Les Crêtes de la Forêt de Génieux 1776 m, depuis le Chalet de la Charmette – Saint-Pierre-de-Chartreuse

Du Mollard de la Chaleur à la Petite Vache, la crête qui domine à l'Est, la Forêt de Génieux justifie le nom Crête de Génieux, une appellation personnelle. En montant par Vararey au Mollard de la Chaleur depuis le Chalet de la Charmette, la randonnée va parcourir un hors sentier tranquille et sauvage qui passe par le Goulet d'Hurtières, le Col de la Grande Vache, le Mollard de la Grande Vache, le Col de la Petite Vache et enfin la Petite Vache à l'extrémité Nord de la crête. La descente par la sortie du Pas de la Biche rejoint le sentier du Col de la Petite Vache. Le retour vers le point de départ passe par le Pas de l'Âne – une véritable ménagerie.

  • Documentation et topo | Données topographiques | Avertissement
  • [Franchissement 1/3 ; Exposition 1/3 ; Orientation 2/3]
  • Attention : Le sentier de liaison du Pas de la Biche, mal dessiné sur l'édition de la carte IGN embarquée sur le GPS conduit à louvoyer dans le labyrinthe d'un lapiaz forestier géant pour retrouver la descente du Col de la Petite Vache. Avant d'y retourner prochainement pour faire un relevé correct du passage, le bon cheminement sera précisé dans le billet.

Les vaches du Mollard de la Chaleur

Devant la Grande Sure, face à face de deux vaches charolaises au pied du Mollard de la Chaleur (Chartreuse occidentale, Pommiers-la-Placette, Isère – 11/09/18)

Le Chalet de la Charmette est situé au terminus de la D105 qui reliait Saint-Égrève à Saint-Laurent-du-Pont, aujourd'hui fermée au Nord du Col de la Charmette. En conséquence, un long détour par Saint-Égrève est inévitable pour les visiteurs qui viennent du Nord du département de l'Isère. De vastes parkings sont aménagés au Col de la Charmette et au chalet éponyme [ 31T 714637 5022648 – N 45.32450° E 5.73880° ].

La Grande Sure (Arête Sud)

Le Mollard de la Chaleur domine le Refuge d'Hutières face à la Grande Sure et au Col de la Sure (Chartreuse occidentale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 11/09/18)

Les panneaux qui équipent ce départ de randonnée très fréquenté précisent les bonnes destinations. Pas de question à se poser pour prendre la direction de Vararey. Le chemin de la prairie, est particulièrement agréable développant ses creux et ses bosses entrecoupés de raidillons, dans un environnement forestier attachant et varié. Les clarines accueillantes des vaches signalent la présence du troupeau au débouché de la forêt. Tout au long du parcours elles seront présentes, même dans les toponymes des lieux traversés.

Le Rocher de Lorzier

Le Refuge d'Hurthières sous le Col d'Hurtières entre le Rocher de Lorzier à droite, et le Mollard de la Chaleur à gauche. Plus loin, les Rochers de Chalves (Chartreuse occidentale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 11/09/18)

Inspiré par le cheminement suivi à l'occasion de la traversée du Mollard de la Chaleur en juin 2017, je quitte le fond de Vararey pour m'élever au mieux dans la pente herbeuse. La pelouse de la crête conduit à l'est du Col d'Hurtières, au pied de la crête Sud du Mollard de la Chaleur.

Le Rocher de Lorzier, arrière plan de la Crête de Génieux

Le passage, faiblesse du ranc rocheux, à ne pas manquer pour descendre tranquillement au Col de la Grande Vache [ 31T 712762 5023871 ] (Chartreuse occidentale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 11/09/18)

La montée facile dépose au sommet 1776 mètres, le point culminant de la traversée. En suivant le bord des falaises, au plus près le plus souvent, le cheminement est panoramique sur la Grande Sure et son environnement. L'espoir de croiser des mouflons est cette fois resté vain. Il faudra se satisfaire d'un chamois solitaire et plus loin en descendant du Mollard de la Grande Vache, d'une chèvre suitée de son cabri galopant dans une fuite éperdue vers l'abri de la lisière de la forêt. La chasse est ouverte, il faut le rappeler, mais un seul coup de feu lointain troublera le silence de la montagne.

La Petite Vache et la Crête des Charmilles

Le paysage de Saint-Laurent-du-Pont au travers du Cul de Lampe dominé par la Crête des Charmilles. La Petite Vache marque la fin des Crêtes de Génieux (Chartreuse occidentale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 11/09/18)

Entre le Goulet d'Hurthières et le Col de la Grande Vache, deviner les traces du relief de la sente est la règle du jeu. Curieusement, les traces sont mieux marquées en s'éloignant ou à l'approche des points caractéristiques. Ainsi manquer le passage, faiblesse du ranc rocheux, pour descendre tranquillement au Col de la Grande Vache, conduirait à une longue quête pour rester prudent. Vu depuis la crête de la Grande Vache, le haut de la crête semble aussi passer sans difficulté.

Sur la crête du Mollard de la Chaleur

Depuis le Mollard de la Grande Vache, les crêtes déjà parcourues depuis le Mollard de la Chaleur, devant les Rochers de Chalves. Le Rocher de Lorzier à droite (Chartreuse occidentale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 11/09/18)

Pour prendre la crête du Mollard de la Grande Vache, aller franchir la clôture du col, évitera fil électrique et barbelé. La courte ascension précède une traversée paisible par les pelouses de la crête. Deux cent mètres environ avant le sommet 1764, une échancrure dans la falaise permettrait de monter ou descendre très facilement [ 31T 712994 5024253 ]. Le passage semble fréquenté, comme d'autres par la faune locale.

Le Grand Som

Le paysage du Nord de la Chartreuse, le Grand Som à droite, vus ici depuis le Mollard de la Grande Vache (Chartreuse occidentale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 11/09/18)

La descente plus aventureuse dans la brèche encaissée du Col de la Petite Vache, passe d'abord par une échancrure dans la falaise qui elle aussi passe, plus sportivement peut-être. La végétation assez haute cache le passage ! C'est dire si l'endroit est fréquenté… Une petite pause au col précède la courte et raide ascension de la Petite Vache. La sente est bien visible cette fois, mais ce n'est pas le cas de celle qui descend vers la sortie du Pas de la Biche.

Paysages de crêtes de la Petite Vache

Les Rochers du Four et de la Tenaison au premier plan, Rocher de Malamille, Arête de Bérard, etc. La Dent de Crolles et les Lances de Malissard au loin (Chartreuse occidentale, Saint-Laurent-du-Pont, Isère – 11/09/18)

Heureusement le terrain présente un cheminement logique. Mais attention, sans trop savoir l'anticiper, on se retrouve au bord de la falaise qui domine le couloir du Pas de la Biche. Une courte traversée vers l'Ouest conduit à sa sortie. De suite, des marques de peinture bleue attirent l'attention – mais où vont-elles ? Elles semblent partir au Sud-Est. Sur l'écran du GPS, le pointillé du chemin part plein Sud. Suivons le ! Bientôt le terrain devient chaotique et aucun cheminement logique ne se dessine. Insistant, je louvoie au travers du labyrinthe d'un lapiaz forestier géant. M'entêtant, un bout de chemin ranime l'espoir. À moins de cent mètres du chemin convoité, il se poursuit par une sente accueillante. Bientôt elle s'oriente au Sud-Est s'éloignant de l'objectif. Sur un coup de tête, je la quitte. Après une traversée chaotique, le bon sentier est enfin sous mes semelles. Le retour vers le point de départ par le Pas de l'Âne, sans soucis, offre le temps de méditer les événements et hésitations récentes.

  • Au retour, après vérification sur le Géoportail, en parlant aussi avec Michel Rousseau qui m'a envoyé le relevé d'une trace de 2016, le bon parcours peut se décrire en quelques mots. De la sortie du Pas de la Biche sur le plateau, marcher 200 mètres au Sud-Est en suivant le bord des falaises [ 31T 713804 5024775 ]. Suivre sur 350 mètres le sentier Ouest - Sud Ouest qui conduit à la descente du Col de la Petite Vache [ 31T 713471 5024700 ].

Documentation et topos

Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2018 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons