Le Sommet du Pinet 1867 m, crêtes et variantes depuis la Plagne – Entremont-le-Vieux

La randonnée classique du Sommet du Pinet est enrichie des variantes du Grand Glacier et des ruines du Habert de Saint-Vincent. En partant de la Plagne – hameau d'Entremont-le-Vieux – la montée au Col de l'Alpette débouche dans l'alpage des Hauts de Chartreuse. Passant près de la Cabane de l'Alpette, le discret chemin du Grand Glacier retrouve vers 1660 l'itinéraire classique mètres suivi jusqu'au sommet. Le circuit parcourt la ligne de crête du Pinet jusqu'à la sortie pittoresque du Pas du Fouda Blanc. La descente d'abord tranquille puis plus rude trouve les ruines du Habert de Saint-Vincent. Un vieux chemin rattrapera le GR9 au Trou du Ragne pour traverser les ruines du hameau du Habert de Barraux. Un raccourci évite de descendre à la Cabane de l'Alpette pour rejoindre le col éponyme, et par là, le point de départ.

Mont Granier, la Tête du Lion, sept. 2020

Par le sentier, variante entre le Col et la Cabane de l'Alpette, le pilier Sud du Mont Granier et la Tête du Lion (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère – 08/09/20)

La randonnée parcourue avec Noël P. emprunte des sentiers déjà décrits, en particulier les variantes depuis la Plagne en septembre 2013. Et cette fois, la voiture est stationnée à proximité de l'ancienne carrière au départ du chemin du Col de l'Alpette [ 31T 727730 5035938 – N 45.43984° E 5.91179° ].

Les Bauges et le Mont Blanc, sept. 2020

Le débouché dans l'alpage du Pinet domine l'Alpette sous les Rochers de l'Alpe devant le paysage des Bauges et du lointain Mont Blanc (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 08/09/20)

La montée au Col de l'Alpette semble toujours aussi rude, même si le tracé du nouveau chemin a gommé quelques passages plus raides encore. Enfin, le sentier débouche au col sur l'alpage au pied de la Tête du Lion – sommet du pilier Sud du Mont Granier, magnifique ce matin dans la lumière du soleil encore matinal. Un courant d'air frais ravive la forme ou la méforme devrais-je écrire…

Au Sommet du Pinet, face à la Chartreuse, sept. 2020

Les crêtes du Pinet sur la gauche jusqu'aux Rochers de Fouda Blanc devant les Lances de Malissard, Chamechaude, emblématiques de la Chartreuse. Remarquer au loin le Mont Aiguille et le Moucherotte sur la droite (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 08/09/20)

L'option qui évite le sentier habituel de la Cabane de l'Alpette est retenue pour traverser l'amont des pentes qui dominent la dépression puis le beau talweg, qui séparent les Rochers du Biolet du Col de l'Alpette. Très encaissé, le talweg trouve le sentier de la doline du Grand Glacier, aujourd'hui bien tracé et visiblement fréquenté. Plus haut, au passage, un cairn indique toujours la sente d'accès à la doline. Ce coin percé de nombreux trous sans fond est dangereux, il n'est pas inutile de le rappeler, Après un profond gouffre le sentier retrouve l'itinéraire classique pour suivre le pied du ranc rocheux jusqu'au débouché dans les pentes supérieures : l'alpage du Pinet.

Champignon de pierre, sept. 2020

Formation d'un champignon de pierre, les fantaisies de l'érosion sur la crête du Pinet (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 08/09/20)

C'est un grand plaisir de retrouver les crêtes des Hauts de Chartreuse et le Sommet du Pinet – le Truc. Le point de vue est partagé avec un randonneur solitaire et quelle vue ! Le voile d'été d'une grande transparence permet de distinguer tous les sommets, même les plus lointains. Dresser le long inventaire est un régal.

Lapiaz géant du Pinet, sept. 2020

Sur la crête du Pinet un remarquable lapiaz géant complique la progression qui cependant, reste aisée et évidente (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 08/09/20)

Redescendus dans nos pas sur 200 mètres environ, le sentier de la montée est laissé à gauche pour prendre celui de la crête. Il est facile à suivre sur plus de 800 mètres avant d'atteindre la traversée du lapiaz géant [ 31T 727099 5034042 ]. Le passage demande un peu de flair pour trouver le bon cheminement, mais rien de difficile – il y a pire !

Sortie de l'étroit couloir du Pas du Fouda Blanc, sept. 2020

Il a fallu quitter les sacs à dos pour franchir l'étroiture du couloir caractéristique de l'accès au Pas du Fouda Blanc (Chartreuse orientale, Saint-Pierre-d'Entremont, Isère – 08/09/20)

Moins de 200 mètres avant le Pas du Fouda Blanc, une sente passe dans le versant Ouest. Traversant bientôt des pentes raides, au-dessus du pas, un passage s'ouvre à gauche, à travers les rochers. Le couloir pittoresque butte sur un raide ressaut marqué d'un point de vieille peinture bleue. Un cairn se dessine trois ou quatre mètres au dessus. L'escalade n'est pas évidente, prenant le couloir à droite, une étroiture se poursuit et s'ouvre sur l'alpage. Les sacs à dos sont passés de la main à la main… et libérés ça passe juste ! Les quelques cairns du vieux chemin nous guident à travers la pente dans un grand lacet. Mais il ne faut pas manquer le mauvais sentier qui dévale vers les ruines du Habert de Saint-Vincent.

Descente en direction du Habert de Saint-Vincent, sept. 2020

Face aux crêtes de la Rousse, du Fourneau et du Grand Manti, la descente d'abord tranquille pour retrouver les ruines du Habert de Saint-Vincent (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 08/09/20)

Une bonne pause précède le retour à travers l'alpage agréable. Le relief d'un vieux sentier garde presque le niveau pour atteindre le début d'un talweg remarquable [ 31T 727898 5034085 ]. Il conduit près d'un gouffre voisin du Trou du Ragne [ 31T 728284 5034253 ]. Le GR conduit vers la Cabane de l'Alpette. Cette fois encore, la doline des cabanes sera contournée par la droite et le raccourci conduit vers le grand bassin d'une fontaine pour retrouver la direction du Col de l'Alpette et par là, le point de départ.

« Et ton pied ? » Noël tenait les comptes ! Onze rechausses ont ponctué la randonnée. La douleur du pied droit devenant vite insupportable.

Carte, documentation et topos

Données topographiques et relevés GPS
Données relevées pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Cet itinéraire ce déroule tout ou partie dans la Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse qui a pour mission d'étudier et de gérer ce territoire afin que les diverses activités qui s'y exercent (élevage, exploitation forestière, randonnée, etc.) soient compatibles avec la préservation de la faune, de la flore et du paysage. Participez à la protection de cet espace en respectant la réglementation.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2020 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons