La Charvaz 1158 m, par les Follioules depuis Billième

Une randonnée intéressante qui traverse le sommet de la Charvaz en évitant les itinéraires classiques, offre un parcours varié en partant de Billième par les Jacquins. L'ascension se déroule à travers le versant Ouest qui domine Jongieux-le-Bas, en passant par les Follioules. Pour la descente, les vieux chemins permettent d'éviter la piste longue et fastidieuse de l'itinéraire classique à travers les pentes sur le Crêtet. Les passages séculaires ne demandent qu'à revivre, alors les emprunter évitera qu'ils ne tombent définitivement dans l'oubli.

La Dent du Chat, déc. 2019

Premier plan du Molard Noir, l'emblématique Dent du Chat au-dessus d'une mer de nuages. En direction de la Charvaz, à travers le vignoble, le chemin quitte les Jacquins, hameau de Billième (Avant-pays savoyard, Billième, Savoie – 19/12/19)

C'est en marchant à la recherche des blocs cupulaires des Follioules, que le chemin de Renforgerot attirait mon attention. Il poursuivait l'ascension à travers les Follioules. Atteignait-il les alentours de la Charvaz ? Patrick B. – passionné de l'Avant-Pays entre autres massifs – confirmait la possibilité d'ascension par ce versant. Un relevé de trace GPS était joint à sa réponse… Merci à lui et bravo d'avoir trouvé une descente directe.

Le sommet de la Charvaz 1158 m, déc. 2019

Bien dégagé des arbres qui cachaient le point de vue. Le panorama du mont de la Charvaz offre un panoramique sur 360° (Avant-pays savoyard, Billième, Savoie – 19/12/19)

Bien aménagé, le parking de la mairie de Billième sera le point de départ [ 31T 718695 5066684 – N 45.71914° E 5.81018° ]. La rue qui monte à gauche de l'église et quelques passages entre les maisons, conduisent aux Jacquins pour prendre à gauche le chemin qui traverse le vignoble et gagne la lisière du bois au pied des pentes de la montagne, pour prendre au Nord-Ouest, la direction des Follioules. Le chemin des vignes se poursuit quand le sentier à suivre se présente à droite dans le versant [ 31T 718801 5067527].

Vue Nord-Est de la Charvaz, déc. 2019

Au premier plan le Mont de Corsuet et les Aravis au loin sur la gauche. Du sommet de la Charvaz, la Tournette semble dominer le paysage (Avant-pays savoyard, Billième, Savoie – 19/12/19)

Le bon sentier passe par des creux et des bosses, traverse une ancienne plateforme de charbon de bois et trouve le sentier qui monte de Renforgerot [ 31T 718729 5068032 ]. C'est donc confirmé, une autre approche était possible pour arriver ici en passant par le vignoble de la Croix des Fourches en empruntant le chemin qui franchit la crête de Renforgerot pour monter à travers les Follioules – cette alternative à l'itinéraire dessinerait alors, une boucle parfaite.

Le Lac du Bourget, déc. 2019

Devant la Montagne de Cessens, le Lac du Bourget bien dégagé des nuages. On remarquera l'Abbaye Royale de Hautecombe en contrebas (Avant-pays savoyard, Billième, Savoie – 19/12/19)

D'un coup, en courts lacets, il grimpe pour traverser le haut d'un raide couloir et reprend la pente pour déboucher sur une piste forestière. Agréable et reposante, elle zigzague pour prendre le versant en écharpe jusqu'à son lacet du point 870. Vers le Sud, un layon fait suite et, à moins de 80 mètres, démarre la rude grimpée du parcours. Le sentier peu lisible sur le terrain est indiqué à droite par un cairn. Dré dans l'pentuou presque, le raidillon prendra à gauche le bord d'un ressaut rocheux et repartira bientôt à droite pour monter déboucher dans le collet entre les deux bosses du sommet.

Nuées sur Jongieux-le-Haut, déc. 2019

La "Plateforme Naturelle de Vision" de l'antécime Sud de la Charvaz domine Jongieux-le-Haut. Devant la mer de nuage, on pourra remarquer la Chapelle Saint-Romain (Avant-pays savoyard, Billième, Savoie – 19/12/19)

La visite aux sommets commence par le plus haut, point géodésique coté et cairn habituel. Creusant dans les souvenirs, je ne me rappelle pas avoir contemplé un point de vue aussi vaste sur les crêtes lointaines, du Chablais au Mont Pourri, en passant par les Aravis, la Tournette, etc. le Mont Blanc quand même pris dans les nuages. La visite à l'antécime Sud et sa Plateforme naturelle de vision appelle inévitablement un sourire moqueur à l'encontre de la technocratie… De vagues traces me conduisent dans les pentes Sud bien ensoleillées à l'abri du vent pour sortir le casse croûte du sac à dos. Un groupe de marcheurs et marcheuses passe d'un sommet à l'autre, s'installe sans me voir. Les bavardages troublent le silence de la montagne. Je ne m'attarde pas… les traces se perdent dans les pentes raides.

Le Col du Chat et la Dent du Chat, déc. 2019

Les nuages couvrent Saint-Jean-de-Chevelu devant le Col du Chat. Au loin Chambéry est dans la brume et Belledonne ennuagé (Avant-pays savoyard, Billième, Savoie – 19/12/19)

Dans un premier temps, descendant le terrain connu, déjà parcouru à la montée, je délaisse le tracé en lacets récemment taillé, pour la descente directe, plus raide. Le balisage a été renforcé et complété par des panneaux du PDIPR. Ainsi, un panneau indique le Poulailler vers 1000 mètres, dans la dépression où l'on trouve la piste de l'itinéraire classique. À travers la forêt de grands arbres, elle est particulièrement plaisante et la marche reposante. Le chemin forestier descend dans le versant par un double lacet, et quand il repart à gauche, un peu d'attention permettra de ne pas manquer le sentier qui dévale vers l'Ouest.

Sur le Crêtet, passage…, déc. 2019

Le chemin encombré s'évite facilement par la droite. C'est le seul passage vraiment désagréable de la descente qu'empruntent de vieux chemins abandonnés plus ou moins, pour éviter la longue piste fastidieuse de l'itinéraire classique (Avant-pays savoyard, Billième, Savoie – 19/12/19)

Raide et pierreux sous les feuilles mortes, il est bien marqué, évident à suivre. Le raide ressaut d'une barre rocheuse se descend sans difficultés, mais demande de l'attention. Il me semble remarquer une marche ou deux taillées dans la pierre. Il emprunte dans la pente une probable draye de débardage, et se poursuit en traversée à droite vers 850 mètres d'altitude. Plus bas, il tombe sur une piste herbeuse orientée Nord-Ouest. Tirant à gauche sur le replat, une autre plus importante ramène au Sud-Est à une patte d'oie. En contrebas, c'est par le chemin du talweg très encombré d'arbres tombés en travers, que ça passe. Le sentier plutôt encombré, n'est pas agréable et, suivre l'un ou l'autre des chemins forestiers devrait revenir au même pour retrouver la piste forestière de Santourin. Elle descend, passe entre une grange et une prise d'eau, pour atteindre la bifurcation indiquée : Le Mollairon. Profiter du paysage impose la visite du point de vue coté 612 et maintenant aménagé en une belle aire de pique-nique – deux jolies tables toutes neuves. En passant par Champ Ricard, le bon chemin ramènera aux Jacquins vers l'itinéraire du départ.

Documentation et topos

Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2020 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons