la Montagne de Beure 1704 m, traversée du But Sapiau à la Tête du Faisan – Saint-Agnan-en-Vercors

Contrariée par le brouillard le matin, la randonnée sur les crêtes de la Montagne de Beure a bénéficié d'un temps clair pour réussir le parcours de la Tête du Faisan jusqu'au But Sapiau, plus tard dans la journée. Depuis l'Abreuvoir, 300 mètres avant le parking de Beure, c'est le GR®93 qui a été suivi jusqu'à la Bergerie de la Tête du Faisan pour gagner la crête et la suivre jusqu'au But Sapiau avant de rejoindre le point de départ – sens inverse du projet initial. La randonnée est ainsi passée par le Pas des Écondus et le Pas de l'Échelette.

Table d'orientaion du Collet du Sapiau, juin 2021

Dans le brouillard et ventée, la table d'orientation du Collet du Sapiau n'a guère d'utilité aujourd'hui, l'imagination fera le reste… (Vercors Sud, Saint-Agnan-en-Vercors, Drôme – 25/06/21)

Depuis Saint-Agnan-en-Vercors dans la vallée de la Vernaison, par la D76 peu avant le tunnel du Col de Rousset, la route de la Station du Rousset monte jusqu'au Parking de Beure, La voiture est garée 300 mètres avant, au départ des téléskis du Berger et de l'Abreuvoir. Un panneau du PDIPR précise le lieu-dit : L'Abreuvoir [ 31T 691206 4968154 – N 44.84117° E 5.41933° ]. Le froid nous saisi ; avec Noël, chacun enfile une couche supplémentaire – comme prévu le vent du Nord en rajoute au brouillard humide. La température relative n'est certainement que de quelques degrés.

Traces de descente d'un couloir à l'Est du But Sapiau, juin 2021

Le raide couloir encaissé n'est guère accueillant mais il semble emprunté par la faune locale (Vercors Sud, Saint-Agnan-en-Vercors, Drôme – 25/06/21)

La piste monte d'abord pas très loin du Téléski du Berger, comme un fil d'Ariane. Puis le chemin s'oriente au Sud-Ouest, c'est la clôture de l'alpage qui est le fil conducteur. C'est à peine exagéré tant le brouillard est épais, nous laissant sans visibilité quand l'herbe printanière a repris le chemin.

La plaine de Combe Male, juin 2021

Quittant l'influence de la vallée de la Vernaison, le brouillard s'est dissipé après la traversée de l'amont de la Combe Male – le Pas des Écondus (Vercors Sud, Saint-Agnan-en-Vercors, Drôme – 25/06/21)

Une table de pique-nique ombragée est bien accueillante, mais non il est bien trop tôt pour casser la croûte. Aidé par le GPS, la superbe table d'orientation aménagée en plots répartis sur un cercle autour du point 1532 est atteinte. À noter que c'est la table d'orientation qui retient l'attention, pas le paysage perdu dans le brouillard !

Le Grand Veymont et la barrière Est du Vercors, juin 2021

La limite de département Drôme/Isère traversée, la barrière Est dominée par le Grand Veymont se dégage à l'horizon (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 25/06/21)

Du Collet de Sapiau, le bord de la crête bien dessiné dans le brouillard et toujours la clôture nous déposent au sommet du But Sapiau sans difficultés. Dès lors, le bord de l'à-pic, est facile à suivre jusqu'au Pas de l'Échelette.

La Bergerie de la Tête du Faisan, juin 2021

Récente, à l'écart du GR, la Bergerie de la Tête du Faisan et sa cabane sont fermées, une erreur IGN la mentionne comme refuge non gardé (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 25/06/21)

Dès lors, pourquoi poursuivre la crête sans visibilité sur le paysage environnant ? De plus, le passage présente un dénivelé de quelques dizaines de mètres que le GR® contourne en courbe de niveau ou presque, en passant par le Belvédère. Une jeune randonneuse qui a passé la nuit à la Cabane de Pré Peyret, nous annonce souriante, que nous en aurons bientôt fini avec le brouillard. Bonne nouvelle !

Le cairn de la Tête du Faisan, juin 2021

Le point 1718 herbeux et boisé de la Tête du Faisan est marqué par un cairn. Le sommet est le point 1734 sur la crête, il marque la limite de département (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 25/06/21)

Plus loin, nous croisons les bergers du Jas Neuf, accompagné d'un cadreur[1], ils descendent au Parking de Beure prendre en charge les 1500 brebis et les 6 patous montés depuis les plaine du Sud pour la saison d'estive. Le brouillard se déchire, laisse le regard découvrir le vaste paysage de plaines clairsemées de pins typiques des Hauts-Plateaux du Vercors – paysage que j'aime toujours parcourir, qui évoque aussi de nombreux souvenirs de grandes randonnées équestres à travers le massif.

Sur la crête à proximité de la Tête du Faisan, juin 2021

Les crêtes de la Montagne de Beure, le But Sapiau au loin et la vallée de Romeyer, le Col éponyme sur la gauche et les Trois Becs à l'horizon (Vercors Sud, Saint-Agnan-en-Vercors, Drôme – 25/06/21)

Après avoir traversé la limite de département Isère/Drôme, dans la petite descente du GR®, un cairn dans l'herbe indique la direction de la Bergerie de la Tête du Faisan, à l'écart du chemin de grande randonnée. Les deux chalets accueillant et récents, sont fermés réservés aux bergers[2]. Pas de sentier ni de trace en direction de la Tête du Faisan. Le GPS est calé sur le point 1718 atteint sans difficultés par de belles clairière et des sous bois aérés. Comment ai-je pu faire une telle erreur de lecture de la carte ? Manque d'attention et de préparation, probablement. Mais aussi, un ancrage du toponyme Tête du Faisan fantaisiste sur la 1/25000e du Géoportail trop éloigné du point 1734 pour paraître attaché au point 1718 – 1734, la borne sommitale de la Tête du Faisan. Ce n'est pas très grave

Les Rochers de Plautret et la Dent de Die, juin 2021

Depuis le Pas des Écondus, la formidable lame rocheuse de la Dent de Die, vue de face en contrebas des Rochers de Plautret. Plus bas sur la crête, le pointement rocheux anonyme du point 1518 (Vercors Sud, Saint-Agnan-en-Vercors, Drôme – 25/06/21)

La progression se poursuit vers la crête, et par endroit le relief d'un sentier se dessine dans l'herbe. Un beau point de vue s'ouvre sur la vallée de Romeyer avant de dévaler une sente raide par endroit jusqu'au Pas des Écondus – il abritera le pique-nique du vent.

La Tête du Faisan, sur la crête au loin, juin 2021

Au-delà de la dépression du Pas des Écondus : la Tête du Faisan au premier plan entre la Tête de la Graille et le Sommet de Tourte-Barraux. Au loin : les Rochers du Parquet à l'horizon (Vercors Sud, Saint-Agnan-en-Vercors, Drôme – 25/06/21)

La pause repas précédait la grimpée d'un rude dénivelé d'une petite centaine de mètres, fidèle au bord des falaises. C'est fait ! Il reste à se laisser guider par le bord du plateau, profitant le plus possible du paysage ouvert et de l'ambiance. Le vent n'a pas cessé, et aujourd'hui : pas de sueur !

Les rochers du Pas de l'Échelette, juin 2021

En avant du But Sapiau, les surprenants rochers en rive gauche du Pas de l'Échelette (Vercors Sud, Saint-Agnan-en-Vercors, Drôme – 25/06/21)

L'approche du Pas de l'Échelette, est marquée par l'observation de l'ensemble rocheux du point 1581 : la Tour de l'Échelette, construction étonnante de verticalité façonnée par l'érosion, empilage de roche délitée. Avant que le terrain amène à descendre vers le couloir du pas, une lame rocheuse détachée de la paroi mérite que l'on s'y arête un instant [ 31T 0692208 4966636 ]. Le matin dans le brouillard, un gendarme au pied de la falaise avait retenu l'attention, l'aiguille caractéristique se situait moins de 200 mètres à l'Est du But Sapiau, oubliée au passage [ 31T 691289 4966566 ].

Les rochers du Pas de l'Échelette, juin 2021

La Tour de l'Échelette, rognon rocheux coté 1581 proche du Pas de l'Échelette et sa "dent" dominent un profond à-pic (Vercors Sud, Saint-Agnan-en-Vercors, Drôme – 25/06/21)

Au retour sur Internet, une recherche rapide donnera les lien de comptes-rendus sur la descente du Pas de l'Échelette et sur le Chemin des Tournillons : But Sapiau et pas de l’Échelette, voir aussi Le Chemin des Tournillons

.

Le Sommet de Pierre Blanche, le Pas de la Ville et le Grand Veymont, juin 2021

Une station de Renouée bistorte[3] fleurie au printemps devant la barrière Est du Vercors dominée par le Grand Veymont (Vercors Sud, Saint-Agnan-en-Vercors, Drôme – 25/06/21)

La randonnée se poursuit agréable pour retrouver le parcours du matin. La traversée du But Sapiau, marque le retour, la descente vers le point de départ. Comme pour regretter un retour à la maison, le vent a cessé sous les crêtes, le ciel continue de se dégager, le temps est au beau.

Carte, documentation et topos

La vidéo d'Antoine

But Sapiau 1619 m de la station du Rousset – (31/07/10)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

La Tête du Faisan (1734 m) de Romeyer – Fournaire (995 m) – (13/06/10)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

Données topographiques et relevés GPS
Données relevées pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Cet itinéraire ce déroule tout ou partie dans la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux du Vercors qui a pour mission d'étudier et de gérer ce territoire afin que les diverses activités qui s'y exercent (élevage, exploitation forestière, randonnée, etc.) soient compatibles avec la préservation de la faune, de la flore et du paysage. Participez à la protection de cet espace en respectant la réglementation.

Notes

[1] Un cadreur, également appelé caméraman ou opérateur de prise de vues, est aux commandes d'une caméra lors d'une prise de vues pour le cinéma, la télévision et plus largement l'audiovisuel, selon Wikipédia.

[2] Une erreur sur IGN mentionne là, le symbole d'un refuge non gardé.

[3] Bistorte officinale ou Langue de Bœuf – Bistorta officinalis, herbacée vivace de la famille des Polygonaceae.

Annexes

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2021 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons