Planachat 1234 m, circuit depuis le Passage de la Pierre Taillée – Cormaranche-en-Bugey

Sur le plateau d'Hauteville-Lompnes, la randonnée fait le tour par les crêtes, de beaux sites typiques du Haut Bugey : la Ferme Guichard et la Praille au cœur de vastes clairières verdoyantes – paysage contrasté, cerné de forêts déjà jurassiennes. Depuis le Passage de la Pierre Taillée, l'itinéraire sera fidèle aux crêtes du Bois de la Côte Aubert, de Planachat, de Gigimont et de l'Haiea d'Amont, avant de profiter du paysage du Belvédère proche de la Croix du Curnillon. La descente visite le site singulier de la chapelle ND. de Mazières, avant de retrouver le point de départ.

  • Carte, documentation et topos | Données topographiques et relevés GPS | Avertissement
  • [Franchissement 1/3 ; Exposition 1/3 ; Orientation 1/3 ; Pénibilité 2/3]
  • [Distance 10,5 km ; Dénivelé 620 m ; Temps 4:30 h:mn]
  • Le sentier du Golet Marnier par la crête de la Côte Aubert, est étroit, raide, parfois exposé et glissant par temps humide – à réserver aux randonneurs expérimentés, aux pieds sûrs.

Banc du Golet Marnier, mai 2021

Situé idéalement, le banc du Golet Marnier propose une halte méritée après la rude montée de la crête de la Côte Aubet depuis le Passage de la Pierre Taillée (Haut Bugey, Cormaranche-en-Bugey, Ain – 20/05/21)

Au carrefour de l'église de Cormaranche-en-Bugey, par la Rue de l'Église, la Route de Mazière monte au Passage de la Pierre Taillée par la Touvière. La randonnée imaginée partait d'une plateforme de stockage de bois au départ du chemin des Côtes, située vers 910 mètres d'altitude, bien visible sur les photos aériennes. C'était sans prévoir les débardages et stockages de grumes en cours… Avec Noël P, nous choisissons de tenter notre chance plus haut. Mais, nouvelle plateforme boueuse et tas de grumes, sont dissuasifs. Poursuivant par la route du Col de la Rochette, jusqu'au Passage de la Pierre Taillée[1], à son départ vers le Sud, la piste d'exploitation indiquée Ferme Guichard, présente au dessus du ruisseau une banquette suffisamment large pour un stationnement non gênant [ 31T 703309 5093807 – N 45.96769° E 5.62414° ].

La Ferme Guichard depuis Planachat, mai 2021

Le paysage depuis Planachat illustre l'itinéraire par les crêtes de Gigimont, le retour par celles de la Haiea d'amont et le belvédère au Sud de la Croix du Cornillon (Haut Bugey, Cormaranche-en-Bugey, Ain – 20/05/21)

Le relief d'un chemin, au-dessus de la route, et les sentes bien marquées dans le talus, interrogent. C'est parti ! Un large chemin – une ancienne route – contourne par l'Ouest le pied de l'arête, nommée crête de la Côte Aubert, du nom du Bois de la carte. Avant son passage taillé dans la roche, un sentier monte à gauche. Un lacet se dessine, et des marques de peinture rouge, le jalonne. La destination est inconnue, la montée rude sur l'étroit sentier terreux, glissant et érodé, dans la pente raide. Bientôt, les marques de peinture montent droit dans la pente… Mais un lacet évite le tobogan par la gauche. La rude ascension se poursuit au bord de l'à-pic de la falaise – peu de vue, malheureusement. La pente se calme, et presqu'à plat, la sortie du Golet Marnier est atteinte[2].

Le banc des crêtes de Gigimont, mai 2021

Superbe banc pour une halte contemplative face au paysage, ouvert sur Hauteville-Lompnes et ses alentours (Haut Bugey, Hauteville-Lompnes, Ain – 20/05/21)

Dorénavant guidés par les panneaux directeurs du PDIPR, la marche est tranquille jusqu'à la table d'orientation de Planachat. Fidèle à la crête, de rares ouvertures entre les arbres s'ouvrent sur le paysage de la Ferme Guichard. À gauche de la table d'orientation, une plaque de pierre, gravée et fissurée, encastrée dans le sol, rappelle le Chantier Sidi Brahim fondé en 1941[3].

Sur le sentier des crêtes de Gigimont, mai 2021

Le fil des crêtes de Gigimont est parcouru par un bon sentier très agréable qui suit parfois de près, le bord de l'à-pic des falaises (Haut Bugey, Hauteville-Lompnes, Ain – 20/05/21)

Descendus au Col de la Clye, le sentier des crêtes de Gigimont monte en face, de l'autre côté de la petite route goudronnée. Un passage escarpé étonne dans le paysage tout en douceur. La suite ne sera que plaisir, celui de suivre le bord des falaises par un bon sentier, étonnamment plat. Peu d'ouvertures sur le paysage, mais une ambiance particulièrement sereine et apaisante, dont il faut profiter. Pas très loin du sommet du mont, un joli banc permet de s'abandonner à la contemplation, face au paysage d'Hauteville-Lompnes – au loin se profile le Rocher du Grand Sangle.

Le site nordique de la Praille, mai 2021

Au début des crêtes de l'Haiea d'Amont après être monté par la piste à l'arrivée des téléskis de la Praille et du Grand Couloir (Haut Bugey, Hauteville-Lompnes, Ain – 20/05/21)

La randonnée se poursuit, maintenant en creux et en bosses, avant de descendre traverser le Creux à la Neige, pour remonter buter sur la boue et les grumes en travers d'une coupe forestière récente. Le chemin, caché sous les tas de branches, s'oriente au Nord-Est, avant de descendre sur la route au Col de la Rochette.

La croix du Curnillon, mai 2021

Curieusement, le piédestal de la croix est gravé du côté aval de la croix en lisière de la forêt. La croix est daté de 1853, la pente était-elle libre alors, sans forêt, dominant Hauteville-Lompnes ? (Haut Bugey, Hauteville-Lompnes, Ain – 20/05/21)

Des cris d'enfants troublent le silence de la forêt. Descendus dans la plaine de la Praille nous croiserons des groupes de jeunes d'un probable centre de loisirs, affairés à leur course d'orientation et plus loin, au tir à l'arc – mieux ici que dans l'air pollué de la ville. La suite de l'itinéraire monte par une piste de ski, prendre les crêtes de l'Haiea d'Amont. Marchant devant, Noël a remarqué la table de pique-nique au-dessus de la piste rouge, qui accueillera le pique-nique, tranquille à souhait, devant le paysage vallonné [ 31T 703687 5095773 ].

La crête de la Côte Aubert, mai 2021

La crête de la Côte Aubert – itinéraire depuis le départ – vu du belvédère intéressant proche de la croix du Curnillon. L'antenne de Planachat, au loin (Haut Bugey, Hauteville-Lompnes, Ain – 20/05/21)

Sortis au sommet des téléskis, sans s'attarder parmi les mécaniques étonnamment rouillées, les pylônes en particulier, la lisière de la forêt est rapidement rejointe pour suivre le fil des crêtes de l'Haiea d'Amont. La même ambiance agréable, comme en face sur le Gigimont, accompagne un cheminement tranquille avant d'amorcer la descente. Vers 1150 mètres, le chemin balisé descend à droite trouver une piste au point 1124. Pourtant, le sentier se poursuit, gardant la crête. Exceptés quelques passages plus raides, rendus glissants par les pluies récentes, la route qui monte du départ des remontés mécaniques est atteinte sans dommage.

Hauteville-Lompnès et les célèbres carrières, mai 2021

Au belvédère proche de la croix du Curnillon : Hautevile-Lompnès. Au loin, bien visible, la carrière de pierre d’Hauteville de renommée mondiale. La Pierre d’Hauteville est une marque de fabrique depuis 2002. C'est une roche calcaire blanche, légèrement ambrée, d’une fine texture, s’apparentant au marbre (Haut Bugey, Hauteville-Lompnes, Ain – 20/05/21)

L'accès au Belvédère est droit devant, à 330 mètres environ. La blancheur de la Croix du Curnillon, à l'écart du chemin en lisière de la forêt, la distingue devant le sombre feuillage. Le belvédère est étonnamment bien aménagé, barrières de sécurité, bancs pour se reposer et table de lecture du paysage. Un instant, nous profitons du soleil confortablement installés. Le paysage est étendu et devant la difficulté d'en dresser un inventaire fiable, une carte 1/50000e ou 1/100000e même, manque beaucoup ici, dans un environnement moins parcouru que d'autres. Les écrans étriqués du smartphone ou du GPS ne remplaceront jamais une bonne vieille carte papier.

Le skieur, sculpture sur bois de la chapelle ND. de Mazières, mai 2021

Le faon, l'aigle et le skieur, trois statues sur bois dans le parc de la chapelle ND. de Mazières (Haut Bugey, Hauteville-Lompnes, Ain – 20/05/21)

Marchant dans nos pas, nous hésitons bientôt sur le chemin à suivre pour descendre à ND. de Mazières. Le tracé surligné de la 1/25000e n'existe pas sur le terrain, la bonne piste qui descend boueuse, n'est pas dessinée sur la carte. Un panneau du PDIPR local, indique la direction de la chapelle, mais une croix jaune peinte sur un arbre dit le contraire. Prenant garde de ne pas suivre la piste qui part tourner sous le belvédère, la descente plus orientée Sud-Est, est prise. C'est le bon choix ! De larges lacets négocient la pente pour nous déposer au bord du Ruisseau des Taillis.

La chapelle ND de Mazières, mai 2021

Dans le parc parfaitement entretenu par l'association "Marie et les Amis de Mazières". Fondée au XIIe siècle, la chapelle est le résultat de nombreux remaniements et restaurations. Son clocher date de 1878 (Haut Bugey, Hauteville-Lompnes, Ain – 20/05/21)

Les pieds dans le ruisseau peu profond, les chaussures profitent du décrottage automatique de l'eau vive. Au cœur de la forêt, le calme du lieu religieux, impressionne un peu. Les trois statues de bois sculpté, un rien incongrues, le piédestal de la vierge chargé de nombreux exvotos parfois émouvants, la chapelle ouverte à tous les vents qui attend la manifestation de quelques dévotions, contraste avec les nombreuses tables de pique-nique et l'imposant barbecue de pierres. Un escalier de bois conduit à la chapelle principale, belle bâtisse dominé par un clocher édifié en 1878. Par le chemin, la route du Col de la Rochette ramène au point de départ à moins de 300 mètres.

Carte, documentation et topos

Données topographiques et relevés GPS
Données relevées pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Notes

[1] L'encrage du toponyme Passage de la Pierre Taillée sur la carte IGN 1/25000e est peu précis. On peut supposer qu'il est attaché au point 975, dans le lacet de la route. En préparant la randonnée, je suppose le passage, situé au confluent des ruisseaux.

[2] Consultant le Géoportail au retour, il est intéressant de constater que le sentier est mentionné sur la carte OpenStreetMap.

[3] L'organisation des Chantiers de la jeunesse française (CJF) est une institution paramilitaire active de 1940 à 1944. Lieu de formation et d'encadrement de la jeunesse, elle est fortement imprégnée des valeurs de la Révolution nationale prônées par le gouvernement Pétain. Le groupement n° 43 Sidi-Brahim, basé à Artemare dans l'Ain, puis Toctoucau en Gironde durant octobre-novembre 1943, a été créé le 1er juin 1941.

Annexes

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2021 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons