sur une petite centaine de mètres mais, le vieux passage est à nouveau encombré de buis morts, de ronces et autres rejets. Il remonte contourner un banc rocheux au dessin caractéristique en arc d'ellipse, pour descendre de quelques dizaines de mètres se perdre au niveau d'un replat creusé du terrier caractéristique d'une famille de blaireaux, vers 560 mètres d'altitude. Demi-tour, pour revenir au croisement ! À moins de 30 mètres de la sente du Bois Doncieu, aucun raccourci ne se laisse deviner dans la végétation…

Annexes

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2021 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons