Le Purgatoire 1726 m, par la Piste Bleue et la Draye des Bergers depuis la Sarna – La Chapelle-en-Vercors

La randonnée classique du Purgatoire depuis Darbounouse, suivra la Piste Bleue, itinéraire privilégié des amateurs du Vercors sauvage. L'accès depuis la Clairière de la Sarna par le col éponyme est à conseiller, court et facile comparé à la longue approche en partant de Corrençon-en-Vercors. L'itinéraire prévu, plus ambitieux, est abandonné pour rejoindre la Cabane du Pas Étoupe et retrouver Darbounouse par la Draye des Bergers.

La vaste doline de Darbounouse, juil. 2021

Peu avant de croiser le GR®91 par la Piste des Charbonniers, la vue s'ouvre sur la clairière de la vaste doline de Darbounouse (Vercors Nord, La Chapelle-en-Vercors, Drôme – 0907/21)

Par une route forestière, la Clairière de la Sarna est facilement accessible depuis le point 1185 sur la route D221 qui passe par Bois Barbu depuis Villard-de-Lans ou qui monte de Saint-Martin-en-Vercors[1] [ 31T 694605 4986524 – N 45.00546° E 5.46936° ]. Quelques kilomètres de bonne piste conduisent à la clairière, au départ du chemin du Col de la Sarna [ 31T 693889 4983701 – N 44.98027° E 5.45920° ]. Un important chantier forestier est en cours.

Sur la Piste Bleue, juil. 2021

Passage d'un court corridor sur la Piste Bleue vers 1670 mètres. Remarquer la vieille trace de peinture bleue sur le rocher à gauche (Vercors Nord, Saint-Andéol, Drôme – 0907/21)

Un accès rapide à Darbounouse par le Col de la Sarna, est une alternative à la longue approche du Purgatoire, depuis Corrençon-en-Vercors, par la Cabane de Carrette. Cela sera encore vérifié aujourd'hui et que dire du retour après une marche éprouvante à travers le Purgatoire. Le ciel est couvert et les bancs de brouillard sont nombreux. Tout à ma rêverie le long de la Piste des Charbonniers, une alternative au GR®, les aboiements de quelques chevreuils éveillent tous les sens. En avant, puis à l'arrière, les animaux demeurent invisibles – et cette fois pourtant, un téléobjectif est monté sur APN

Le talweg du passage vers le sentier du Pas Morta, juil. 2021

En descendant par ce ce talweg, des cairns conduisent au sentier du Pas Morta (Vercors Nord, Saint-Andéol, Drôme – 0907/21)

Un peu endormi, le GR®91 est suivi en direction de Carrette… Alors que la Piste Bleue[2] s'enchaîne plus haut avec le bon chemin de la Piste des Charbonniers.

La Cabane du Pas Étoupe, juil. 2021

Longtemps, je l'ai appelé Cabane 1726 avant que les nouvelles éditions IGN mentionnent son nom d'usage. Réservée aux bergers, son état se dégrade (Vercors Nord, Saint-Andéol, Drôme – 0907/21)

Pour ne pas redescendre le dénivelé gagné, je manque l'intégrale du chemin mythique… Vers 1340 mètres, un chemin fait la liaison entre le GR et la Piste des Charbonniers. Toujours emprunté et étroit, bien visible dans l'herbe haute, il présente ce matin l'inconvénient de voir cette plante invasive dont j'ai oublié le nom, chargée de la rosée des pluies récentes, s'essorer sur le pantalon. Sans les guêtres restées dans le coffre de la voiture, je suis trempé jusqu'au-dessus des genoux. Par capillarité les chaussettes remplissent rapidement d'eau, les chaussures… Il en sera ainsi jusqu'à une altitude ou le Purgatoire devient plus minéral et où l'herbe est moins haute.

Amont de la Draye des Bergers, juil. 2021

Venant de la Cabane du Pas Étoupe, la sente retrouve l'amont de la Draye des Bergers. La combe parfois encaissée démarque les Erges du Purgatoire (Vercors Nord, Saint-Andéol, Drôme – 0907/21)

Les paysages familiers, les passages reviennent en mémoire et des souvenirs précis s'y rattachent. Vers 1650 mètres, le relief devient plus marqué et les lapiaz plus fréquents, les failles profondes, obligent la sente à louvoyer et malgré le relevé sur l'écran du GPS, je me surprends à chercher du regard les marques de peinture bleue… Les difficultés commencent vers 1680 mètres où il faut descendre à main droite quelques mètres pour retrouver la direction générale du cheminement. Ce passage précède celui au bord à pic du formidable gouffre, dont les profondeurs semblent difficilement accessibles. Et aucune mention du relief caractéristique n'est mentionné sur IGN[3]

Passage encombré de la Draye des Bergers, juil. 2021

Beaucoup d'arbres couchés, tombés en travers du chemin de la Draye des Bergers (Vercors Nord, Saint-Andéol, Drôme – 0907/21)

Comme un jeu de piste, ou une course d'orientation mal préparée, le suite du cheminement qui passe par la biffurcation du sentier du Pas Morta, ne présente guère de difficultés d'orientation. Mais attention à ne pas perdre son sang froid, le relief du terrain pourtant découvert est très complexe. L'œil exercé saura retrouver des passages aménagés en remblai de pierre ou même en pierre-plein pour franchir une profonde crevasse.

La bergerie de Darbounouse, juil. 2021

Sous le Puy de Bois-en-Vercors, la bergerie de Darbounouse. Fermée en juillet, l'absence du troupeau de brebis est pour le moins étonnante (Vercors Nord, Saint-Andéol, Drôme – 0907/21)

Moins de 500 mètres à vol d'oiseau sépare le carrefour de la Cabane du Pas Étoupe. Le cheminement semble ne pas vouloir finir – impatient de tenter de faire sécher chaussettes et chaussures. Mais comme si cela était écrit, les nuages cachent le soleil et le vent n'est qu'un vague courant d'air. Enfin, le sac à dos est posé au-dessus de la cabane. Déchaussage et casse-croûte sont une belle récompense.

Les crêtes depuis la piste des Charbonniers, juil. 2021

Au Nord de Darbounouse, les sommets de la barrière Est du Vercors pris par les nuages – une belle journée de juillet 2021 (Vercors Nord, La Chapelle-en-Vercors, Drôme – 0907/21)

Des marmottes sifflent, du regard je cherche l'intrus qui occasionne le signalement – rien, personne, ni oiseau, ni bête… Au carrefour du Pas Morta, la décision de ne pas suivre le projet initial prise, j'ai marché en direction de la Cabane du Pas Étoupe pour un retour vers Darbounouse par la longue Draye des Bergers. Plus de difficulté d'orientation, mais ce sont les nombreux arbres tombés, couchés en travers du chemin, qui exigent parfois une gymnastique ou un court détour. Mais plus que cela, le passage ancestral, pratiqué il y a peu encore par le berger et son troupeau de brebis, serait-il à l'abandon ? La bergerie de Darbounouse est fermée, aucun enclos n'est installé. Il n'y aurait personne à Darbounouse cette année ? Quelques kilomètres, les 70 mètres de D+ du Col de la Sarna et le point de départ est retrouvé.

Flore observée

Le muguet du Purgatoire, juil. 2021

Les brins de muguet de juillet vers 1680 mètres d'altitude sur le Purgatoire (Vercors Nord, Saint-Andéol, Drôme – 0907/21)

Carte, documentation et topos

Données topographiques et relevés GPS
Données relevées pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Cet itinéraire ce déroule tout ou partie dans la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux du Vercors qui a pour mission d'étudier et de gérer ce territoire afin que les diverses activités qui s'y exercent (élevage, exploitation forestière, randonnée, etc.) soient compatibles avec la préservation de la faune, de la flore et du paysage. Participez à la protection de cet espace en respectant la réglementation.

Notes

[1] Lieu dit La Gratte, point 804 de la D103 entre Saint-Julien-en-Vercors et Saint-Martin-en-Vercors.

[2] Elle doit son nom à la couleur du balisage sommaire des spéléos explorateurs des scialets et gouffres du Vercors à la grande époque de l'ASV dans les années 80, comme Goupette ou encore Jésus. Chacun avait construit une cabane refuge. Celle de Goupette est toujours en état dans les environs du Grand Pot, soigneusement cachée et respectée. Celle de Jésus a brûlé et les vestiges sont minces. Il ne reste que le point 1683, 350 mètres au Nord-Est de la Cabane du Pas Étoupe.

[3] Il est à noter qu'au mois d'août 2016, j'avais signalé à IGN qui avait apprécié la démarche et bien noté l'erreur, le sentier en pointillé qui prolonge le tracé bleu, pour passer à proximité du Pot 2 et se perdre vers 1840 mètres sous les Roches Rousses, qui n'existe pas. Juillet 2021 : il est toujours sur la carte topographique du Géoportail. Pour plus de précisions, lire : Le Pot 2, reconnaissance à travers le Purgatoire.

Annexes

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2021 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons