Chamechaude 2082 m, par la cheminée Ouest

L'ascension normale de Chamechaude commence au Col de Porte. Avec un dénivelé raisonnable, c'est une randonnée très fréquentée pour atteindre le point culminant du Massif de la Chartreuse. D'autres itinéraires, à peine plus difficiles offrent des parcours plus sauvages. En quittant la voie normale au monolithe de la Folatière, après la Cabane du Bachasson, la cheminée Ouest qui donne accès au plateau sommital pour le remonter jusqu'au sommet, garantit une solitude très montagnarde. Pour la descente, le tour du Jardin Sud en suivant le bord des falaises, offre un retour tranquille et magnifique à travers des pelouses fleuries clairsemées de pins.

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

Pour l'ascension de Chamechaude par le Jardin, depuis le Col de Porte réalisée l'automne 2007, j'avais renoncé à remonter la cheminée pour retrouver la voie normale au niveau des paravalanches. Qu'est ce-qui m'avait découragé ? Je l'ignore aujourd'hui. Inutile de rappeler l'itinéraire jusqu'à la Folatière, décrit de nombreuses fois. Arrivé au poteau indicateur du PDIPR, on laissera le chemin de la voie normale partir à droite pour s'engager sur une bonne sente qui part en traversée ascendante dans les pentes pierreuses vers le Nord.

Chamechaude, au pied du couloir cheminée Ouest

Avant de prendre pieds en rive gauche du pierrier sous la cheminée Ouest (Chartreuse Sud, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère - 25/06/09)

Vers 1800m, elle se poursuit en lacets bien tracés jusqu'au cône pierreux sous la cheminée. À gauche, on trouverait le début du célèbre sangle du Jardin qui traverse la falaise Ouest de Chamechaude. Sur un bloc, le mot DANGER est peint sous les flèches jaune-rouge d'un vieux balisage… Il y a deux ans, je n'avais pas remarqué des flèches jaunes surabondantes qui jalonnent aussi le passage.

Chamechaude, dans le coude du couloir cheminée Ouest

Le coude, étape intermédiaire dans l'étroit corridor de la cheminée Ouest (Chartreuse Sud, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère - 25/06/09)

Grimper en rive gauche permet de trouver quelques prises solides en évitant les zones terreuses glissantes et les pierriers instables. Chercher la rive droite de la cheminée, conduit à traverser vers la gauche sous un premier mur.

Chamechaude, partie inférieure du couloir cheminée Ouest

La Pinéa au premier plan devant les Rochers de Chalves, depuis le haut de la première partie de la cheminée Ouest (Chartreuse Sud, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère - 25/06/09)

Toujours au mieux, on grimpera jusqu'à buter contre la falaise qui ferme le coude en rive gauche de l'étroit corridor. Surprenant ! Trois spits récents et en état peuvent être comptés dans le passage. Plutôt au centre, ils doivent permettre l'installation d'une main courante. Le couloir n'est pas si périlleux, alors pour quel usage ? Pour sécuriser la descente l'hiver, peut-être.

Chamechaude, sortie du couloir cheminée Ouest

À la sortie du couloir cheminée Ouest de Chamechaude (Chartreuse Sud, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère - 25/06/09)

La deuxième partie du coude se remonte plus facilement sur de gros blocs et c'est un plaisir de quitter l'univers minéral pour trouver les pelouse fleuries du plateau sommital, sous le soleil encore rasant du matin.

Chamechaude, au dessus du couloir cheminée Ouest

La sente revient au dessus de la cheminée, le Néron au loin devant le Vercors et le Moucherotte qui émergent des nuages (Chartreuse Sud, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère - 25/06/09)

De suite, une bonne sente prend le relais pour d'abord, revenir au dessus de la cheminée, avant de s'attaquer au plateau sommital.

Versant Ouest de Chamechaude

Dans les pentes Ouest du plateau sommital de Chamechaude: Grand Som et Col de la Ruchère (Chartreuse Sud, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère - 25/06/09)

Un tour d'horizon permet de découvrir le Massif de la Chartreuse, la Pinéa, le Charmant Som, le Grand Som, etc. Au Sud, le Néron offre la courbure de sa crête sommitale. Et plus loin, au delà du Grésivaudan, le Vercors des Quatre Montagnes.

Versant Ouest de Chamechaude

Regard vers le Sud. L'aiguille de Quaix, à droite du Néron (Chartreuse Sud, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère - 25/06/09)

D'un pas lent et régulier, la pente s'avale facilement. Seulement, un petit mur rocheux demande un peu plus de technique. Je retrouve le sentier repéré sur les photos aériennes du Géoportail de l'IGN [ 31T 0718520 5018737 ]. En courbe de niveau, venant des paravalanches, il traverse en direction du Jardin de Chamechaude. Par curiosité, je suis la sente vers le Sud en m'écartant d'autant de l'itinéraire du versant. Plusieurs cairns alignés marquent la limite des communes de Saint-Pierre-de-Chartreuse et de Sarcenas, ils pourraient être utiles si le brouillard venait à tomber.

Chamechaude, la Chartreuse vers le Nord

Sur l'arête Nord de Chamechaude, regard vers la Chartreuse (Chartreuse Sud, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère - 25/06/09)

La croix sommitale se détache progressivement sur le ciel alors que j'approche du sommet. Personne ! C'est vrai qu'il est encore tôt, et marchant le long de l'arête vers le Nord, la découverte du paysage dégagé prend le temps de l'inventaire habituel du panorama de 360°. Une jeune femme vient à ma rencontre. Nous partagerons la descente jusqu'au delà de la Brèche Arnaud. Un randonneur solitaire remonte le versant Ouest après être descendu jusqu'au Jardin de Chamechaude. Cela confirmerait, l'existence d'un sentier dont j'avais remarqué le départ en bas du Jardin en 2007 – inscription à la liste des prochaines explorations.

Le Jardin Sud de Chamechaude devant le paysage grandiose des Alpes au delà de Grenoble et du Grésivaudan (Chartreuse Sud, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère - 25/06/09)

Les câbles facilitent et sécurisent la descente de la barre rocheuse, dernier rempart sur la voie normale de Chamechaude. Quittant l'itinéraire maintenant fréquenté, le sentier qui conduit à la Brèche Arnaud est plus tranquille. Après un regard plongeant dans l'à pic impressionnant de la brèche, le sentier mène au bord d'une autre belle brèche. Le Habert de Chamechaude est paisible dans sa prairie bucolique. La jeune femme poursuit maintenant seule la descente du sentier, alors que je marche dans une trace presque évidente pour suivre le bord de la falaise vers le Sud. Elle conduit d'abord entre des arbres. Sous le couvert végétal, terre nue et crottes en nombre témoignent de l'identité des habitants du lieu bien abrité… Mais, Rupicapra rupicapra a déserté le domicile.

Falaises du Jardin Sud de Chamechaude

Sur l'arête du plateau Sud de Chamechaude (Chartreuse Sud, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère - 25/06/09)

La sente est intermittente, mais l'itinéraire est évident et la progression facile en évitant seulement quelques rares branches basses. La vue magnifique vers Grenoble s'étend loin au Sud. Descendu vers 1870m, le terrain encore bien dégagé des arbres, invite à poser le sac à dos. C'est aussi l'heure de casser la croûte.

Profonde entaille à l'extrémité du plateau Sud de Chamechaude

Au Sud du plateau de Chamechaude, une étroite brèche découpe le paysage comme une meurtrière (Chartreuse Sud, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère - 25/06/09)

Les arbres qui poussent jusqu'au bord de la falaise en interdisent le passage. Alors, descendant droit dans la pente, je longe bientôt le bord d'une profonde entaille dans la plateau. L'étroite brèche découpe le paysage comme une meurtrière.

Falaises, Grésivaudan et Belledonne

Perspective sur le Grésivaudan et Belledonne dominé par les trois Pics (Chartreuse Sud, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère - 25/06/09)

Le parcours aérien est riche en perspectives originales sur les montagnes de la proche Chartreuse et plus loin sur la chaîne de Belledonne. Vers 1820m, la petite sente s'oriente progressivement vers le Nord pour perdre doucement de l'altitude. Ma position affichée sur l'écran du GPS permet d'imaginer où la sente rejoindra le sentier : le lacet sous le monolithe de la Folatière. J'en suis encore loin pourtant, il me semble voir une personne au travers des arbres… Quelques mètres plus loin, dans ce lieu méconnu, je croise un couple de randonneurs, amateurs eux aussi de tranquillité. Nous échangeons quelques à propos de randonnée, jusqu'à ce qu'un mot qui en amène un autre permette à quelques coïncidences de provoquer l'éclair de la reconnaissance. C'est toi ? Oui, c'est bien moi. Par Internet cet hiver, avec Jacky Glauda, nous avions échangé quelques courriels au sujet de traces GPS. Avec la promesse de nous retrouver pour parler montagne, photographie, topographie et géolocalisation, partager nos expériences, chacun reprend son chemin.

plateau Sud de Chamechaude

Pelouses clairsemées du plateau Sud de Chamechaude (Chartreuse Sud, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère - 25/06/09)

Heureux de cette rencontre surprise, je prends pieds sur le sentier à l'endroit prévu. Il reste à poursuivre le retour vers le point de départ, en profitant au mieux de la montagne par un jour de beau temps. Mais, dans le lacet suivant, une belle sente qui avait attiré mon attention le matin, excite à nouveau ma curiosité. Elle ne peut pas s'arrêter seulement aux paravalanches qui protègent les pistes de ski du Col de Porte. Elle passe sous un beau petit cirque de falaises bien visible sur la carte et, se poursuit au pied de la falaise, vers le Sud. Bientôt, elle se divise en plusieurs traces qui disparaissent à l'approche d'un bosquet. Quelques chamois surpris disparaissent derrière la crête… J'aurais dû poursuivre au pied de la falaise. Demi tour…

Assis à l'ombre de la Cabane du Bachasson, je prépare l'idée d'un prochain itinéraire allant d'un bout à l'autre du versant Ouest de Chamechaude. Sous la cabane, je quitte le sentier balisé pour prendre la descente plus directe qui emprunte la piste de ski jusqu'au point de départ [ 31T 0717932 5018531 ].

Documentation et topos

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons