Le Roc d'Arguille 1768 m, par Plat Ferrier depuis la Pérelle - Saint-Pierre-de-Chartreuse

Pour traverser le Roc d'Arguille, la randonnée déroule son ascension à travers la Forêt de l'Ocèpé par Lentillère et Plat Ferrier pour enfin remonter le Nord de l'alpage de Pravouta et suivre l'arête Nord du Roc d'Arguille. La descente par le Col de Pravouta et le Pré Giclas rejoint le point de départ en suivant des sentiers plus classiques et balisés.

Chamechaude

À travers les clairières du Plat Ferrier, premier point de vue ouvert sur le versant Est de Chamechaude (Chartreuse orientale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 24/05/17)

Le départ est situé sur la route du Col du Coq depuis Saint-Hugues-de-Chartreuse. Dépassant le hameau de Brévardière pour atteindre le point 951 au départ de la piste de la Pérelle. Une petite aire est aménagée pour stationner 3 ou 4 voitures [ 31T 720261 5021385 ].

Cairn du couloir de Pravouta, Chamechaude

Cairn et paysage du pied du couloir de Pravouta : Chamechaude et la Pinéa (Chartreuse orientale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 24/05/17)

Curieusement, je ne suis jamais monté contempler le massif de la Chartreuse depuis la cime du Roc d'Arguille. En février 2011, le Sommet de Pravouta était atteint par l'itinéraire choisi cette fois pour la descente. En hiver aussi, un long circuit était parcouru à travers la Forêt de l'Ocèpé empruntant plusieurs sections de l'itinéraire du Roc d'Arguille.

Chaos du couloir de Pravouta

Chaos à l'amont du couloir de Pravouta, l'itinéraire sort sur la droite (Chartreuse orientale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 24/05/17)

Éric VB., avec qui j'ai partagé quelques randonnées, a récemment publié un topo qui décrit une traversée originale du Roc d'Arguille. Il n'en fallait guère plus pour y trouver la motivation nécessaire. Comme à l'habitude, qualité et précision du topo permettront un parcours sans hésitations ou presque. Me voilà donc dans l’embarras pour écrire ce billet. Qu'ai-je à raconter ? Rien à ajouter. Seulement quelques impressions, comme la rudesse du chemin jusqu'à proximité des maisons de la Pérelle. Rudesse n'est pas un vain mot en commençant à froid la randonnée.

Les cols de la Saulce et de Bellefont, les Lances de Malissard

Paysage du Roc d'Arguille : Bec de la Scia, Col de la Saulce, Lances de Malissard, Col de Bellefond, Rochers de Bellefont (Chartreuse orientale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 24/05/17)

Ensuite la montée tranquille en forêt précède une descente pour retrouver le chemin qui arrive de Brévardière – il ne faut pas s'en étonner, la carte le précise. Le pré de Lentillère, devenu clairière aujourd'hui, offre le contraste d'un espace aéré pour permettre une première vue du versant Est de Chamechaude. Un cairn coiffé de branches arrangées en tipi marque le début du vieux chemin de Plat Ferrier dessiné sur certaines éditions IGN. Il n'est devenu qu'aide à la mémoire… Le relevé GPS du cheminement par piste et sentier n'a plus rien de commun, et l'érosion dans la pente a gommé le relief du chemin muletier, si j'en crois la longueur des tirets.

Le Col des Ayes

La Dent de Crolles domine le Col des Ayes face à la Chaîne de Belledonne (Chartreuse orientale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 24/05/17)

L'espace découvert du Plat Ferrier et la piste qui a oublié de monter, offrent un moment de plaisir tranquille dont il faut profiter. La crête de l'Arête de Feytelet, atteinte vers 1440 mètres, marque le début d'un parcours plus aventureux où la recherche du meilleur passage permet d'oublier la fatigue. Passé le point 1495, sommet de l'Arête de Feytelet marqué d'un cairn, une courte descente précède la traversée d'un large collet agréable. Des traces de passage, voire une vague sente, suivent le parcours logique sur la crête. Au-dessus de 1570 mètres, la crête d'abord clairsemée d'arbres devient prairie en marquant le Nord de l'alpage Pravouta.

Lapiaz du Roc d'Arguille, Chamechaude

Chamechaude et la Pinéa. Lapiaz de l'arête Sud du Roc d'Arguille (Chartreuse orientale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 24/05/17)

Un petit ranc rocheux soutient la pente herbeuse dominée par l'éperon rocheux caractéristique du couloir, clé de l'ascension. Parmi de nombreuses autres faiblesses, le ranc rocheux a été franchi par un passage herbeux et moussu, sans aucune difficulté [ 31T 721975 5022516 ]. Une cinquantaine de mètres plus haut, un cairn marque le pied du couloir. Quelques vieux points de peinture bleue délavée, jalonnent le passage jusque dans la traversée du chaos rocheux qui fait suite pour sortir sur la droite. La randonnée jusqu'au sommet est un parcours plaisant où la vue s'ouvre à chaque pas, un peu plus sur l'ensemble du massif.

Le Habert de Pravouta

Le Habert de Pravouta devant le paysage du Grand Som (Chartreuse orientale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 24/05/17)

Le pique-nique partagé avec trois chocards à bec jaune précède une descente tranquille par le Col de Pravouta. Le bord des escarpement est suivi jusque vers 1750 mètres pour descendre une bande herbeuse bordée à main gauche par un beau lapiaz orienté SW. Le sentier du col est vite rattrapé pour rejoindre le Pré Giclas [ 31T 721760 5021344 ]. Le sentier balisé ne pose pas de difficulté d'itinéraire pour retrouver le point de départ.

Chamechaude et le Col de l'Émeindras

Descente du Pré Giclas face à Chamechaude et le Col de l'Émeindras (Chartreuse orientale, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Isère – 24/05/17)

Cependant, entre 1300 et 1210 mètres avant de retrouver le large chemin du topo, le sentier qui traverse une coupe de bois en cours est très encombré de branchages abandonnés. La progression est pénible dans un enchevêtrement inqualifiable, presque continu. Mais débouchant sur le large chemin, je croise deux forestiers armés de tronçonneuses et de bidons de carburants. L'un demande : « Vous avez pu passer ? », l'autre précise : « On monte nettoyer… ». L'avenir dira, n'hésitez pas à laisser votre commentaire.

Carte, documentation et topos

Un topo, un livre dans le sac à dos
Données topographiques et relevés GPS
Données relevées pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2020 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons