La Fontaine Colombette 1820 m, reconnaissances par le Pas de la Plane – Treschenu-Creyers

La randonnée se déroule dans le brouillard et sous une bruine tenace. De belles éclaircies ne reviendront qu'en début de l'après midi. En partant de la route du Vallon de Combau, une ancienne carrière toute proche du Saut de l'Eau, la randonnée monte sur les Hauts-Plateaux du Vercors par le Pas de la Plane pour rallier la Fontaine Colombette par le Pré Bouzat. La traversée se poursuit en direction du Grand Pas pour descendre le bord du plateau qui domine le Vallon de Combau, jusqu'au Pas du Loup. Les mauvaises conditions conduisent à adopter une conduite raisonnable pour arrêter là, et revenir par du terrain connu. En conséquence, le retour se fera par le Pas du Gris. Randonnée du 26 septembre 2019.

Pas de la Plane 1719 m, sept. 2019

Le cairn marque la sortie du sentier du Pas de la Plane sur le plateau (Vercors Sud, Treschenu-Creyers, Drôme – 26/09/19)

La route pastorale de la Vallée de Combau, commence dans Bénevise, hameau de la commune de Treschenu-Creyers. La D515 va longuement remonter la vallée offrant, le superbe élancement du Rocher de Combau. Après 4 kilomètres, une ancienne carrière sur la gauche permet le stationnement [ 31T 702369 4958790 – N 44.75388° E 5.55670° ]. Le Saut de l'Eau est situé en contrebas de la route à 150 mètres environ vers l'Ouest.

Ruine du Pré Bouzat, sept. 2019

L'épisode pluvieux et nuageux devait se terminer en début de matinée pour faire place à de belles éclaircies. (Vercors Sud, Treschenu-Creyers, Drôme – 26/09/19)

L'épisode pluvieux et nuageux devait se terminer en début de matinée pour faire place à de belles éclaircies. Le brouillard bien présent, offre quand même une visibilité correcte quand je quitte la voiture. Sans m'inquiéter, je suis la route vers l'Ouest pour trouver le départ du sentier du Pas de la Plane [ 31T 702242 4958763 ]. Sous la bruine, mais pas d'inquiétude, la météo devrait s'arranger d'ici une heure…

Le Pré Bouzat, sept. 2019

Au fond : la dépression du Pas du Gris. Le Pré Bouzat vu depuis la montée en direction de Colombette (Vercors Sud, Chichilianne, Drôme – 26/09/19)

Jusque vers 1550 mètres, le sentier orienté au Nord, monte droit dans la pente. La grimpette est soutenue avant de rattraper quelques lacets sous le Pas de la Plane. Le brouillard ne s'est pas levé, il bruine toujours en sortant sur le plateau. La veste de pluie remplace le coupe vent détrempé. Les hautes herbes se sont essuyées sur les guêtres et le pantalon – en fait, je suis trempé.

En direction du Grand Pas, sept. 2019

À l'amont de Colombette, l'itinéraire suivi en direction du Grand Pas depuis la Croix du Lautaret après la traversée de la Plaine du Tisserand, est rejoint (Vercors Sud, Treschenu-Creyers, Drôme – 26/09/19)

Le projet initial montait par la Plaine du Tisserand retrouver l'itinéraire d'ascension de la Montagnette par le Pas de la Coche, pour descendre jusqu'au Grand Pas par le Sommet de Ranconnet. La suite descendait la crête le Sud-Est jusqu'aux Granges de Combau, par le Pas du Loup et le Pas des Brebis. La randonnée bien raccourcie traversera donc le Pré Bouzat, pour monter à travers Colombette, jusqu'au Grand Pas.

Les crêtes qui domine la Vallée de Combau, sept. 2019

La ligne de crête entre le Grand Pas et le Pas du Loup, se distingue dans le brouillard un peu moins épais (Vercors Sud, Treschenu-Creyers, Drôme – 26/09/19)

Le cheminement vers le Pré Bouzat est plutôt évident, même dans le brouillard – mon fidèle GPS est quand même bien utile pour passer par la ruine [ 31T 701802 4960362 ]. Poursuivant vers le Nord, je croise ma trace du Marichaume à la Croix du Lautaret au niveau de l'ancien abri à sel.

Le Pas du Loup, sept. 2019

Un raide couloir descend dans le versant Est. La bruine tombe de nouveau depuis quelques temps et le brouillard est revenu… (Vercors Sud, Treschenu-Creyers, Drôme – 26/09/19)

Suivant maintenant l'azimut de la Fontaine Colombette, la progression s'oriente au Nord-Est. Tournant autour du point GPS enregistré de la fontaine, rien ne fait penser à point d'eau. Le lieu est pourtant favorable, mais rien ! Mes pensées s'évadent vers le Purgatoire et la Fontaine Gravianelle… Pour parcourir le bord du plateau intégralement, le choix est d'aller jusqu'au Grand Pas.

Le Pas du Loup, cairn, sept. 2019

Un cairn marque le Pas du Loup et son couloir dans le versant Est. Remarquer cloué sur l'arbre, les restes d'un panneau indicateur… Un coup de peinture jaune ne signifie pas que le passage est inscrit au PDIPR ! (Vercors Sud, Treschenu-Creyers, Drôme – 26/09/19)

Ce n'est plus de la randonnée mais une marche à la boussole ! Encore faudrait-il avoir un point de repère comme objectif – je m'en remets au GPS aligné sur le Grand Pas, mais cette fois totalement. Par endroit retrouvant le parcours d'il y a quelques jours, le terrain parcouru ne semble pas inconnu. Et cette fois encore, je butte sur la faille en L. Arrivé au bord de la falaise, le rêve de retrouver les vautours s'est évanoui dans la brume plus épaisse.

La Grande Pigne, Pré de Toine et Tussac, sept. 2019

Le brouillard se lève en descendant vers la Fontaine de Colombette (Non localisée). Un point de vue éphémère sur le plateau de Tussac, la Grande Pigne et le Pré de Toine (Vercors Sud, Chichilianne, Drôme – 26/09/19)

Sans m'attarder, fidèle au bord des falaises, la progression est agréable et facile. Peu ou pas de traces dans l'herbe – bientôt des pierres arrangées réveillent ma curiosité. Il s'agit ici aussi, d'un ancien abri à sel et, d'un rang de pierres sèches aménagées en coupe vent pour le bivouac [ 31T 702350 4961130 ]. Le temps semble s'éclaircir – la pause casse-croûte est bienvenue. Puis la descente reprend en même temps que le brouillard s'épaissit – la bruine tombe à nouveau, elle aussi.

La ruine de colombette, sept. 2019

Un vestige de la ruine de la jasse de Colombette – l'occasion d'une variante pour le retour vers le Pas du Gris (Vercors Sud, Chichilianne, Drôme – 26/09/19)

Deux cairns marquent une dépression, sortie d'un talweg orienté Nord-Ouest au bord des escarpements [ 31T 702450 4960949 ]. La trace, presque une sente, s'engage dans le versant Est pour revenir rapidement sur le plateau, alors que la pente s'accentue. De nombreuses traces semblent converger vers le bord de l'à-pic en contrebas. Un cairn marque le passage qui donne accès à un raide talweg terreux, peu engageant dans ces conditions. Le talweg semble plonger dans un couloir, alors que le passage devrait traverser les pentes raides du versant sous la crête. C'est bien le Pas du Loup [ 31T 702564 4960825 ]. Descendre la crête le confirme, et de l'aval, le couloir semble plonger dans le brouillard. Quelques mètres plus bas, la progression est stoppée net par l'à-pic d'un ressaut rocheux. Sur la carte, le dessin de l'endroit est difficile à interpréter, mais, au retour sur le Géoportail, le cheminement se devinera : Descente par le Pas du Loup pour traverser sous le crête dans le versant plutôt Nord-Est et revenir sur la crête par le Pas des Brebis qui devrait être situé vers 1600 mètres.

Remarque : Sur le terrain, l'altimètre mesure 1752 mètres au Pas du Loup soit, à 10 mètres près le point 1741 des anciennes 1/25000e situé à la sortie du talweg. Le point coté mal situé, correspondrait à l'altitude du Pas du Loup.

La Vallée de Combau, Tête de Praorzel et Serre de Beaupuy, sept. 2019

Au Pas du Gris, les éclaircies sont là, avec beaucoup de retard sur la prévision météo. La Grange de Rachier (Auberge de Combau, aujourd'hui) en bas et à droite de l'image (Vercors Sud, Treschenu-Creyers, Drôme – 26/09/19)

Demi-tour penaud donc ! De retour aux deux cairns pour suivre le talweg qui va dans la direction de la crête qui domine Colombette, l'itinéraire monté il y a peu depuis la fontaine est retrouvé pour cette fois faire le détour par la ruine voisine, avant de filer retrouver le Pas du Gris. Le brouillard en profite pour se dissiper, la bruine cesse, laissant doucement place à de belles éclaircies. En sortant du Pas de la Plane les sonnailles d'un troupeau, les aboiements des chiens troublaient le silence de la montagne, sans permettre de localiser les moutons. Les bruits familiers à nouveau se font entendre dans la descente de Colombette. Enfin, je devine le troupeau parmi les arbres du versant Sud-Ouest issu du point 1949. Discret du mieux qu'il est possible, je ne suis pas surpris d'entendre l'aboiement sourd d'un patou, bientôt sur mes talons à quelques mètres derrière seulement, puis c'est un deuxième qui le rejoint. Leur parler d'une voix tranquille ne les calme pas et, je n'ose me retourner pour ne pas sembler les défier. Enfin, ils me lâchent alors que je continue à m'éloigner par des creux et les bosses du terrain. À leur vue sur les bosses, ils aboient… Marchant vers le Pas du Gris, disparu de leur zone de surveillance, le silence reprend la montagne.

Dans les traces de l'autre jour, il reste à descendre le Pas du Gris. Manquant la sortie en lisière de la forêt, je traverse vers les Granges de Combau par le chalet neuf, inoccupé aujourd'hui. Il reste 1,5 kilomètres de la route du Vallon de Combau pour sécher au soleil généreux et retrouver le point de départ.

Documentation et topos

Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Attention : Carte 1/25000e, boussole et altimètres sont nécessaires. Un récepteur GPS sera un plus.

Cet itinéraire ce déroule tout ou partie dans la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux du Vercors qui a pour mission d'étudier et de gérer ce territoire afin que les diverses activités qui s'y exercent (élevage, exploitation forestière, randonnée, etc.) soient compatibles avec la préservation de la faune, de la flore et du paysage. Participez à la protection de cet espace en respectant la réglementation.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2020 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons