Le Grand Som ±1800 m, le balcon depuis la Correrie

Dans le versant Est du Grand Som, le carré d'une ruine est bien visible depuis la crête. Située au milieu d'une bande herbeuse orienté Nord-Sud, les pierres arrangées sont comme une invitation à un parcours aventureux, hors sentiers. Partir du parking du Musée de la Correrie permet d'emprunter l'itinéraire du Col du Frenay pour atteindre le Pas de la Suiffière, début d'une longue traversée vers le Nord. Arrivé au-dessus du Col de Bovinant, une descente rapide conduit vers le Habert de Bovinant. Le retour passe par Bourdoire, N-D. de Casalibus et le couvent de la Grande Chartreuse pour retrouver le point de départ.

Flore observée | Faune observée | Documentation et topo | Données topographiques | Avertissement

[Franchissement 1/3 ; Exposition 2/3]

Chamechaude et le Charmant Som

Chamechaude et le Charmant Som depuis le sentier du Pas de la Suiffière (Chartreuse centrale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 08/07/16)

Sur la route D520b qui relie Saint-Laurent-du-Pont à Saint-Pierre-de-Chartreuse, l'indication du Musée de la Correrie ne peut échapper à la vigilance du conducteur. La voiture sera stationnée sur le parking du musée, le parking randonneurs est parfois mal fréquenté… [ 31T 0718531 5025714 – N 45.35086° E 5.78979°].

Sous le Pas de la Suiffière

Chamechaude et le Col de Porte depuis le versant Est de la Suiffière (Chartreuse centrale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 08/07/16)

Depuis la l'ascension du Grand Som en 2011, le balcon du Grand Som était inscrit à liste des randonnées à faire. Depuis Michel Rousseau était passé par là, vantant le pittoresque du parcours et la beauté offerte au regard. Les bonnes conditions semblaient réunies pour réussir l'aventure, le moment était venu.

Le Balcon du Grand Som

La bande herbeuse – balcon du Grand Som – vue depuis l'arête Est issue du sommet (Chartreuse centrale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 08/07/16)

Le soleil n'est pas encore levé sur le parking vide. Un troupeau de charolaises, quelques rares chants d'oiseau rappellent un peu la vie à l'endroit normalement très fréquenté. L'itinéraire choisi garantit une montée dans l'ombre du versant Ouest jusque très haut dans la montagne. Les premiers rayons du soleil n'égaieront le sentier, que sur la crête de la Roche May qui passe par le Col du Frenay

Balcon du Grand Som

Descente du talweg, passage clé vers la bande herbeuse. Un névé fait de la résistance (Chartreuse centrale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 08/07/16)

Jusque là, la montée est plutôt soutenue sous le couvert de la forêt dense – il fait chaud, sans vent. En quittant le parking, passant par celui des randonneurs, je manque la biffurcation du sentier balisé caché dans l'herbe haute mais le récupère plus haut. Et comme pour compliquer la vie, les sentiers sont mal dessinés sur IGN… Les marques de peinture sont récupérées plus haut – cette fois je suis sur le fil rouge.

Ruine

La ruine, le carré de pierres trop petit pour être un enclos est peut-être le vestige du soubassement d'une cabane en bois (Chartreuse centrale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 08/07/16)

Arrivé vers 1150 mètres, il ne faut pas manquer de prendre à droite, le sentier qui grimpe en lacets la combe issue du Col du Frenay. L'ascension qui enchaîne de nombreux lacets parait bien longue pour atteindre le point 1552 sur la crête de la Roche May. Au Col du Frenay, débouche le sentier qui monte de la Coche ou du Pont du Grand Logis – celui parcouru avec Antoine et Simone pour monter au Grand Som par l'arête Sud – bons souvenirs.

Sur le Tour de Chartreuse normalement suivi depuis la Correrie, la biffurcation érodée dans la pente, du sentier de la Suiffière est discrète, seulement indiquée par un petit panneau de bois cloué haut dans un arbre vers 1150 mètres [ 31 T 719305 5026807 ].

Balcon du Grand Som

Avant l'épaule rocheuse du point 1783, la bande herbeuse se poursuit vers le Nord en direction de la Dent de l'Ours(Chartreuse centrale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 08/07/16)

Sorti de la forêt, le parcours jusqu'au Pas de la Suiffière est plus agréable au pied des falaises. Le sifflet d'un chamois prévient de sa présence. Mais où est-il ? Quelques pierres qui roulent révèlent sa présence lointaine dans le pierrier – il disparaît dans la forêt. Un chamois encore, dans le raidillon sous le pas ; surpris de ma présence, il fait face à une dizaine de mètres. Je m'immobilise ! Il grimpe tranquillement la rude pente et traverse pour me dépasser et disparaître.

Balcon du Grand Som

Au pied des falaises, la trace devient un véritable sentier (Chartreuse centrale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 08/07/16)

La traversée pour rattraper le sentier qui monte du Racapé au point 1821 est très belle. L'herbe est fleurie d'innombrables lis de Saint-Bruno. Enfin sur la crête Est du Grand Som, l'aventure hors sentier peut commencer. Le sentier est quitté au point prévu, le relief d'une sente se dessine vaguement dans l'herbe haute. Peu évidente à suivre, elle conduit pourtant au passage clé, un talweg terreux qui permet de prendre pied sur la bande herbeuse du balcon du Grand Som.

Dent de l'Ours

Descente vers le Sentier des Moutons depuis la brèche peu marquée de la crête (Chartreuse centrale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 08/07/16)

Quelques névés font de la résistance… Le relief de la sente plus précis, correspond à la route prévue. L'ambiance de l'endroit verdoyant, perdu dans l'univers minéral, est étonnante et ouvert sur le vaste panorama de la Chartreuse Nord et Est. Arrivé à la ruine, la bande herbeuse plus large, parsemée de roches constitue un petit alpage parfait pour un petit troupeau. L'imagination fait son travail… Quel âge à cette ruine ? Peu évident d'inventer une famille qui s'active ici avec quelques brebis.

Habert de Bovinant

La cabane du Habet de Bovinant devant le Col de Mauvernay (Chartreuse centrale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 08/07/16)

La bande herbeuse plus accidentée, au travers de plusieurs cirques peu accentués, conduit à suivre les rochers amonts au plus près pour économiser le dénivelé. Par endroit, c'est un vrai sentier qui court au pied des falaises. La trace rejoint la crête pour la franchir par une vague brèche vers 1805 mètres [ 31T 0720514 5029303 ]. Le sol garde l'empreinte du passage pour retrouver le Sentier des Moutons et plus bas, le Col de Bovinant. La suite, itinéraire classique, passe par le Habert de Bovinant, dévale sur Bourdoire et rejoint le réseau de pistes d'exploitation. Celle qui commence à la croix du Cernay, est une bonne alternative à celle balisée [ 31 T 718919 5028276 ]. Le retour agrémenté de la superbe architecture du Couvent parait bien long jusqu'à la Correrie.

Flore observée

Lis de Saint-Bruno

L'herbe est fleurie d'innombrables Lis de Saint-Bruno sur le sentier du Racapé (Chartreuse centrale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 08/07/16)

Faune observée

Chamois

Le chamois grimpe tranquillement la rude pente et traverse pour me dépasser et disparaître (Chartreuse centrale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 08/07/16)

Documentation et topos

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3334 OT

Trace du balcon du Grand Som ±1800 m, depuis la Correrie (format GPX)

Données pour le massif

Waypoints et points caractéristiques de la Chartreuse Centrale (format GPX)

Traces de la Chartreuse Centrale (format Google Earth – KMZ)

Traces de la Chartreuse Centrale (format Google Earth et Google Map – KML)

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons