Le Grand Cheval 1827 m, traversée par les crêtes - Lans-en-Vercors

Malgré la forte empreinte de la station de Lans-en-Vercors, traverser le Grand Cheval par les crêtes était très tentant. Le bord des falaises est atteint au Belvédère Vertige des Cimes, une bonne sente va suivre la crête jusqu'au pied du Grand Cheval. Une rude, mais courte ascension donne accès au sommet qui offre une vue splendide sur l'enfilade des falaises de la barrière Est du Vercors. La suite de l'itinéraire, moins marquée, reste fidèle au plus près de l'à-pic des falaises pour atteindre le passage clé de Roche Rousse. Les bancs rocheux franchis, la suite plus facile conduit dans une large dépression – le Pic Saint-Michel n'est pas loin. Une vague sente ramène vers le sentier de la doline 1738 qui trouve le lacet de la piste d'exploitation. D'abord caillouteuse, puis herbeuse à travers le versant, le point de départ sera retrouvé sans difficulté.

Sur la passerelle du belvédère Vertige des Cimes, juil. 2021

L'enfilade des falaises de la Grande Roche Saint-Michel, le Moucherotte et son antenne relais et la Chartreuse dans la brume (Vercors Nord, Lans-en-Vercors, Isère – 27/07/21)

Avec Noël P., nous voilà de nouveau stationnés sur le parking Nord du Stade de Neige de Lans-en-Vercors [ 31T 705290 4999193 – N 45.11638° E 5.60999° ]. Plus près de l'entrée cette fois, près du départ d'un chemin d'accès au Téléski de la Sierre. L'itinéraire d'accès au Belvédère Vertige des Cimes, dessiné la veille, suit un chemin deviné sur les photos aériennes pour rejoindre vers 1540 mètres celui d'exploitation qui conduit sur la crête.

Le Grand Cheval, versant Nord, juil. 2021

Une bonne sente franchit le raide versant Nord du Grand Cheval, jamais très loin du bord des falaises (Vercors Nord, Lans-en-Vercors, Isère – 27/07/21)

Les pistes de skis, engazonnées et tondues, de pente raisonnable sur le bas, sont agréables à remonter. Arrivés au pont du Téléski des Virets 1568 mètres, l'option de suivre la remontée mécanique par le pont, n'est peut-être pas la meilleure. Mais une vingtaine de mètres plus haut, un vieux passage conduit en courbe de niveau à la piste qui traversée, déposera sur le chemin avant son premier lacet. Le belvédère atteint sans difficulté, offre un point de vue intéressant sur Grenoble, la vallée et les massifs environnants. Mais le plus saisissant est l'observation des falaises, éloigné de quelques mètres du bord, les pieds dominant le vide.

Cairn au sommet du Grand Cheval, juil. 2021

La barre rocheuse de Roche Rousse devant le Pic Saint-Michel. Le nom absent d'IGN est suggéré par celui du téléski en contrebas du relief caractéristique qui "barre" la crête (Vercors Nord, Lans-en-Vercors, Isère – 27/07/21)

Vers le Sud, un sentier se dessine. Agréable, il descend pas très loin du bord des falaises, remonte bientôt jusqu'à buter sur un ressaut rocheux sans descente évidente, à main droite, un passage rejoint un petit couloir qui dépose dans la pente. Là, il n'y a pas d'autre solution : emprunter la large blessure pierreuse de la pente – descente de la station supérieure du Téléski des Virets. Si l'environnement station est bien présent, les mécaniques rarement côtoyés, sont en conséquence, vite oubliées.

Roche Rousse et le Pic Saint-Michel, juil. 2021

En descendant la "rampe" du Grand Cheval, observation d'une demi-douzaine de chamois qui s'égayent dans la prairie au pied des falaises (Vercors Nord, Lans-en-Vercors, Isère – 27/07/21)

Le téléski passé, un chemin herbeux se dessine sur la gauche, laissant filer le chemin d'exploitation. Il conduit dans une dépression de la crête au pied du Grand Cheval. Le début de la sente d'ascension, se devine dans la pente herbeuse entre les arbres.

La confortable vire du Grand Cheval, juil. 2021

Trouver la large vire qui descend du côté Sud du Grand Cheval est une belle surprise (Vercors Nord, Lans-en-Vercors, Isère – 27/07/21)

Peu marquée, un bon sens du terrain aide à la suivre sans hésitations jusqu'à la plateforme sommitale – une belle terrasse d'herbe et de rochers accueillants. Quelques cairns témoignent du passage de connaisseurs, mais une solitude tranquille peut être garantie ici. La phase de contemplation d'un paysage malheureusement discret dans un voile épais est terminée. Maintenant, la question de savoir par où descendre se pose évidemment.

Falaise Sud du Grand Cheval, juil. 2021

Dommage, une brume épaisse couvre Grenoble et la Chartreuse (Vercors Nord, Lans-en-Vercors, Isère – 27/07/21)

La pente n'est pas encourageante, mais un passage pierreux semble se présenter en descendant vers le bord de la falaise… Le banc rocheux à main droite contourné, une large vire à vaches se profile. Elle offre un passage facile, une large rampe confortable au-dessus du vide de l'à-pic des falaises.

La rampe de Roche Rousse, juil. 2021

Une rampe donne accès au passage clé pour franchir les rancs rocheux de Roche Rousse : 3 mètres d'escalade facile sur de grosses prises parfois terreuses(Vercors Nord, Lans-en-Vercors, Isère – 27/07/21)

Dès lors, la sente moins marquée révèle sa moindre fréquentation. Les passages évidents tutoient parfois le vide vertigineux de l'à-pic des falaises. Interdit de trébucher, soyez prudents et vigilants pour vous et les proches qui vous accompagnent. Bientôt, un ressaut de bancs rocheux coupe le cheminement de la crête. Non nommé sur IGN, nous appellerons cette barre Roche Rousse, en s'inspirant du nom du téléski qui arrive là, en contrebas.

Paysage du point 1863 de Roche Rousse, juil. 2021

Du Vercors : de Charande et Sornin, des Ramées et de la Grande Roche Saint-Michel, de la Chartreuse (Vercors Nord, Lans-en-Vercors, Isère – 27/07/21)

Au pied de la difficulté, une bonne vire ascendante raye la face rocheuse – encore une rampe. Elle semble proposer un cheminement évident. Cela devrait passer, et le passage est visiblement emprunté par les chamois du coin. Au bout de la rampe, c'est le vide. Un mur de quelques mètres à droite semble être la clé. Les deux ou trois mètres d'escalade présentent de bonne prises de pied, certaines très terreuses feraient redouter la grimpe par temps humide. Pour les mains, il y a aussi ce qu'il faut. Une petite sente négocie ensuite les ressauts. Curieusement, sur un large replat en dévers, un sentier arrive du bas, du chemin d'exploitation probablement [ 31T 706175 4997773 ].

Le Pic Saint-Michel, juil. 2021

Déjà beaucoup de monde au sommet du Pic Saint-Michel flanqué de son gendarme devant le paysage du Dévoluy dans la brume (Vercors Nord, Lans-en-Vercors, Isère – 27/07/21)

Le point 1863 atteint, la vue sur le paysage du côté Nord est intéressante. La suite plus tranquille, réserve encore quelques passages exposés avant d'atteindre une large dépression – une bosse encore la sépare du Pic Saint-Michel[1] embarrassé de nombreux visiteurs.

Grenoble et la Chartreuse, juil. 2021

La brume s'est éclaircie sur la cuvette grenobloise au pied de la Chartreuse. L'enfilade des falaises du Vercors, vers le Nord jusqu'au Moucherotte (Vercors Nord, Lans-en-Vercors, Isère – 27/07/21)

M'attardant sur la crête, quelques marmottes distraient les réflexions qui accompagnent la contemplation. Descendant au hasard, une sente se dessine bientôt dans la végétation pour rallier un sentier absent d'IGN qui rejoint la piste d'exploitation à 130 mètres de son lacet – un cairn marque la jonction [ 31T 0705751 4997025 ]. Un rocher confortable invite au pique-nique en attendant le retour de Noël. Il reste à descendre la piste caillouteuse un rien fatigante jusqu'à l'amont du Téléski des Bachassons où, prendre le chemin à droite permettra de rejoindre le point de départ, sans traverser les vastes parkings de la station. Précisons que le parcours des belles crêtes est à conseiller et que par là-haut, l'environnement artificiel de la station demeure très lointain.

Carte, documentation et topos

Données topographiques et relevés GPS
Donnéesrelevées pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Note

[1] J'arrête là pour aujourd'hui, encourageant Noël à poursuivre seul jusqu'au Pic Saint-Michel qu'il n'a jamais gravi. Il est convenu de nous retrouver au carrefour des sentiers proche de la doline 1738.

Annexes

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2021 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons