Du Col du Crucifix au Col Saint Michel, traversée depuis Aiguebelette

Depuis Aiguebelette trois sentiers intéressants permettent d'atteindre la crête de la Montagne de l'Épine à proximité du Col du Crucifix 915m et/ou du Col Saint Michel 903m. Là, plusieurs possibilités permettent de traverser de l'un à l'autre, de descendre vers Saint Sulpice puis Vimines. Ou enfin de monter jusqu'au Mont Grelle en deux heures.

Documentation et topos
Données topographiques

Quelque soit la combinaison d'itinéraires envisagée, le parking Les Allemands offre un point de départ idéal. Les sentiers bien balisés offrent des points de vue intéressants sur le Lac d'Aiguebelette et les paysages qui l'entourent. Situés dans les versants Ouest de la Montagne de l'Épine, ils garantissent la fraîcheur de la forêt et l'arrivée tardive de l'ensoleillement si l'on part de bon matin. À chacun d'imaginer son parcours en combinant chacune des descriptions pour parcourir ces sentiers chargés d'histoire, voie romaine, voie sarde, crucifix, ruines au Col Saint Michel, etc.

Le sentier de Beauregard

Du parking, en suivant la route goudronnée vers le Sud en direction des quelques maisons du lieu-dit Les Cambets, on prendra le sentier qui part sur la gauche. Bien tracé, il monte régulièrement en direction d'une barre rocheuse qu'il franchira par quelques pas sans difficultés qui demandent un peu d'attention si le terrain est humide. La montée est plus raide et soutenue jusque vers 800m d'altitude, où les paysages traversés montrent des reliefs intéressants avant de rejoindre à 870m le sentier qui descend du Col Saint Michel.

Le sentier de la Grande Dressière

Pour monter, ce chemin probablement ancien offre un tracé presque parfait avec de nombreux lacets qui permettent une pente régulière. Un belvédère au dessus d'une barre rocheuse est facilement accessible vers 760m d'altitude. En traversant des reliefs variés, il offre des paysages encaissés très beaux. On le trouve sur la droite à moins de 200 mètres du parking que l'on aura quitté cette fois en remontant l'ancienne voie sarde vers le Nord. À 870m, il rejoint le sentier des Grottes de François 1er au lieu-dit marqué La Calavenche sur une panneau indicateur.

Depuis le belvédère de la Grande Dressière, le Lac d'Aiguebelette

Le sentier de la Grande Dressière offre vers 760m d'altitude un beau point de vue sur le Lac d'aiguebelette (Aiguebelette, Avant Pays Savoyard - 16/05/07)

Par le Rocher du Corbeau

Du parking, l'itinéraire suit cette fois la voie sarde jusqu'à son premier lacet – point coté 647m – qui de là se poursuit par l'ancienne voie romaine. Aujourd'hui, il reste peu de vestiges de cette voie en raison des éboulements et du réemploi des matériaux. Alors devenu simple sentier le bon passage guide nos pas jusqu'au Rocher du Corbeau qui du bord de son à pic accessible par une escalade facile de son arête, offre un autre point de vue sur le Lac d'Aiguebelette. En repartant par un lacet vers le Sud, il rattrape la voie Sarde sur laquelle on pourra observer les restes de l'ancien pavage de grosses pierres. De là, en passant par le lieu-dit La Calavenche, on atteint rapidement et sans peine tant la pente faible est régulière, le Col du Crucifix.

Depuis le belvédère du Rocher du Corbeau, le Lac d'Aiguebelette

Vers 700m d'altitude au bord d'une barre rocheuse, le belvédère du Rocher du Corbeau offre un point de vue du Lac d'aiguebelette (Aiguebelette, Avant Pays Savoyard - 25/04/07)

Les traversées du Col du Crucifix au Col Saint-Michel

Pour les descriptions de l'itinéraire de la crête, de ses belvédères et celui des grottes de François 1er, on pourra se reporter au billet Par les cols de l'Épine, du Crucifix et Saint Michel.

Mais d'autres possibilités existent, notamment en restant sur la crête plutôt que de descendre par les belvédères vers le Col Saint Michel. Au point [ UTM 31 0721096 5048103 ] marqué par un poteau qui indique la direction des belvédères, on pourra prendre le chemin de gauche qui passe la crête pour rejoindre une très belle combe bordée de barres rocheuses. On remarquera un vaste enclos rectangulaire marqué de pierres empilées, probablement celui d'un berger, mais peut être est-il contemporain des ruines du Col Saint Michel ? Pour augmenter le mystère historique du lieu, on explorera aussi, sur quelques mètres à gauche, un chemin moins pratiqué avant de descendre sur le col par quelques lacets bien tracés dans une pente raide. Dans une autre combe toujours bordée de barres rocheuses, on observera les traces de deux carrés de pierres empilées – murs effondrés ? – qui laissent apparaître l'ouverture d'une probable porte. Les nombreuses informations historiques données par les différents panneaux de ce secteur ne mentionnent pas ces ruines. Peut-être la cabane du berger de l'enclos de la combe voisine ?

Trace d'une probable cabane de berger au Col Saint Michel, Aiguebelette

Traces de la ruine d'une cabane de berger – probablement – dans une petite combe au dessus du Col Saint Michel (Aiguebelette, Avant Pays Savoyard - 16/05/07)

Ces vestiges se situent sur un autre chemin de la crête qui figure sur la 1/25000e qui reste à parcourir dans son intégralité. Il commencerait au même endroit que celui de l'enclos qui vient d'être décrit. En parcourant tous ces chemins, on peut observer de nombreux vestiges d'autres passages matérialisés par d'anciens déblais ou remblais témoins de la fréquentation importante de cet endroit de la Montagne de l'Épine qui offrait un passage obligé pour les voyageurs et pour les marchandises circulant entre la France et la Savoie et même entre l'Europe du Nord et l'Italie.

Documentation et topos

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons