La Croix du Colombier 1525 m, depuis Bezonne – Anglefort

Randonnée en raquettes. L'itinéraire parcourt le versant Est du Grand Colombier depuis Bezonne au dessus d'Anglefort. L'arête Nord depuis le Col de Charbemènes, atteint par les Granges de Scioux et le Pré Veyrand, donne accès à la Croix et la table d'orientation du Grand Colombier. La descente facile de la route enneigée mène à Longechat pour parcourir des espaces sauvages peu fréquentés à travers les Prés Révèle et le Grand Creux pour rejoindre le départ par les Granges de Bezonne.

Données topographiques
Documentation et topos
Avertissement

Sans connaître précisément l'état de la route, l'itinéraire à suivre était prévu depuis Bezonne. L'absence de neige, hormis quelques plaques verglacées, a permis de monter sans équipement stationner dans le lacet du Molard Lozeau [ 31T 0715843 5086468 ]. Pressentant l'impossibilité de garer la voiture à proximité du point coté 1093m [ 31T 0715692 5085222 ], je préférais marcher 1,3 kilomètres sur la route… Bon choix !

Traces d'une moto neige vers les Granges de Scioux

La neige tassée par les chenillettes d'une moto neige facilite la progression dans les clairières des Granges de Scioux (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 17/01/09)

Chaussant les raquettes en quittant la route, je remonte la piste forestière à travers les Charbonnières vers Pré Piochat et bientôt traverser le site des Granges de Scioux par un bon chemin. Jusque là, pas de trace sauf celle ancienne d'un skieur, mais la neige tassée par les chenillettes d'une moto neige va faciliter la progression sur la neige croûtée qui cède presque à chaque pas sur la couche profonde pas encore transformée jusque sous le Col de Charbemènes. Le long trajet traverse de nombreux lieu-dits : Pré Veyrand, les Favières et le curieux Giet du Gobelet qui concerne certainement la profonde cuvette que le chemin suit par la gauche.

Le Grand Colombier

La bosse sommitale du Grand Colombier se détache sur le ciel couvert (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 17/01/09)

Le ciel se couvre de plus en plus. Les rares coins encore bleu disparaissent et le vent se manifeste dans l'agréable montée à travers les alpages du Col de Charbemènes.

Remarque : La trace relevée à l'aide du GPS ne se superpose pas à la piste forestière du Giet du Gobelet sur la 1/25000e. Ce constat ne concerne pas les photos aériennes de l'IGN ou de Google Earth… Imprécision du dessin ?

Comme en novembre avec Philippe pour le parcours des crêtes du Grand Colombier, 1531m, le paysage est caché sous un plafond bien bas. Aujourd'hui, devait être la dernière d'une série de belles journées protégées par l'anticyclone – c'est raté. Mais il faut profiter du jeu des nuages et des éclaircies qui offrent des lumières parfois saisissantes.

Jeux de lumière au Col de Charbemènes

En avance sur la météo, la dépression joue avec les nuages et la lumière au Col de Charbemènes (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 17/01/09)

Une pause, l'occasion d'absorber une barre énergétique avant d'attaquer l'ascension de l'arête Nord du Grand Colombier. La trace est faite, la montée à travers la forêt est agréable, la neige couvre les passages rocheux.

Sur l'arête Nord du Grand Colombier

Le paysage lointain se perd dans le plafond de nuages épais (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 17/01/09)

Quelques passages sont raides comme pour apprécier les cales de montée des raquettes basculées de la pointe d'un bâton. À la sortie de la forêt, au pied du dernier ressaut sous le point coté 1499m, la force du vent surprend, efface la trace dans la pente raide.

Dernier ressaut de l'arête du Grand Colombier

Au pied du dernier ressaut de l'arête Nord du Grand Colombier (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 17/01/09)

Dessiner quelques lacets pour trouver la neige solide permettrait de négocier au mieux le passage. Mais dans le versant qui file jusqu'en bas dans la forêt, cramponner droit dans la pente raide sur les griffes avant des raquettes est plus sécurisant que monter les pieds à plat à la limite du décrochage… Quelques mètres encore permettent de sortir sur le plateau heurté par la bourrasque sidérante. Sans tarder, sortir du sac à dos la veste coupe vent, l'enfiler par dessus les deux polaires est prioritaire. Exceptionnel, j'enfile même la capuche sur le bonnet et monte la fermeture jusque sous le nez…

Croix du Grand Colombier

La Croix et la table d'orientation dressée sur la bosse sommitale du Grand Colombier – point coté 1531m (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 17/01/09)

Au travers des nuages, la faible lumière diffuse gomme le relief et au jugé, je vise la table d'orientation et la croix qui dressent leurs silhouettes noires sur la bosse sommitale. La ligne faîtière est déneigée par le vent, les pierres et l'herbe affleurent. J'avais rêvé d'un pique nique face au vaste paysage qu'offre le sommet du Bas Bugey…

Croix du Grand Colombier depuis le Col

Au Col du Colombier, regard sur l'immense croix (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 17/01/09)

Sans prendre le temps d'une pause, je poursuis la traversée jusqu'au col du Colombier. Les conditions difficiles m'obligent à modifier le projet initial qui devait parcourir la partie Sud de la crête jusque sous la Pierre Amion. Descendre la route reste cependant une petite aventure. Le vent soulève la neige propulsée en blizzard qui pique ce qui reste de peau nue. Viser l'espace entre les piquets qui marque le passage d'un éventuel chasse neige, chercher la neige qui porte ou qui est encore poudreuse occupent le temps mis à parcourir 2,8 kilomètres pour atteindre Longechat. Perdu dans mes pensées, deux skieuses de randonnée nordique me surprennent – je ne les avais pas entendu arriver. Nous parlons un moment des conditions et de la neige. Déneigée jusqu'au restaurant, la route – pourtant fermée – est maintenant couverte d'une couche de neige tassée par les voitures

Vers les Granges de Bezonne

Aux alentours des Granges de Bezonne (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 17/01/09)

Passé Longechat, je quitte la route pour un parcours aventureux vierge de trace [ 31T 0714312 5084692 ]. Partant plein Nord, le chemin qui figure sur les cartes transparentes dressées à partir du fond de carte IGN facilite l'orientation. Pour le reste du parcours, suivre l'itinéraire élaboré lors de la préparation de la randonnée, rendrait presque facile l'orientation à travers les Prés Révèle pour ne pas manquer la traversée du Grand Creux pour descendre jusqu'au Granges de Bezonne où les traces de la moto neige réapparaissent. Mais pour rejoindre l'itinéraire du départ, quitter le confort de la neige tassée permet de retrouver la croûte désagréable qui cède à chaque pas [ 31T 0715094 5085514 ]… Une petite centaine de mètres avant le point coté 1179m, un raccourci devrait conduite sur la route au point 1068m, mais la piste de l'aller traversée, le passage reste introuvable. Un sentier mentionné nulle part me conduira aussi sur la route pour déchausser les raquettes là où je les avais chaussé…

La neige est annoncée. Les chutes pourraient être importantes au dessus de 700m sur les Alpes du Nord… Rêve de neige légère et souple…

Documentation et topos

Avertissement !

En randonnée, à pieds ou en raquettes, pour ne pas s'égarer à travers un paysage enneigé, carte 1/25000e, boussole et altimètre sont très utiles, surtout par temps de brouillard – encore plus de sécurité avec un GPS de randonnée.

La randonnée en montagne l'hiver, à pieds, en raquettes, à ski est une activité dangereuse qui nécessite une grande autonomie et l'acceptation d'un degré de risque adapté aux capacités de chacun. Prendre connaissance du terrain, des conditions météorologiques et des risques d'avalanches est nécessaire avant de partir.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons