Les Rochers de la Balme 2063 m, depuis Corrençon-en-Vercors

Depuis Corrençon-en-Vercors, la randonnée empruntera l'itinéraire sauvage et peu fréquenté de la Combe de Fer pour atteindre la crête de la barrière Est du Vercors entre la Tête des Chaudières et le sommet des Rochers de la Balme. Par le bord des falaises, la traversée de la crête passe par chacune de ses éminences cotées sur IGN. La descente évite le point 1951 qui précède le Pas Ernadant, pour rejoindre directement la doline du Grand Pot par un talweg pittoresque ou l'on suivra les vestiges d'un chemin ancestral – une opportunité pour visiter deux curiosités typiques des plateaux du Vercors. Le retour par Carrette enchaînera les lieux-dits, bien connus, pour retrouver le point de départ : la Porte Barnier, la Croix de la Messe, le Champ de la Bataille, etc.

Sortie de la Combe de Fer

Sous la crête des Rochers de la Balme, le névé conduit à remonter la rive gauche de la combe pour déboucher près du sommet (Vercors Nord, Château-Bernard, Isère – 09/06/18)

Parcouru au départ du parking du golf de Corrençon-en-Vercors, la traversée de la Crête des Rochers de la Balme peut désormais être considérée comme une classique parmi tous les itinéraires décrits sur sentier-nature.com. Elle reprend en effet une bonne partie des randonnées listées ci-dessous. Il n'est donc pas nécessaire de s'attarder sur la description de l'itinéraire. Cependant la descente directe vers le Grand Pot sera précisée.

Sur la crête des Rochers de la Balme

Les nuages lèchent les falaises du versant Est découvrant parfois la crête (Vercors Nord, Château-Bernard, Isère – 09/06/18)

Quittant le parking du Golf de Corrençon-en-Vercors peu après le lever du soleil, une ambiance plus sauvage est vite retrouvée en suivant la tranquille Combe du Souillet. Sans vent, les arbres lâchent leur humidité accumulée en un goutte à goutte parfois glaçant. Au sol, les pierres sont glissantes et par le refuge de la Combe de Fer, l'herbe haute chargée de rosée tremperait immédiatement le pantalon. Mais non ! Cette fois les guêtres sont sorties du coffre de la voiture. Elles ne seront quittées qu'au retour après Carrette.

Darbounouse et le Grand Pot

En descendant du point 2004, le talweg du chemin du Grand Pot peut être repéré. Le gouffre se devine sur sa droite (Vercors Nord, Château-Bernard, Isère – 09/06/18)

L'appréhension de trouver la Combe de Fer enneigée se dissipe dès le débouché de la forêt au-dessus de la terrasse de l'itinéraire, au-dessus de 1800 mètres. La terrasse parfaitement nivelée, retenue par un solide mur de pierre, n'est pas une ancienne charbonnière. À quoi servait-elle ? Cela interroge d'autant plus que plusieurs ont pu être repérées, visitées et localisées dans le Purgatoire, les Erges ou encore Tiolache. Nous n'allons pas tarder à découvrir qu'une autre du même type s'ajoutera à la liste…

Crête des Rochers de la Balme, point 1951

La descente vers le Grand Pot commencera dans la large brèche qui précède la traversée du point 1901 qui conduit au Pas Ernadant (Vercors Nord, Château-Bernard, Isère – 09/06/18)

Les nuages lèchent les falaises, cachent la crête, s'ouvrent sur le paysage des plateaux. Ambiance extraordinaire à la fois réjouissante et inquiétante… Du sommet des Rochers de la Balme, des bouquetins sont repérés vers le Nord et vers le Sud. Couché, il semble seul et surprise ! À mon approche c'est une harde qui dévale la pente pour s'immobiliser en contrebas. Instant d'inaction très utile à la prise de quelques photos. Les superbes bovidés qui n'ont pas encore terminé leur mue du poil d'hiver, me laissent avec un grand tact, le temps nécessaire au changement d'objectif.

Gouffre du talweg du Grand Pot

Indiqué sur IGN, le profond gouffre près du talweg du Grand Pot est un large puits fermé de falaises et aujourd'hui, encore garni de neige. Il est indiqué comme scialet sur le Géoportail (Vercors Nord, Château-Bernard, Isère – 09/06/18)

Le sublime parcours au bord des falaises offre un immense bien être. Le plaisir aussi de négocier les pièges du terrain pour progresser sans risque au plus près du bord de l'à pic. Ainsi, les points de vue vertigineux sur les falaises sont variés. Pour donner la vraie profondeur du paysages, les nuages généreux laissent apercevoir le sentier du périmètres tout en bas…

Talweg du Grand Pot

Arbre au bord du chemin du talweg du Grand Pot (Vercors Nord, Château-Bernard, Isère – 09/06/18)

2043, 2006, 2004, les éminences de la Crête des Rochers de la Balme sont traversées sans difficultés. Avec une plus grande attention, descendant du point 2004, la plaine de Darbounouse, la doline du Grand Pot éclairent le paysage forestier du versant Ouest. Bien situer le Grand Pot, permet d'identifier pour prendre quelques points de repère la ligne du talweg qui raccourcira le retour, coupant le détour par le Pas Ernadant. Cependant, il ne s'agit pas de l'éviter parce-que cette section de la traversée est belle et intéressante, elle assure aussi du piquant pour trouver, en allant vers le Sud, le bon passage pour franchir le ranc rocheux qui coupe le versant.

Terrasse du talweg du Grand Pot

Vers 1725 mètres dans le talweg du Grand Pot au bord d'une immense dalle lapiazée, une terrasse en remblai comparable à celles de la Combe de Fer, du Pas Morta ou du Pas de Serre Brion, etc. (Vercors Nord, Château-Bernard, Isère – 09/06/18)

En évitant la sente évidente à cet endroit, le détour par le bord du promontoire bien marqué sur la crête offrira des vues saisissantes sur les falaises au Nord et au Sud – promontoire Sud [ 31T 699588 4983719 ]. Descendu au point le plus bas de la large brèche qui précède la remontée vers le point 1951, le large entonnoir herbeux est descendu pour trouver un petit cairn et le relief d'une sente dans la pierraille [ 31T 699406 4983680 ]. Comme une évidence, elle cherche les plaques herbeuses pour trouver l'entrée du talweg marquée par un ranc rocheux à main gauche, mur suivi par les vestiges du vieux sentier. Descendu en dessous de 1840 mètres, on cherchera le passage qui donne accès au gouffre impressionnant qui mérite le détour, le tour même [ 31T 699251 4983687 ].

Le relevé GPS a été nettoyé de la trace suivie pour la visite autour du gouffre. En passant par le Sud-Ouest, au plus près du bord vertigineux du large puits, la sente terreuse nécessite une grande prudence. La boucle a été parcourue dans le sens des aiguilles d'une montre.

Le Grand Pot

Devant le point 1951 de la Crête des Rochers de la Balme, le Pas Ernadant et le Rocher du Playnet à droite (Vercors Nord, Château-Bernard, Isère – 09/06/18)

La descente du talweg se poursuit dans un paysage typique du Vercors. Vers 1730 mètre, le sentier avoisine à main gauche une formidable dalle lapiazée impressionnante par son étendue plane. Une terrasse parfaitement nivelée, débarrassée du moindre cailloux ou presque – coupe la descente. Le mur de soutien en remblai est éboulé, sauf sur la gauche. Le questionnement déjà évoqué plus avant envahit à nouveau la pensée… Connaîtrons-nous un jour les réponses ? Pensée à partager avec Cédric L. et Pascal S. en même temps que quelques bons souvenirs.

Le cheminement se déroule maintenant par une sente mieux marquée pour déboucher à l'Est du Grand Pot. Dans l'herbe haute, une vague trace se dessine en courbe de niveau pour traverser le muret d'un ancien enclos et trouver le sentier classique à la biffurcation Ranc de l'Abbé - Carrette. Cette fois, l'option Carrette est retenu pour retrouver le chemin classique qui ramènera à Corrençon-en-Vercors. Il faut dire que dans l'environnement de la Porte Barnier, les photos satellitaires du Géoportail et de Google Earth, révélaient l'image d'une forme qui n'a rien de naturelle. Relevées pourtant avec soin, les coordonnées conduisent en forêt, vide de la moindre curiosité… Au retour, je comprendrai qu'une erreur de saisie dans le logiciel de cartographie, n'a envoyé au GPS qu'un waypoint fantaisiste perdu en pleine nature. À refaire !

Faune observée

Une famille de bouquetins

Dans le versant Ouest de la crête des Rochers de la Balme, une famille de bouquetins observe le randonneur (Vercors Nord, Château-Bernard, Isère – 09/06/18)

Documentation et topos

Données topographiques
Données pour le massif
Points d'intérêt des Erges et du Purgatoire

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Cet itinéraire ce déroule tout ou partie dans la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux du Vercors qui a pour mission d'étudier et de gérer ce territoire afin que les diverses activités qui s'y exercent (élevage, exploitation forestière, randonnée, etc.) soient compatibles avec la préservation de la faune, de la flore et du paysage. Participez à la protection de cet espace en respectant la réglementation.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2018 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons