La Pointe de l'Aup du Pont 2713 m, ou presque depuis le Chalet de Fremezan – Saint-Colomban-des-Villards

On n'y était presque… La randonnée redécouvre la Combe des Balmettes pour offrir un grand plaisir, cette fois encore. En partant du Chalet RTM de Fremezan, l'itinéraire choisi passe par la Lac des Balmettes pour franchir le Col des Balmettes avant de traverser jusqu'au Col de Montfossé. La suite, très sauvage, remonte le vallon minéral des Brèches de la Passoire. De la brèche Nord, celle Sud est atteinte par le versant Ouest avant de gravir l'arête Nord de la Pointe de l'Aup du Pont. La descente par le même cheminement ramène au Col de Montfossé pour descendre directement vers Combe Rousse. Après une courte remontée, le retour descend par le Planard de Combe Rousse pour retrouver le point de départ.

La Cime du Sambuis, sept. 2019

En montant le sentier de Fremezan, la Cime du Sambuis et le Pic de l'Étendard à gauche de l'image, dans les premiers rayons du soleil (Belledonne Nord, Saint-Colomban-des-Villards, Savoie – 11/09/19)

Depuis la vallée de la Maurienne, on suivra la route du Col du Glandon jusqu'à Saint-Colomban-des-Villards, pour prendre la route forestière des Prés du Rivage, à droite avant l’église. Plutôt bonne à rouler, étroite et revêtue, elle sera suivie jusqu'à son terminus. Il est facile de stationner près du Chalet RTM de Fremezan, vers 1840 mètres [ 32T 0281944 5020599 – N 45.30502° E 6.21853° ].

Reflets dans le Lac des Balmettes, sept. 2019

En cette fin de l'été – le 3ème plus chaud depuis 1900, ex aequo avec l'été 2006 – le niveau du Lac des Balmettes est bas (Belledonne Nord, Saint-Colomban-des-Villards, Savoie – 11/09/19)

La sortie ne sera pas décrite dans le détail, c'est en effet à peu près la reprise de la randonnée du septembre 2017 Les Brèches de la Passoire 2585 m, depuis le Chalet RTM. Le début de l'arête de la Pointe de l'Aup du Pont et la variante de retour vers Combe Rousse seront précisés.

En quittant le Col des Balmettes, sept. 2019

Le sentier de la traversée vers le Col de Montfossé très érodé, repris par la pente, disparait presque par endroit. Il est maintenant coupé de nombreuses ravines (Belledonne Nord, Saint-Colomban-des-Villards, Savoie – 11/09/19)

Pour cette randonnée sauvage Noël P. est de l'aventure et pour l'arête, ce sera bien de ne pas être seul. Mais nous ne sommes pas allés au bout du projet, arrêtant l'ascension vers 2650 mètres – 63 mètres sous le sommet. Il ne fait pas bien chaud ce matin du 11 septembre à 1800 mètres : 6°C sur le thermomètre du GPS alors que les chaussures sont enfilées. Le bon sentier des paravalanches réchauffera vite les muscles engourdis.

Le Col des Balmettes et le haut de Combe Rousse, sept. 2019

Le paysage des Aiguilles d'Arves et de la Saussaz, du Massif des Écrins, de la Meije en particulier, est somptueux bien dégagé ce matin (Belledonne Nord, Saint-Colomban-des-Villards, Savoie – 11/09/19)

Le niveau du Lac des Balmettes est bas, le plus bas des quatre fois où visite lui a été rendu. L'été a été chaud, il se termine bientôt et cette fin de semaine, des températures supérieures à 30°C sont annoncées dans le Nord du département de l'Isère.

Panorama du Col de Montfossé, sept. 2019

De gauche à droite : la Pointe du Villonet se reflète dans le miroir d'un petit lac sans nom, la Pointe de l'Aulp du Pont, les Brèches de la Passoire et les Rochers des Pâtres (Belledonne Nord, Saint-Colomban-des-Villards, Savoie – 11/09/19)

Au Col des Balmettes, après la rude ascension et un superbe tour d'horizon, nous traversons en direction du Col de Montfossé. Depuis 2 ans, le sentier s'est bien érodé, repris par la pente. On peut décompter au moins 5 ravines issues des Rochers des Trois Doigts qui le coupent. Une plus profonde oblige à monter dans la pente de quelques mètres pour être franchie plus facilement. Mais il y a aussi des bouquetins dans les premiers ressauts rocheux sous ces mêmes rochers : des étagnes suitées de leur cabri.

Les Brèches de la Passoire, sept. 2019

En chemin pour la Pointe de l'Aup du Pont. L'itinéraire classique par la brèche Nord (à droite de l'image), traverse vers la brèche Sud par le versant Ouest pour prendre la crête issue du sommet (Belledonne Nord, Saint-Alban-des-Villards, Savoie – 11/09/19)

Promesse tenue, les bouquetins sont au rendez-vous ! Sur ce plan là, la journée aura de quoi satisfaire Noël. Et il y en a d'autres qui nous attendent dans le vallon en direction des Brèches de la Passoire.

Sur la crête de la Pointe de l'Aulp du Pont, sept. 2019

D'après quelques informations trouvées sur l'Internet, l'ascension se poursuivrait par le raide couloir terreux qui n'est guère tentant, un cairn semble indiquer de grimper la rive gauche par des rochers instables… Photo prise sur la terrasse où l'hésitation a emporté le choix de renoncer (Belledonne Nord, Saint-Alban-des-Villards, Savoie – 11/09/19)

Enfin sortis dans la Brèche de la Passoire Sud. Il a neigé quelques flocons ces dernières nuits, mais seulement quelques petits névés encombrent la sente pierreuse qui s'engage sous les rochers de la crête par l'Ouest pour gagner la brèche Sud. En 2017, la neige obstruait le passage. La deuxième brèche est atteinte sans difficulté et l'itinéraire est plutôt évident. La suite se déroule d'abord du côté occidental de l'arête. Les passages s'enchaînent comme les lacets d'un raidillon, pour atteindre le début d'un couloir qui conduirait au sommet.

Face aux Roches des Pâtres, sept. 2019

Dans la descente de l'arête Nord de la Pointe de l'Aup du Pont : au-dessus de la brèche Nord de la Passoire (Belledonne Nord, Saint-Alban-des-Villards, Savoie – 11/09/19)

Par la gauche, un passage plus terreux, c'est celui que choisit Noël, Par la droite, un passage plus pierreux encombré de neige, c'est par là que je monte en évitant la neige. Débouchant sur une terrasse confortable, la question de la suite se pose ? Le couloir terreux se poursuit raide vers le haut. Un cheminement se dessine au pied des rochers de l'arête et plus haut un cairn semble vouloir préciser ce dernier. L'environnement minéral particulièrement austère, l'incertitude de par où passer ?, la fatigue aussi, dictent un choix raisonnable. Celui d'arrêter là, 63 mètres sous le sommet.

Le Rocher des Trois Doigts, sept. 2019

Ravines de la traversée entre le Col des Balmettes et le Col de Montfossé. Le sentier déjà bien érodé est maintenant coupé de nombreuses ravines parfois profondes (Belledonne Nord, Saint-Colomban-des-Villards, Savoie – 11/09/19)

Bien que parfois acrobatique, au moins pour un passage exposé, la descente retrouve la Brèche Nord de la Passoire, et se poursuit. Un bon rocher, pas très loin du Col de Montfossé, offre tout son confort pour installer le pique-nique, distraits par l'observation d'encore quelques étagnes. En direction du petit lac sans nom, par lequel passe le retour, les ravines du sentier de liaison des deux cols seront évitées. Passé le petit collet qui permet de prendre la rive droite en direction de Combe Rousse, une sente se dessine de suite. Cette solution est donc utilisée ! Une bonne alternative qui évite le détour par le Col des Balmettes. Lesentier qui descend Combe Rousse est retrouvé vers 2360 mètres. Les pentes pour descendre au fond de Combe Rousse vers 2200 mètres, sont toujours aussi raides… Le sentier du Planard de Combe Rousse ramène vers les paravalanches et par là, vers le point de départ.

Faune observée

Les étagnes du Col de Montfossé, sept. 2019

La chance a permis l'observation de nombreuses étagnes, suitées d'un cabri pour la plupart. Aucun bouquetin mâle dans le secteur du Col de Montfossé n'a été repéré (Belledonne Nord, Saint-Colomban-des-Villards, Savoie – 11/09/19)

Documentation et topos

Un topo, un livre dans le sac à dos
Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Pour assurer les moins expérimentés, une corde d'une vingtaine de mètres peut être utile.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons