Le Roc de Toulau 1571 m, traversée depuis Bouvante-le-Haut

En partant de la Combe de Toulau, sur la piste forestière prolongement de la route de Bouvante-le-Haut, la randonnée emprunte les pistes d'exploitation et les sentiers qui conduisent au Pas de Jean Sert, sur la Crête de Comblézine. De là, le Col de la Bataille atteint, la route conduit au pied de l'arête Nord-Ouest du Roc de Toulau. La traversée du Roc de Toulau monte l'arête Nord-Ouest pour descendre l'arête Sud et le versant Est jusqu'au Col de Toulau. De vieux chemins raccourcissent l'itinéraire classique du Saut de la Truite, par la Gardiole. C'est l'occasion de chercher pour le franchir, le Pas de Saint-Laurent, un ancien passage alternatif au chemin du tunnel des Rochers de la Truite. La suite plus classique retrouve le sentier qui raccourcit la route forestière pour retrouver le point de départ.

Défilé du Pas de Jean Sert

Sur la crête de Comblézine : le défilé rocheux du pittoresque Pas de Jean Sert (Vercors Sud, Bouvante, Drôme – 12/07/17)

Dans son lacet, la fin de la route goudronnée D131 qui monte au-dessus de Bouvante-le-Haut par la Combe de Toulau, présente une large plateforme pour stationner au départ des sentiers [ 31T 677361 4975191 – N 44.90805° E 5.24674° ]. La prévision météo n'annonce qu'un vent faible orienté W-NW à 1500 mètres, cela devrait permettre la réussite de la traversée du Roc de Toulau.

Le Roc de Toulau

Le Roc de Toulau depuis le col géographique de la Bataille. La lumière dessine l'arête de l'itinéraire vue de face (Vercors Sud, Omblèze, Drôme – 12/07/17)

L'approche pour rejoindre le Col de la Bataille est la même que celle décrite pour les Rochers de la Sausse. Cependant, je pense qu'un itinéraire devrait permette de suivre plus ou moins la Crête de Comblézine. Entêté, j'ai pu atteindre cette fois une faiblesse surprenant de la crête rocheuse, au Sud du point 1288.

La Crête de Comblezine

la Crête de Comblézine vue des pentes du Roc de Toulau (Vercors Sud, Bouvante, Drôme – 12/07/17)

D'abord, sur un rocher l'indication peinte en rouge : Bouvante avec une flèche vers l'aval d'un raide couloir terreux, questionne – c'est par là que ça descend [ 31T 676317 4974713 ] ? Immanquablement, la 1/25000e ne mentionne rien dans le secteur… Plus loin, la barre rocheuse s'efface pour une pente où imaginer voir descendre un sentier ne serait pas absurde. De nombreuses marques forestières sur les arbres rappellent une activité de bûcheronnage. Jusque là, suivre la trace vague parfois d'un sentier était facile.

Le Puy de la Gagère devant le Grand Veymont

À travers le plateau herbeux du Roc de Toulau : le Puy de la Gagère devant le Grand Veymont (Vercors Sud, Bouvante, Drôme – 12/07/17)

Devant une végétation tropicale de plus en plus dense et chargée de rosée, sans cheminement lisible, je rejoins la piste du fond de la combe, défoncée mais pas trop boueuse ce matin. Au carrefour de chemins sous le Col de la Bataille, l'herbe haute, les orties agressives, ont colonisé le terrain, effaçant les vestiges de chemins forestier. La progression très pénible essaie de ne pas perdre le tracé enregistré sur le GPS pour atteindre au mieux – les jambes brûlantes des piqûres d'orties – le Col de la Bataille.

Sangle Ouest du Roc de Toulau

De nombreuses traces parcourent le sangle Ouest du Roc de Toulau (Vercors Sud, Omblèze, Drôme – 12/07/17)

Le chemin d'avant le tunnel laisse descendre à gauche une vielle piste herbeuse : la solution devrait se trouver dans son prolongement vers le Nord… Au col géographique de la Bataille, le versant NW du Roc de Toulau prend le regard. La lumière dessine l'arête : celle de l'itinéraire. Descendre le sentier, traverser la dépression par la route dans un simple courant d'air rafraîchissant permet de récupérer avant l'ascension. Elle s'annonce rude.

Le Plateau d'Ambel et la Tête de la Dame

La tranquille arête Sud du Roc de Toulau devant le paysage du Plateau d'Ambel et de la Tête de la Dame (Vercors Sud, Omblèze, Drôme – 12/07/17)

Et en fait, pentes herbeuses, gradins rocheux, versant verdoyant encore printanier, sont grimpés sans difficulté ni appréhension – je craignais un peu l'arête aérienne décrite par Antoine. Dans l'élan, j'ai manqué la sente qui passe par le point 1509 – antécime du Roc de Toulau. C'est une succession de pas taillés en écharpe à travers la pente qui débouche sur la crête vers 1520 mètres. Le parcours suit le bord des falaises, plus ou moins, jusqu'au sommet. L'inventaire du paysage somptueux devant lequel, s'étale le Plateau d'Ambel, se fait dans une sereine solitude.

Escarpements de l'arête Sud du Roc de Toulau

Les escarpements de l'arête Sud du Roc de Toulau dominent la vallée de la Gervanne (Vercors Sud, Omblèze, Drôme – 12/07/17)

Déjà, la descente s'enchaîne avec la traversée facile du point 1547 avant de retrouver le sentier dans le petit vallon décrit par Antoine. Des cris, des rires, montent de la ferme d'Ambel – je passe mon chemin pour rejoindre les maisons forestières de Gardiole en travaux de rénovation, par le point 1219 sur une piste au Nord de la ferme. Le franchissement d'une clôture de solides barbelés est à noter [ 31T 677646 4973197 ]. Une quinzaine de voitures est stationnée à la Gardiole… Le chemin agréable et facile du Saut de la Truite laisse l'esprit s'évader, les souvenirs reviennent à la mémoire…

Le Saut de la Truite

Le ruisseau qui alimente la cascade du Saut de la Truite est à sec (Vercors Sud, Omblèze, Drôme – 12/07/17)

Début décembre 2016, descendant du Col de Toulau, la rencontre riche d'enseignements sur le secteur de deux anciens, m'apprenait l'existence du Pas de Saint-Laurent. Le vieux sentier franchissait la crête des Rochers de la Truite avant l'aménagement en remblai monumental du chemin du tunnel qui passait déjà par le Saut de la Truite – restait à trouver le passage ancestral.

Le Pas de Saint-Laurent

Dans la traversée boisée qui fait suite au passage du Saut de la Truite, le chemin court en courbe de niveau avant de descendre prendre le tunnel. Le relief d'un sentier part à gauche [ 31T 677724 4974656 ]. D'abord plat pour traverser une zone nivelée occupée par le tronc d'un gros arbre mort couché en travers, il s'oriente NW mieux marqué, dans le versant pour dominer le chemin du tunnel. Fidèle au pied d'une barre rocheuse, il gagne une brèche confortable taillée dans l'arête des Rochers de la Truite : le Pas de Saint-Laurent. Le sentier d'abord confortable descend à gauche dans le versant Ouest, traverse bientôt un raide couloir terreux, une fois puis y revient par un lacet… Étroit, il semble toujours emprunté et même entretenu. J'ai pu voir des passages piochés récemment par les chasseurs, probablement. Avec un sécateur, j'aurai pu "faire propre" quelques passages où les buis et des branches basses gênent un peu. Très raide sur la fin, par des marches taillées dans la terre, il rejoint le chemin classique du tunnel vers 1025 mètres d'altitude [ 31T 677478 4974652 ].

La descente se poursuit tranquille, sans surprise, en prenant garde de ne pas manquer le raide raccourci qui retrouve rapidement le point de départ. Il reste le Pas de la Biche…

Documentation et topos

La vidéo d'Antoine

Roc de Toulau 1581 m du col de la Bataille – Vercors (03/09/2011)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

Un topo, un livre dans le sac à dos
Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2017 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons