Le Col de la Petite Vache, par le Pas de la Biche depuis Curière – Saint-Laurent-du-Pont

Essentiellement à l'ombre du couvert de la forêt chartrousine, la randonnée pittoresque emprunte des sentiers malheureusement à l'abandon et offre de beaux points de vue sur la Chartreuse. En partant du parking de la Chartreuse de Curière, un sentier magnifiquement taillé dans des pentes raides franchit la crête des Rochers de la Petite Vache et des Agneaux au Passage des Agneaux pour suivre une agréable traversée jusqu'à la Salle à Manger. Là, on empruntera le Chemin de la Petite Vache qui monte au Col des Charmilles. Lâché vers 1720 mètres pour le sentier du Pas de la Biche, on retrouvera le chemin du Col de la Petite Vache. Traversant le Col des Charmilles, la Crête des Charmilles est atteinte pour dévaler prudemment son versant Nord-Ouest. Par la Borne du Sapin des Termes, la descente retrouvera le point de départ par le long Chemin de None.

Sentier du Passage des Agneaux

La sortie sur la crête est proche. Taillé au travers de pentes souvent très raides, le sentier du Passage des Agneaux est magnifique. Son exposition parfois importante demande de l'attention… (Chartreuse occidentale, Saint-Laurent-du-Pont, Isère – 26/09/18)

Prise depuis la route D520b qui monte de Saint-Laurent-du-Pont à Saint-Pierre-de-Chartreuse, l'ancienne route du Col de la Charmette conduit à la Chartreuse de Curière. La voiture est stationnée au Parking des Agneaux [ 31T 0714945 5026350 ]. En novembre 2010, parti pour atteindre le sommet de la Petite Vache par le Pas de la Biche, le terrain humide très glissant, entraînait à l'abandon du Pas de la Biche pour monter tranquillement par le Col des Charmilles.

La Chartreuse de Curière

Les premiers rayons du soleil éclairent la Chartreuse de Curière. Le point de vue est situé quelques mètres au Nord-Est sur la crête des Rochers de la Petite Vache et des Agneaux (Chartreuse occidentale, Saint-Laurent-du-Pont, Isère – 26/09/18)

Récemment, après la traversée des crêtes de la Forêt de Génieux descendant de la Petite Vache, je passais par la sortie du Pas de la Biche. Mais induit en erreur par la lecture d'une carte plutôt ancienne, le bon cheminement pour rejoindre le sentier du Col de la Petite Vache m' échappait – louvoyant alors dans un lapiaz forestier géant. Le topo d'Antoine Salvi lu seulement au retour, les précisions de Michel Rousseau et celles d'un commentaire et ma curiosité, amenaient tôt ou tard à repasser par là.

Couloir du Pas de la Biche

Sentier raide et grassouillet du couloir du Pas de la Biche. Dré dans le pentu ! (Chartreuse occidentale, Saint-Laurent-du-Pont, Isère – 26/09/18)

Le sentier du Passage des Agneaux taillé dans des pentes très raides est magnifique et déboucher sur la crête des Rochers de la Petite Vache et des Agneaux au soleil, est un grand moment du plaisir d'être en Chartreuse. Et la longue traversée tranquille en courbe de niveau dans le versant Sud-Est de la montagne, particulièrement agréable, est un passage à ne pas manquer.

Couloir du Pas de la Biche

Au débouché sur le plateau du couloir du Pas de la Biche. Prise avec un objectif grand-angulaire, l'image ne donne pas une bonne idée de la raideur de la pente grimpée… (Chartreuse occidentale, Saint-Laurent-du-Pont, Isère – 26/09/18)

Quittant le parking par la route du Col de la Charmette : Quelques dizaines de mètres au-delà de la barrière saisir à droite le sentier des Agneaux. Il s’élève en lacets dans la pente raide jusqu’à la falaise pour filer tranquillement au-delà jusqu’à rejoindre la piste de la Petite Vache. La remonter. Elle traverse le ruisseau. Son lit sur une centaine de mètres est fait de belles dalles et marmites.

Arrivé à la Salle à Manger, lieu-dit signalé sur le poteau indicateur du PDIPR, le Chemin de la Petite Vache est rejoint : une piste défoncée par les engins forestiers.

Sentier du Pas de la Biche

En suivant le bord de la falaise, la sente qui rejoint le chemin du Col de la Petite Vache se devine plus qu'elle ne se suit (Chartreuse occidentale, Saint-Laurent-du-Pont, Isère – 26/09/18)

Au-dessus, elle croise un chemin à droite, puis un second à gauche traversant le ruisseau. Bien après un lacet elle laisse une troisième piste horizontale herbeuse à droite. Quelque cent vingt mètres plus haut découvrir à gauche le départ du sentier de la Biche (indication sur un arbre). Pour garder son tracé parfois à peine visible rester fidèle aux grandes balises blanches qui le jalonnent. Les bleues disparaissant…

Le cheminement est évident et par temps sec, les chaussures ne se recouvrent pas de boue… Vigilant pour ne pas manquer le départ du sentier du Pas de la Biche, j'avais oublié qu'il était aussi évident. Et les directions indiquées sur l'arbre sont toujours bien lisibles. Un point bleu signale les marques à suivre… Depuis la rédaction d'Antoine Salvi, les marques bleues certainement repeintes, confirment le bon itinéraire.

Point de vue au Sud-Est du Pas de la Biche

Au bord des falaises des Rochers du Four et de Tenaison, à moins de 200 mètres de la sortie du Pas de la Biche, le paysage s'ouvre sur le Grand Som et les montagnes des alentours (Chartreuse occidentale, Saint-Laurent-du-Pont, Isère – 26/09/18)

Après un court parcours horizontal puis descendant il attaque en douceur le flanc Ouest de la montagne, traversant plusieurs petites combes ruisselantes jusqu'à son débouché dans une pente herbeuse caillouteuse où un double lacet l'amène au pied du couloir de la Biche.

Les traces du chantier de la coupe sont toujours visibles et si aidé d'un GPS on suit le sentier, la sente sera perdue dans la végétation. Peu visible, après la clairière, fin du parcours horizontal, elle descend pour reprendre plus loin le bon tracé. Arrivant dans la combe profonde de deux ruisseaux, la traversée du premier par un dièdre de dalles glissantes n'est pas facile… Et pas un arbre pour se tirer. Un raide ressaut terreux puis la progression devient meilleure en prenant de l'altitude sur un terrain plus pierreux.

Le Col de la Sure entre le Mollard de la Grande Vache et la Grande Sure

Le plein soleil et l'espace découvert du Col de la Sure contraste avec l'ombre du couvert de la forêt chartrousine (Chartreuse occidentale, Saint-Laurent-du-Pont, Isère – 26/09/18)

Haut d'une soixantaine de mètres, sa pente est raide et pénible. Elle se gravit cependant sans difficultés sur sa rive droite bien tracée. Au-dessus, remonter à droite dans les bois, puis dans les herbes jusqu'à la cime.

Monter le couloir n'est pas agréable, et même plutôt pénible. Dans la pente, la sente est raide et grassouillette. À mi-pente, un prédécesseur a taillé des marches dans la terre du passage – un grand merci à lui. Emmener un piolet n'aurait pas été inutile ! Retrouver la sortie du Pas de la Biche est un grand soulagement.

Cette fois, je ne perds pas de vue le bord des falaises. La sente existe, mais se devine seulement dans la végétation abondante. Le rappel de la description d'Antoine en introduction de son topo, n'est pas inutile : Au pas de la Biche poursuivre à gauche la sente jalonnée de marques bleues. Elle descend légèrement en côtoyant bientôt la falaise. Lâcher cette dernière lorsqu'elle attaque une légère montée à gauche pour obliquer à droite. À cet endroit la sente est peu marquée. Elle rejoint le sentier montant du Col de la Charmette (1610 mètres) pour déboucher rapidement au col de la Petite Vache (15 minutes).

Au bord des falaises, on ne manquera pas le point de vue sur le panorama du Grand Som au centre d'un vaste paysage [ 31T 713813 5024824 ]. Pas très loin du changement de direction. Et là, il ne faudra pas manquer le relief d'une piste de débardage qui se dessine dans l'herbe haute. L’environnement ne révèle pas d'autre caractéristique marquante [ 31T 713813 5024770 ].

Panorama de la Crête des Charmilles

La Crête des Charmilles domine la plaine de Saint-Laurent-du-Pont, Entre-Deux-Guiers au loin (Chartreuse occidentale, Saint-Laurent-du-Pont, Isère – 26/09/18)

Une marque bleue indique le début discret du sentier qui retrouve le chemin du Col de la Petite Vache [ 31T 713466 5024717 ]. Les rochers du Col de la Petite Vache permettent de prendre un repos mérité dans un courant d'air frais bien appréciable. Il faut profiter de la traversée vers le Col des Charmilles pour profiter du paysage ouvert et du soleil. Passé la clôture, là encore, la sente qui mène à la Crête des Charmilles est discrète et bientôt, en citant l'introduction du topo d'Antoine Salvi il ne faut pas manquer d'admirer : « le spectacle sur la crête de ses beaux arbres jumelés et de nombreux squelettes d'entre eux : statues géantes figées en plein ciel ou gisants majestueux dans l'herbe. »

La Borne du Sapin des Termes

Littéralement en latin : "le sapin des limites était ici". La borne préciserait une des limites du périmètre du Désert de Chartreuse. Lire sur Internet : Le Sapin des Termes : Limite du désert sur geocaching.com (Chartreuse occidentale, Saint-Laurent-du-Pont, Isère – 26/09/18)

Après avoir trouvé la borne au sommet de la Crête des Charmilles, le pique-nique est remis à plus tard, ce sera après la sévère descente. Citons encore une fois Antoine qui l'a décrit à la montée : « Puis en quatre lacets elle s’élève jusqu'aux roches entre lesquelles elle zigzague pour déboucher sur le début de la crête. » Et à chaque mètre descendu, je repense à une grande randonnée à cheval avec Riquita et Gitane bâtée, celle où l'inconscience était née de la confiance que j'avais en mes deux juments. Ce jour des années 80, nous descendions par le sentier de la Crête des Charmilles… Aujourd'hui, marchant seul sur l'étroit sentier dominant des pentes vertigineuses, cela me paraît incroyable – autant de toboggans sans fond… Un passage réveille la mémoire, celui d'un rocher au bord du sentier qui domine l'à-pic – comment est-elle passée là, sans dommage encombrée par les caisses de bât ? Et puis plus bas, quand le sentier contourne des arbres en passant sur les racines… Cela fait presque 40 ans, le tracé du sentier a certainement changé. Sinon ?

  • C'est l'occasion de rappeler que, je déconseille formellement de tenter le sentier de la Crête des Charmilles, avec des chevaux, des mules ou même des ânes.

Un peu avant la Borne du Sapin des Termes, l'arbre tombé en travers d'une plateforme ensoleillée est bien accueillant. Le pique-nique sort du sac, le moment de repos est appréciable. La borne, limite du Désert de Chartreuse, est toujours aussi belle. Et la longue descente par le Belvédère de None commence. Jusqu'à la Croix de None, ça va mais ensuite : que le Chemin de None est long pour retrouver le point de départ.

Documentation et topos

La vidéo d'Antoine

La Petite Vache 1735 m, de Curière - Saint-Laurent-du-Pont (25/05/11)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

Crête des Charmilles de Curière - Saint-Laurent-du-Pont (08/05/03)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

Un topo, un livre dans le sac à dos
  • L'itinéraire décrit par Antoine Salvi La Petite Vache (1735 m) depuis Curière est disponible au format de fichier PDF.
  • L'itinéraire décrit par Antoine Salvi La Crête des Charmilles (1628 m) depuis Curière est disponible au format de fichier PDF.
  • Pour les ouvrir, les enregistrer sur votre disque dur et les imprimer, le logiciel gratuit Adobe™ Reader® doit être installé sur votre machine. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez le télécharger gratuitement.
  • Randonnées dans la Chartreuse, par Antoine Salvi.
  • Ce carnet de randonnée inclut le texte de la description originale d'Antoine Salvi revue et corrigée pour tenir compte des changements imposés par le temps depuis les années 1980. Pour faciliter la lecture, une police de caractère et une couleur différentes sont attribuées aux textes d'Antoine Salvi.
Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Il apparaît souhaitable de réaliser cette course par temps sec.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2018 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons