La Lentille 1412 m, traversée depuis le Grand Carroz – Entremont-le-Vieux

Tout ou partie de la ligne de crête attachante qui relie la Pointe de la Bornée au Montfred a été décrite ici à plusieurs reprises. Mais y revenir, promet toujours une randonnée plaisir. Cette fois, le parcours traverse le Mont Pellat ou la Lentille depuis le Col de la Drière pour rejoindre le départ : le Grand Carroz par le Col des Fontanettes. En mai 2019, le Montfred complétait le circuit.

Les épouvantails du Grand Carroz, août 2022

Les mannequins vêtus d'oripeaux, placés en évidence au bord du chemin des Granges de Joigny, détournent peut-être les oiseaux, mais arrachent sûrement un sourire aux promeneurs (Chartreuse Nord, Entremont-le-Vieux, Savoie – 29/08/22)

Pour rejoindre le départ de la randonnée, huit cent cinquante mètres au-dessus d'Épernay – hameau d'Entremont-le-Vieux –, on prendra à gauche une petite route jusqu'à son terminus dans le hameau des Grands Carroz. Les trois places de stationnement ménagées près du lavoir du Grand Carroz sont libres de bon matin [ 31T 725379 5040387 – N 45.48060° E 5.88381° ].

Le Pont sur le Cozon, août 2022

Le vieux pont de pierre en travers du Ruisseau du Cozon, à sec fin août d'un été aride (Chartreuse Nord, Entremont-le-Vieux, Savoie – 29/08/22)

Il apparaît inutile de revenir sur les détails du parcours de la randonnée déjà décrite, en particulier dans le récit-description : La Lentille 1412 m, le Montfred 1439 m, traversée depuis le Grand Carroz. Seuls quelques passages significatifs seront évoqués.

La Chartreuse depuis le sentier du Col de la Drière, août 2022

Sous le Col de la Drière, la vue s'ouvre sur le paysage de la Chartreuse : le Montfred et le Mont Outheran sur la droite, les Lances de Malissard, la Dent de Crolles, Chamechaude et le Grand Som au loin (Chartreuse Nord, Entremont-le-Vieux, Savoie – 29/08/22)

En descendant du Grand Carroz vers le pont sur le Ruisseau du Cozon, les épouvantails postés au bord du chemin accueillent le passant pour lui extorquer un sourire. Et cette fois le chemin autrement humide et glissant est sec – rien d'anormal en cette fin août d'un été exceptionnellement aride. Vers 1190 mètres, après avoir laissé les ruines d'une grange sur la droite [ 31T 725938 5041024 ], dans son lacet, le chemin des Granges de Joigny est lâché pour prendre la direction du Col de la Drière.

Chambéry et le Lac du Bourget, août 2022

Au bord de l'à-pic du Col de la Drière, vers le Nord, la Cluse de Chambéry s'étend entre le Mont du Chat et la Croix du Nivolet (Chartreuse Nord, Entremont-le-Vieux, Savoie – 29/08/22)

Descendre, remonter après le franchissement d'un premier affluent du Cozon. Chaque ravin semble imposer le parcours en montagnes russes et un dernier torrent présente de beaux ressauts à cascades. Après une ancienne plateforme à charbon de bois, le sentier se fait plus étroit, alors que les pentes traversées sont plus raides.

Au Col de la Drière, août 2022

Dans la traversée du Col de la Drière, face aux escarpements impressionnants et sauvages de la Drière (Chartreuse Nord, Entremont-le-Vieux, Savoie – 29/08/22)

Plusieurs passages sont bien érodés avant de déboucher dans la dépression du Col de la Drière. Ils demandent de l'attention. L'ambiance vertigineuse est toujours aussi surprenante en sortant de l'ombre de la forêt au pied des escarpements de la Drière qui dominent les rudes pentes de terres et de pierres délitées.

Traversée du Mont Pellat ou de la Lentille, août 2022

Le sentier franchit un passage rocailleux qui demande de la prudence. L'exposition est raisonnable et les prises de pied sont confortables et solides (Chartreuse Nord, Entremont-le-Vieux, Savoie – 29/08/22)

Le sentier sur le fil du col va butter contre la rude pente à gravir pour déboucher sur la crête. La centaine de mètres de dénivelé est raide. Le sentier tente de négocier la pente terreuse si désagréable quand elle est grassouillette par temps humide dans un sens comme dans l'autre – alors, gare aux glissades. Sorti sur la crête, je m'accorde un repos appréciable, maudissant la méforme qui ne me lâche pas.

Le sentier dégagé de la végétation, août 2022

Le sentier des crêtes est agréable face au Montfred qui domine le Col du Mollard. Le Mont Outheran sur la droite (Chartreuse Nord, Entremont-le-Vieux, Savoie – 29/08/22)

Le paysage ouvert de la crête, le sentier plus facile, rejettent les idées noires et la fatigue. La traversée rocailleuse escarpée de la Lentille rappelle cette fois encore, le caractère montagnard de ces crêtes qui pourraient paraître débonnaires.

Le Mont Granier, août 2022

Dans les prés de la Croix[1], lieu-dit du Grand Carroz, la vue sur le Mont Granier ne peut échapper au regard. Le voile d'été gâche l'image (Chartreuse Nord, Entremont-le-Vieux, Savoie – 29/08/22)

Le parcours descend de façon agréable jusqu'au Col des Fontanettes. Le sentier dévale alors les pentes boisées pour traverser les belles prairies qui dominent le Grand Carroz avant de rejoindre le lavoir du départ.

Carte, documentation et topos

Données topographiques et relevés GPS
Donnéesrelevées pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Randonnée déconseillée par temps humide.

Note

[1] Toponyme relevé sur le Portail cartographique des Pays de Savoie.

Annexes

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2022 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons