Les batteries de Montgilbert 1469 m, depuis la Minière - Saint-Georges-des-Hurtières

Les anciennes batteries de la crête de la Forêt de Montgilbert sont l'occasion d'une randonnée touristique qui passe aussi par les nombreux vestiges du site minier des Hurtières. En partant de la Minière, hameau de Saint-Georges-des-Hurtières, l'itinéraire traverse la Montagne Favier jusqu'au Rocher des Bruyères pour prendre la crête de la Forêt de Mongilbert en passant par les anciennes batteries de Foyatiet, de Sainte-Lucie, de Tête Lasse et de Roche Brune. Le retour par les anciennes mines et les vestiges de l'exploitation minière dévale bientôt un rude sentier qui ramène au point de départ dit : le Grand Filon.

Le Grand Arc

Au Nord de la crête de la Forêt de Montgilbert : le Grand Arc et le Petit (Belledonne Nord, Montgilbert, Savoie – 05/12/16)

L'accès au site minier est bien signalé depuis Saint-Georges-des-Hurtières. Des stationnements en épis sont aménagés à proximité du Musée du Grand Filon, vers 900 mètres d'altitude [ 32T 0287551 5043430 – N 45.51202° E 6.28012° ].

Foyatiet, ancienne batterie

Le blockhaus de l'ancienne batterie de Foyatiet (Belledonne Nord, Montgilbert, Savoie – 05/12/16)

Au fil de la randonnée des panneaux indiquent les grandes directions. Il apparaît difficile de s'égarer… Piste horizontale après la galerie Saint-Louis, le sentier commence après le départ documenté d'un plan incliné d'évacuation du minerai. Il rattrape la route forestière de Montgilbert pour contourner la montagne par le Nord. L'aller et retour au point de vue du Rocher des Bruyères peut être évité : la forêt a repris le paysage et les tables de pique-nique sont couvertes de mousse…

La vallée de la Maurienne

La vallée de la Maurienne, le plan d'eau des Hurtières, le village d'Argentine et les Aiguilles d'Arves à l'horizon (Belledonne Nord, Montgilbert, Savoie – 05/12/16)

Comparé au dessin de la carte, la configuration des chemins balisés a changé. En particulier, les lacets de Foyatiet ont échappé à ma vigilance ou disparu. Quitter la piste par une petite combe, raccourcit l'accès à l'ancienne batterie de Foyatiet [ 32 T 287281 5044439 ]. La porte d'entrée coincée par les gravas, interdit la visite. La cour du blockhaus et son glacis devaient être un belvédère exceptionnel sur la vallée et la Chaîne de la Lauzière. Mais là comme pour les autres anciennes batteries, la forêt a repris ses droits, privant le passant de paysages.

Sainte-Lucie, ancienne batterie

Le blockhaus de l'ancienne batterie de Sainte-Lucie (Belledonne Nord, Montgilbert, Savoie – 05/12/16)

L'ancienne batterie de Sainte-Lucie érigée au point culminant de la crête peut-être visitée, l'occasion de laisser faire l'imagination pour partager un moment avec les Alpins retranchés ici.

Tête Lasse, ancienne batterie

Le blockhaus de l'ancienne batterie de Tête Lasse (Belledonne Nord, Saint-Georges-d'Hurtières, Savoie – 05/12/16)

Descendu sur la piste, la randonnée continue et approche de l'ancienne batterie de Tête Lasse. Comment éviter l'aller et retour du site ? L'idée de traverser par la crête en perdant un minimum d'altitude semblerait possible. La dépression au Nord-Est du point 1436, montre une vague trace qui monte un talweg dans la bonne direction. Elle ne tarde pas à couper un sentier étroit qui s'engage à travers le versant. Heureux de cette opportunité, il ne passe pourtant qu'en contrebas du blockhaus. Alors par une vague trace, je débouche au pied de l'édifice – la fin du parcours est un peu sanglier – vous êtes prévenus.

Tête Lasse, accès à l'escalier

L'entrée sur le toit donne accès à l'escalier qui descend à l'intérieur du blockhaus (Belledonne Nord, Saint-Georges-d'Hurtières, Savoie – 05/12/16)

L'ancienne batterie de Tête Lasse est très abîmée, et l'entrée principale est à éviter. Attention aux trous ! En passant par le toit, une ouverture donne accès à l'intérieur par un escalier étroit, encombré de gravas. Les bas-flancs ont disparu mais leurs fixations au mur et au-dessus du sol sont toujours là. La route d'accès descend tranquillement en lacet retrouver la piste principale.

Tête Lasse, ancienne batterie

L'intérieur d'une chambre et les supports des bas-flancs disparus, la sortie de l'escalier (Belledonne Nord, Saint-Georges-d'Hurtières, Savoie – 05/12/16)

Elle contourne la crête par le Sud. Et cette fois, il ne faut pas manquer l'aller et retour jusqu'à l'ancienne batterie de Roche Brune. Jusque là, les points de vues ouverts ont été rares et limités. La cour à l'arrière du Blockhaus est un superbe belvédère. La Chartreuse de la Dent de Crolles au Granier vers le Sud-Ouest, les Bauges et la Dent d'Arclusaz à l'Ouest et de l'autre côté la Chaîne de la Lauzière encore bien enneigée.

Roche Brune, ancienne batterie

Le blockhaus de l'ancienne batterie de Roche Brune (Belledonne Nord, le Pontet, Savoie – 05/12/16)

Le long inventaire des sommets depuis le Mont Bellacha est difficile, mais la Pointe de Combe Bronsin, le Pic du Rognolet et le Grand Pic de la Lauzière pourront être reconnus, ou presque. L'étage du blockhaus de Roche Brune est aménagé en refuge, l'équipement est correct et le poêle parait énorme. Du côté pont-levis et côté cour, les portes étaient grandes ouvertes – hôtel des courants d'air. Elles sont pourtant faciles à fermer…

Lauzière : le Mont Bellacha

La Chaîne de la Lauzière, le Mont Bellacha est le sommet le plus éloigné (Belledonne Nord, le Pontet, Savoie – 05/12/16)

Un tapis de feuilles mortes bruyant sous les pieds, couvre la piste. Justement, un bruit de feuilles brassées à l'avant, m'immobilise. Une pierre ? Non ! Un cerf suivit de sa biche traverse le passage pour dévaler la pente. Magnifique vision trop brève. Longtemps le bruit de la course dans les feuilles, meuble le silence du versant boisé.

Une ancienne galerie du Grand Filon

Entrée d'une galerie de mine vers 1160 m d'altitude [ 32T 0287225 5043711 ] (Belledonne Nord, Saint-Georges-d'Hurtières, Savoie – 05/12/16)

De nombreux vestiges de l'activité minière sont à voir. Les allers et retours se suivent et l'envie de revenir pendant la période d'ouverture du site au public pour approfondir l'histoire et les techniques de l'époque, se manifeste. Plusieurs retours semblent possibles. Le plus court est choisi – le plus raide aussi ! Le sentier bien tracé et encombré d'un épais tapis de feuilles mortes, dévale le versant. Quelques pierres cachées sont traîtres. Arrivé sur la route de la Minière, un panneau réserve le sentier aux bons marcheurs. La voiture est toujours seule sur le parking, personne n'aura été croisé au fil de la randonnée. De retour l'invite à revenir, restera bien vive.

Documentation et topos

Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons