Au pied des falaises de Font d'Urle, par les Pas Pascaud et du Follet – Bouvante

En partant de Font d'Urle, la randonnée traverse le plateau des Pâturages de Font d'Urle vers le Sud par une piste pastorale, pour atteindre le bord des falaises au Pas Pascaud. La descente du pas dépose au pied des falaises que l'itinéraire suit fidèlement vers l'Est, pour passer par la Baume Rousse, le Pas du Chien, l'aplomb du scialet de l'Arche Double, la Baume Noire jusqu'à trouver le pied du large couloir du Pas du Follet. La rude ascension permet de regagner le paisible plateau. De nombreux retours sont possibles, celui choisi rejoint le GR93, passe par le Pot de la Croix pour traverser la plaine particulière en fleur et par là, rejoindre le point de départ.

Le But Saint-Genix

Le sentier de la Fontaine du Chien sur la gauche devant le But Saint-Genix (Vercors Sud, Font d'Urle - Bouvante, Drôme – 11/05/18)

Imaginé l'année dernière en parcourant le bord du plateau de Font d'Urle, le projet de visiter les Pas Pascaud et du Follet était toujours à l'ordre du jour. Quand Pascal Sombardier a publié le topo des Pas de Pascaud et du Follet sur son blog, il n'y avait plus qu'à attendre le moment favorable à l'aventure.

La Pas Pascaud

Descente du Pas Pascaud, les traces des chamois cachent les vestiges d'un vieux sentier (Vercors Sud, Font d'Urle - Bouvante, Drôme – 11/05/18)

Pour profiter un peu plus du Pâturage de Font d'Urle, le départ est fixé au carrefour du GR93 avec la D76b, pas très loin de la doline cotée 1434 [ 31T 683634 4974388 – N 44.89923° E 5.32585° ]. Passé le profond scialet protégé par une clôture, la bonne piste part au Sud-Ouest avant de s'orienter bientôt au Sud – cette partie de l'itinéraire est empruntée par le Sentier du Karst. Poursuivant en direction de la Fontaine du Chien, arrivé à proximité de la grotte/scialet [ 31T 683892 4972601 ], marcher à l'Ouest permettra d'atteindre le bord de la falaise au-dessus de l'entonnoir du Pas Pascaud.

Vire du Pas Pascaud

Suivre la vire jusqu'aux arbres, un lacet descend à droite pour désescalader un ressaut rocheux et rejoindre le pied de la falaise (Vercors Sud, Font d'Urle - Bouvante, Drôme – 11/05/18)

Les vestiges du sentier ancestral des bergers qui montaient du Cirque de Quint, sont encore visibles parmi les nombreuses traces terreuses des chamois dans l'entonnoir herbeux du Pas Pascaud. Le départ se trouve au Sud en rive gauche [ 31T 683588 4972543 ]. La descente terreuse, glissante ce matin, commence en deux lacets pour adoucir la raide pente avant de traverser le pierrier central et, descendre quelques gradins rocheux en rive droite. Descendu vers 1470 mètres, en retraversant le pierrier on prendra pied sur une large vire herbeuse pour suivre une bonne sente légèrement ascendante. Un chamois vu plus haut sur le plateau, m'attend là, m'observe un moment avant de disparaître dans les pentes en contrebas.

La vire du Pas Pascaud

Au pied du ressaut rocheux avant de descendre trouver le pied de la falaise en lisière de la forêt (Vercors Sud, Font d'Urle - Bouvante, Drôme – 11/05/18)

Passée une terrasse à la vue dégagée sur l'itinéraire, la vire se prolonge, tel un sangle entre deux étages de falaises, vers le Sud. Un bouquet d'arbres signale le lacet à droite qui permettra la désescalade d'un ressaut rocheux plus important, mais facile. La sente bien marquée continue pour descendre suivre le pied des falaises.

Remarques : Le sentier au pied de falaises rejoint, on remarquera qu'il arrive du Nord [ 31T 683505 4972484 ]. Une bonne cinquantaine de mètres au Sud, une sente bien marquée descend dans la forêt [ 31T 683509 4972432 ].

Angle de la falaise de Baume Rousse

Falaise en surplomb de l'angle de la falaise de Baume Rousse. Le But Saint-Genix au loin (Vercors Sud, Font d'Urle - Bouvante, Drôme – 11/05/18)

La progression se fait la plupart du temps par une sente bien marquée tout au long de la traversée sous les formidables falaises de la Baume Rousse bientôt surplombantes. Arrivant à l'aplomb de la Fontaine du Chien, les nombreux ruissellements forment parfois de belles cascatelles. En arrivant au pied du couloir étroit qui ferme l'entonnoir de la Fontaine du Chien, passage appelé Pas du Chien ou de Jean Barral, on aura une pensée pour ce dernier. Comme l'écrit Bernard Jalliffier-Ardent dans son livre des 100 Pas du Vercors : « Ce personnage l'escaladait pieds nus afin d'avoir une meilleure prise sur les rochers ». Le passage m’apparaît très austère, et la curiosité n'est cette fois pas assez forte pour aller voir…

Remarque : De là, on pourra remarquer une trace qui dessine quelques lacets dans un pierrier qui précède la montée vers la Baume Noire.

Descente vers le cirque de la Fontaine du Chien

Cascatelle dans la descente vers le cirque de la Fontaine du Chien (Vercors Sud, Font d'Urle - Bouvante, Drôme – 11/05/18)

Prendre la pente au plus près du rocher de la falaise apparaît comme une évidence, mais c'est sans compter sur l'eau qui ruissèle par là, transformant le sol en gadoue dans laquelle les pieds s'enfoncent – et le passage est raide… L'eau plutôt abondante étonne un peu, et ma question sur d'éventuels orages récents, reste sans réponse… et seuls quelques névés font de la résistance sur le plateau.

Sous la Baume Noire

Vue depuis la Baume Noire : la crête du But de l'Aigle et du Devès (Vercors Sud, Font d'Urle - Bouvante, Drôme – 11/05/18)

Tant bien que mal, au plus profond de la Baume Noire, le temps de souffler un peu est bienvenu. Passant l'angle de la falaise par une large terrasse, passant aussi de l'ombre au soleil, c'est un moment d'enthousiasme fort – rester là, face aux Rochers de Pêteloup et au raide vallon du Pas de la Trappe…

Au pied de l'Arche Double

Au pied de la falaise de l'Arche Double (Vercors Sud, Font d'Urle - Bouvante, Drôme – 11/05/18)

Bientôt à l'aplomb du scialet de l'Arche Double, se casser le cou permet de profiter de la curiosité géologique. Le pied des falaises se poursuit, une autre belle cascatelle justifierait presque d'ouvrir le parapluie. Mais pas de pépin dans le sac à dos…

Sortie du Pas du Follet

Depuis le bord du plateau, l'itinéraire de la sortie du Pas du Follet. Attention, Pascal Sombardier me signale que la dalle par laquelle je suis monté est raide et dangereuse – cliquer sur l'image pour voir les tracés comparés : en rouge le tracé suivi, en bleu celui décrit et parcouru par Pascal. Voir le commentaire. (Vercors Sud, Font d'Urle - Bouvante, Drôme – 11/05/18)

À l'approche du fond du raide talweg du Pas du Follet, attentif pour trouver le bon passage, c'est déjà engagé sur le pierrier que se dessine un lacet pour monter à gauche et prendre les gradins de la rive droite – une raide pente rocailleuse et herbeuse. Là se poursuit le sentier qui traverse sous les Rochers de Pêteloup [ 31T 684614 4972348 ].



Réunion de cairns

Importante réunion de cairns près du point 1542 du Pâturage de Font d'Urle – l'orientation est inscrite à l'ordre du jour (Vercors Sud, Font d'Urle - Bouvante, Drôme – 11/05/18)

Pas du Follet, itinéraire suivi à déconseiller : Plus haut, un cairn rassurant marque très probablement la traversée du pierrier de l'itinéraire de Pascal Sombardier [ 31T 684601 4972369 ]. Après une hésitation, l'option de « continuer par des gradins » proposée dans le topo original est retenue. Je cite « On peut continuer par des gradins ou traverser le pierrier et le longer sur sa droite par des gradins plus rocheux ». La rude grimpée se poursuit donc en rive droite. Plus haut, sans relire attentivement le topo, je remonte le talweg terreux et pierreux qui fait suite, négligeant de tirer à droite. Je le quitte pour prendre pied sur une pente herbeuse au pied d'une dalle fracturée. L'escalade est raide, de bonnes prises facilitent la grimpe au-dessus du vide qui se creuse. Bien content de sortir du passage dans la pente herbeuse du couloir plus facile. Un névé qui occupe la sortie vers la dépression du Pas du Follet au bord du plateau, oblige à le contourner par le haut dans la pente. Le plus impressionnant de l'ascension a été de ne comprendre comment sortir du cirque rocheux du Pas du Follet qu'au pied de la dalle fracturée, où la sortie peut se deviner… Quant à la dalle fracturée qui précède la sortie, elle est raide et son escalade, exposée et engagée.

Attention : Pascal Sombardier me signale que la dalle par laquelle je suis monté est raide et dangereuse. Il fallait continuer la traversée à droite pour trouver le couloir dérobé cité dans le topo et revenir au promontoire qui alors, est bien à gauche. Le topo parle bien de 2 dalles entrecoupées par une trace terreuse. Voir le commentaire.

Font d'Urle

Le hameau de Font d'Urle sous la crête du Serre de Montue (Vercors Sud, Font d'Urle - Bouvante, Drôme – 11/05/18)

Une pierre sympathique accueille le pique-nique sorti du sac à dos. Je m'abandonne à la contemplation distraite par les voix et les cris d'un grand groupe de randonneurs sur la crête du Puy de la Gagère. Beaucoup de monde sur le plateau par cette agréable journée de beau temps encore printanier. Le retour tranquille qui passe par le Pot de la Croix, permettra la visite de la l'importante réunion de cairns du point 1542 [ 31T 684679 4973815 ].

Documentation et topos

Un topo, un livre dans le sac à dos
  • Sur Internet les Les Pas Pascaud et du Follet publié depuis Overblog, le topo de Pascal Sombardier qui décrit la traversée entre les deux pas, au pied des impressionnantes parois, falaises Sud du plateau du Pâturage de Font d'Urle.
  • Des renseignements anecdotiques très intéressants à propos des Pas Pascaud, du Follet et de la Trappe dans l'excellent ouvrage Les 100 Pas du Vercors - Nouvelle édition 2016 de Bernard Jalliffier-Ardent aux éditions Glénat – Plateau de Font-d'Urle , randonnée n°25 page 108 et suivantes.
  • Pour information Sous les falaises de Font d’Urle, une randonnée proposée par Jean-Pierre – RandoSudEst – qui monte des Bonnets dans la Vallée de Quint par le But de l'Aigle pour rejoindre le plateau à la Porte d'Urle et redescendre par le Pas de Bouillanain après avoir traversé les crêtes.
Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour assurer les moins expérimentés, une corde d'une vingtaine de mètres peut être utile. Il apparaît souhaitable de réaliser cette course par temps sec. Porter un casque apportera une sécurité supplémentaire.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2018 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons