Le Mont de la Coche 2070 m, depuis Rière Bellevaux

Depuis la route du Vallon de Bellevaux, une courte ascension mène à Riere Bellevaux depuis le Gué. L'itinéraire monte par le Couart pour rejoindre hors sentier le Chargieu par les Furets. L'itinéraire gagne ensuite le Plan de la Limace par Très-le-Mont et Allant, pour monter par le Passage de Plan Molard traverser les pentes sous Tré-le-Molard et atteindre le Mont de la Coche. La descente passe par la doline 1778 pour dévaler les pentes sur Orgeval et rejoindre le Chemin du Grand Fayard. Un long retour commence pour rejoindre la route et passer par Nant Fourchu puis le point de départ.

Flore observée | Documentation et topo | Données topographiques | Avertissement

[Franchissement 1/3 ; Exposition 2/3 ; Orientation 1/3 ; Pénibilité 3/3]

Important : Les crampons forestiers étaient obligatoires pour réussir en sécurité l'ascension par le Passage de Plan Molard. Une paire de guêtre était très utile.

La Dent d'Arclusaz

Par Très-le-Mont, les Chalets de Chargieu. La Dent d'Arclusaz prend déjà le soleil (Bauges Nord, Jarsy, Savoie – 11/08/15)

Au centre du village d'École, atteint facilement de Chambéry, Aix-les-Bains ou Albertville, on prendra la direction du vallon de Bellevaux. La voiture sera stationné au lieu-dit Le Gué – panneau du PDIPR sur les larges banquettes de la route à cet endroit, près du pont nommé Pont de l'Étang sur certaines cartes [ 32T 0283529 5058380 – N 45.64519° E 6.22206° ]. Le départ au Gué de Rière Bellevaux est choisi pour raccourcir le retour depuis Orgeval. Mais pour monter au Plan de la Limace, les sentiers direct du Plan Molard ou du Ruisseau de l'Enfer, sont portés disparus, victimes de l'érosion. Alors, un itinéraire se dessine par le Couart et les Furets pour passer par le Chargieu et retrouver celui, classique qui monte du Coudray.

Sous le Couart, le chemin traverserait ou pas une zone ZQF réglementée suivant les éditions des différentes cartes et documents du Parc Naturel Régional du Massif des Bauges. Un Comportement calme et silencieux sera adopté sur le court secteur concerné alors que le chemin domine le Ruisseau de l'Enfer.

Les vaches du Plan de la Limace

Les vaches en arrivant sous le Plan de la Limace, premier plan bucolique du Mont Trelod (Bauges Nord, Jarsy, Savoie – 11/08/15)

Après les pluies récentes et ce matin les nuages qui encombrent les crêtes, les conditions n'étaient pas idéales pour entreprendre une traversée du Mont de la Coche. Mais sur place de bonne heure, guêtres et crampons forestiers dans le sac à dos, il fallait tenter sa chance. Ces questions à propos du caractère détrempé de l'itinéraire m'occupent encore l'esprit en traversant les premières maisons de Rière Bellevaux.

Pointe de l'Arcalod

Impressionnantes depuis le Passage de Plan Molard, les Grandes Lanches sous la Pointe d'Arcalod. Remarquer le Passage des Farnets (Bauges Nord, Jarsy, Savoie – 11/08/15)

Évidement le chemin, une piste en réalité, ne suit pas le tracé de la 1/25000e, mais la vieille grange du Couard est atteinte par un sentier après avoir quitté le chemin qui descend vers le ruisseau. Le chemin disparaît, mais un cheminement paraît évident dans la forêt [ 32T 0283094 5058863 ]. La poignée de la clôture électrique sous tension marque le début du cheminement. Les chalets du point 1233 atteints, le cheminement est évident pour trouver le chemin des Furets qui permet d'atteindre le Chargieu et l'itinéraire qui arrive du Coudray.

Crête de l'Encerclement

Au sommet du Mont de la Coche, la crête de l'Encerclement, face au Mont Pecloz, le Mont d'Armenaz au loin (Bauges Nord, Jarsy, Savoie – 11/08/15)

Les lacets de la route empierrée qui monte par Très-le-Mont à Allant, sont coupés par le vieux sentier facile à suivre, comme en décembre 2013 pour la Pointe de la Limace. Par la piste, la traversée d'Allant mène jusqu'à la machine à traire mobile de l'alpage du Plan de la Limace. Depuis un moment le ronronnement du groupe électrogène occupe le silence. Elle marque le départ du sentier labouré par le piétinement des vaches.

La Pointe de Chaurionde

Le Mont Blanc dans la brume d'été derrière la Pointe de Chaurionde (Bauges Nord, Jarsy, Savoie – 11/08/15)

En passant par les ruines du Chalet du Plan de la Limace, on ne peut s'empêcher à la vie d'ici, il n'y a peut-être que deux siècles. Protégée par une clôture, une cave voûtée finit de s'effondrer. D'un coup, une clôture marque le passage de l'alpage à la montagne. L'herbe haute, chargée de rosée, mouille le pantalon au-dessus des guêtres, cache le sentier. Un grand lacet mène à la traversée après avoir laissé à gauche vers 1770 mètres, le sentier de la Pointe de la Limace. Quelques passages assez aériens demandent de l'attention, chaque pas est assuré sur le sol glissant.

Ces passages exposés pourraient être évités en passant par le Pointe de la Limace pour prendre la crête qui n'en ait pas moins aérienne, certainement.

La Pointe d'Arcalod

Le Passage des Farnets dans les Grandes Lanches sous la Pointe d'Arcalod (Bauges Nord, Jarsy, Savoie – 11/08/15)

Chausser les crampons ? Je m'interroge. L'escalier de rondins aménagé par les chasseurs franchi, ils sont sortis du sac à dos. Chaque pas maintenant assuré, la progression est confiante. Sous les rochers de Tré-le-Molard, le passage exposée au dessus d'un raide couloir est devant moi. Deux spits et un piton permettraient de le sécuriser, mais si les quelques pas sont impressionnants, ils sont faciles. Bientôt au collet face à la raide sente, deux minutes permettent de reprendre du souffle et de profiter du paysage.

Orgeval

Au débouché de la combe d'Orgeval le paysage de la descente (Bauges Nord, Jarsy, Savoie – 11/08/15)

C'est raide ! Enfin, au sommet, je prends juste le temps d'un tour d'horizon. Le pique-nique sera installé sous le collet. Un bruit d'éboulis attire l'attention. Une quinzaine de chamois dévalent les pierriers sous le Passage des Farnets et semblent s'installer dans le chaos au-dessus de la doline 1778. Sans m'attarder, guêtre et crampons forestiers rejoignent le sac à dos.

Dans l'éboulis, dans son lacet, je quitte le sentier qui par le collet du Banc Ferrand sous les Grandes Lanches, finira par atteindre le Col d'Orgeval. L'itinéraire s'improvise d'abord dans de raides pentes herbeuses pour suivre de petits talwegs herbeux qui mènent finalement vers le point 1778. Un seul chamois sera vu, trop éloigné pour une photo. L'intuition conduit à une petite dépression au Nord de la doline. Une vague trace s'engage dans la pente raide puis bientôt dans l'herbe, le relief d'un lacet, puis d'un autre remontent le moral. La confiance est revenue en suivant cette sente finalement bien marquée dans l'herbe haute.

La suite à donner à la descente se dessine dans le paysage d'Orgeval. Une jolie combe permettra de retrouver le Chemin du Gros Fayard par des clairières, dans le lacet de la piste vers 1400 mètres [ 32T 0285182 5060689 ]. La suite n'est qu'un long cheminement plutôt fastidieux qui laisse ressentir la fatigue et la pensée libre.

Flore observée

Grande Orobanche

Grande Orobanche, un joli bouquet dans l'alpage d'Orgeval (Bauges Nord, Jarsy, Savoie – 11/08/15)

Documentation et topos

Un topo, un livre dans le sac à dos

Mont de la Coche 2070m, par Rière-Bellevaux sur AltitudeRando

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3432 OT

Trace du Mont de la Coche 2070 m, depuis Rière Bellevaux (format GPX)

Données pour le massif

Waypoints et points caractéristiques des Bauges Nord (format GPX)

Traces des Bauges Nord (format Google Earth – KMZ)

Trace des Bauges Nord (format Google Earth et Google Map – KML)

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Il apparaît souhaitable de réaliser cette course par temps sec. Les crampons forestiers étaient obligatoires pour réussir l'ascension par le Passage de Plan Molard. Une paire de guêtre était très utile. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Cet itinéraire ce déroule tout ou partie dans la Parc Naturel Régional du Massif des Bauges qui a pour mission d'étudier et de gérer ce territoire afin que les diverses activités qui s'y exercent (élevage, exploitation forestière, randonnée, etc.) soient compatibles avec la préservation de la faune, de la flore et du paysage. Participez à la protection de cet espace en respectant la réglementation.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons